Technicien méthodes : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en brefLe technicien méthodes joue un rôle crucial dans l'optimisation de la production d'une entreprise. Il analyse les outils de production, propose des solutions pour améliorer la chaîne de fabrication en termes de qualité, coût et rendement, tout en respectant les normes d'hygiène et de sécurité. Ce professionnel établit des prototypes, analyse les procédures en place et sélectionne les fournisseurs. Il est également responsable de la rédaction de documents techniques accessibles à tous les agents concernés et de la formation des opérateurs aux nouveaux processus de production.

Pour devenir technicien méthodes, une formation de niveau bac+2 est requise, avec des spécialisations comme le BTS électrotechnique ou le DUT génie mécanique et productique. Le salaire de départ est de 1 600 € brut par mois, et peut augmenter rapidement avec l'expérience et l'autonomie. Le technicien méthodes travaille à la fois dans le bureau d'études et sur le terrain industriel, et ses compétences sont demandées dans des secteurs variés comme l'automobile, la sidérurgie et l'aéronautique. Avec l'expérience, il peut se spécialiser ou se consacrer aux phases d'études des projets, en rejoignant des bureaux d'études ou des services de recherche et développement.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 03/06/2024
Image
Technicien méthodes

Le rôle du technicien méthodes

Le technicien méthodes met en œuvre des solutions afin d'optimiser la production d'une entreprise.

S'appuyant sur le cahier des charges techniques de l'outil de production, et se référant aux normes règlementaires en vigueur, il propose des solutions destinées à améliorer le rendement d'une chaîne de production tout en respectant le niveau de qualité exigé, le coût de fabrication ainsi que les délais à respecter.

Le technicien méthodes met en place des processus innovants mais qui ne doivent rien à l'improvisation. Chacune de ses interventions peut s'avérer capitale pour le bon fonctionnement de la structure.

Les normes d'hygiène et de sécurité sont des critères de première importance dans chacune de ses décisions.

Il participe à l'élaboration de prototypes, établit un prévisionnel de production, analyse les procédures en place et cherche des alternatives afin de les améliorer. Dans cette optique, il prend tout en compte : vétusté des machines, ergonomie du poste de travail, intervalles de maintenance des appareils,…

Dans sa recherche du meilleur parti pris possible, le technicien méthodes est amené à sélectionner les fournisseurs et les prestataires avec qui doit travailler l'entreprise. Il est particulièrement proche des techniciens et des opérateurs à qui il donne des consignes de travail.

Il crée un document consultable par tous les agents concernés sur le processus de fabrication appliqué par l'entreprise ainsi que sur la nature des machines utilisées. Toutes ses connaissances en la matière doivent être accessibles, et la transmission des informations est l'une de ses principales préoccupations.

 

Les missions du technicien méthodes

Le technicien méthodes doit trouver la solution optimale :

  • analyse de l'outil de production

  • recherche d'optimisation de la chaîne de fabrication (qualité, coûts, rendement, délais,…)

  • encadrement d'une équipe de techniciens polyvalents

  • rédaction de dossiers techniques et mise à disposition des opérateurs

  • formation à l'utilisation des machines et aux nouveaux processus de production

 

Les compétences pour devenir technicien méthodes

Le technicien méthodes possède une vision à la fois précise et globale de la production :

  • avoir une parfaite connaissance des normes en vigueur (hygiène, sécurité, environnement,…)

  • maîtriser les processus de production et les technologies employées

  • être capable d'utiliser les outils informatiques de gestion, production et dessin

  • connaître l'anglais technique

 

La formation pour devenir technicien méthodes

Le technicien méthodes est recruté à partir d'un niveau bac+2. Mais pour travailler en totale autonomie, il devra passer des formations internes à l'entreprise et revendiquer une certaine expérience de terrain :

  • BTS électrotechnique

  • BTS productique mécanique

  • BTS industrie du bois

  • BTS assistant technique d'ingénieur

  • BTS mise en forme des matériaux par forgeage

  • BTS industrialisation des produits mécaniques

  • DUT génie mécanique et productique

  • Diplôme d'école d'ingénieur

 

Le salaire du technicien méthodes

Le technicien méthodes débute avec un salaire de 1 600 € brut par mois. Cette rémunération peut vite augmenter selon l'efficacité et l'autonomie du professionnel.

 

Le lieu de travail du technicien méthodes

Le technicien méthodes fait office de lien entre le bureau d'études et l'appareil de production. A ce titre, il partage son temps entre le milieu bureautique et l'environnement industriel.

Indispensable à l'optimisation de la production, ses compétences sont requises dans de nombreux secteurs d'activité : automobile, sidérurgie, aéronautique,…

 

La carrière du technicien méthodes

Au fil de sa carrière, le technicien méthodes peut se spécialiser sur un outil spécifique et ainsi acquérir des compétences poussées qui lui permettront de monter en grade.

Il peut aussi choisir de basculer totalement vers le côté intellectuel de la production en se consacrant aux phases d'études des projets (bureau d'études, service recherche et développement,…).

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.