Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Vendeur : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : CAP

Salaire en début de carrière : 1 480,27 € brut (SMIC)

Environnement de travail : salarié 


ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +

Le rôle du vendeur

Le vendeur assure l'accueil de la clientèle au magasin et argumente sur ses produits.

En premier lieu, il organise les marchandises dans les rayons afin que tous les produits soient bien visibles. Il agence la vitrine de façon à attirer l'œil des passants, et met en avant les nouveautés proposées par son enseigne.

Avenant et souriant, le vendeur doit savoir être disponible pour conseiller la clientèle, sans pour autant être pressant avec les personnes qui ne souhaitent pas être renseignées.

Il a à cœur de proposer le produit adéquat aux besoins des acheteurs, mais ne doit pas pousser inutilement à la transaction. Si le vendeur veut vendre, il doit aussi comprendre que son attitude professionnelle valorise l'image du magasin sur le long terme.

Dans certains cas, ses tâches s'étendent à l'encaissement, la gestion des stocks et parfois le nettoyage de la boutique.

Les missions du vendeur

Le vendeur doit entretenir une relation de confiance avec le client :

  • mise en rayon des produits

  • organisation des étalages et de la vitrine

  • accueil et conseil à la clientèle

  • gestion des stocks

Les compétences pour devenir vendeur

Le vendeur est aussi patient que déterminé :

  • avoir le sens de l'écoute

  • adopter une attitude positive et une présentation soignée

  • être endurant physiquement

  • aimer le contact direct

  • parler une ou plusieurs langues étrangères est un atout certain

La formation pour devenir vendeur

Historiquement, le métier de vendeur a toujours été accessible sans diplôme aux candidats faisant preuve d'une bonne présentation et d'un certain bagou. Cependant, les voies de formation dans la vente se sont étoffées, et se sont même spécialisées dans certains domaines porteurs. Si le CAP représente aujourd'hui un ticket d'entrée dans ce métier, le BTS ou le DUT permettent d'envisager une évolution en tant que chef de rayon, ou gérant d'une succursale :

  • CAP employé de commerce multi spécialité

  • CAP employé de vente spécialisé option produits alimentaires

  • CAP employé de vente spécialisé option produits d'équipement courant

  • Mention complémentaire vendeur spécialisé en alimentation

  • Bac professionnel commerce

  • Bac professionnel technicien conseil vente de produits de jardin

  • Bac professionnel technicien conseil vente en alimentation option produits alimentaires

  • Bac professionnel technicien conseil vente en alimentation option vins et spiritueux

  • Bac professionnel technicien conseil vente en animalerie

  • Brevet technologique métiers de la musique

  • FCIL, formation complémentaire d'initiative locale, conseiller commercial en automobile (niveau bac)

  • Titre professionnel de vendeur conseil en unité commerciale

  • Titre professionnel de vendeur de l'électrodomestique et du multimédia

  • BTS management des unités commerciales

  • BTS négociation et relation client

  • DUT techniques de commercialisation

Le lieu de travail du vendeur

Le vendeur travaille dans un magasin, en contact direct avec la clientèle. Toutefois la nature de ses tâches peut varier selon la taille du commerce par lequel il est employé, et selon les produits qu'il vend.

Dans un petit commerce, il fait preuve de polyvalence et sait se rendre disponible en plus de ses heures de travail ordinaires lorsque des pics d'activité rendent sa présence nécessaire. Dans la grande distribution, il répond à des missions précises et peut être amené à exécuter des tâches de manutention.

Le plus souvent debout, et baigné dans une atmosphère de lumières artificielles et de brouhaha sonore, le vendeur exerce une profession physiquement éprouvante qui ne doit pas l'empêcher de conserver sourire et positivité, même à la fin d'une longue journée.

La carrière du vendeur

Le vendeur démarre généralement sa carrière au salaire minimum de 1 480,27 € brut soit le SMIC, mais peut être intéressé au résultat du magasin par le biais de primes. Un chef d’équipe de vendeurs  gagne aux environs de 1 800 € brut par mois. La profession recrute en permanence de nouveaux candidats, cependant certains secteurs sont plus prolifiques en embauche que d'autres : prêt à porter, équipements sportifs, jouets, alimentaire.

Il s'agit d'un métier compatible avec la poursuite d'études car de nombreux contrats à temps partiel sont proposés.

Le vendeur qui aura su faire ses preuves peut devenir chef de rayon, ou encore viser le poste de gérant d'un magasin sous la houlette d'une grande enseigne.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3
Moyenne: 3 (2 votes)