Greffier : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : bac+2, bac+3

Salaire en début de carrière : 1 500 € brut

Environnement de travail : secteur public, salarié


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Le rôle du greffier

Rattaché à une juridiction administrative ou judiciaire, le greffier a pour mission d'informer les justiciables, de vérifier le respect des règles de procédure, et de conserver une trace écrite des audiences en justice.

Il est la première personne qu'un plaignant rencontre dans un tribunal. Il enregistre la demande de poursuites, s'assure que tous les documents sont fournis, et si besoin fait office de conseil auprès des demandeurs. Ensuite, il s'assure que toutes les parties (accusation et défense) soient bien en possession de l'intégralité des pièces versées au dossier.

Pendant l'audience, le greffier retranscrit tous les débats par écrit. Il consigne ensuite ses notes dans le dossier et procède à l'archivage de l'ensemble lorsque la procédure est terminée. Le greffier veille à ce que tout y figure, tout comme il est le garant du strict respect des règles. Une erreur ou un vice procédure peut entraîner l'arrêt de poursuites et avoir de graves conséquences pour les victimes.

Véritable lien entre la justice et le public, le greffier doit savoir simplifier le langage judiciaire complexe afin qu'il soit compréhensible par tous.

Les missions du greffier

Le greffier initie les procédures et assure leur suivi :

  • réception du public et enregistrement des dossiers

  • information du public

  • authentification des décisions de justice

  • rédaction de compte-rendu d'audiences

  • suivi des dossiers en cours et archivage

Les compétences pour devenir greffier

Le greffier est un juriste qui sait se mettre au niveau des non-initiés :

  • savoir communiquer naturellement avec le public

  • posséder une excellente aisance rédactionnelle

  • connaître les règles de procédure

  • avoir des connaissances en gestion de dossiers et en utilisation de l'outil informatique

La formation pour devenir greffier

Pour devenir greffier, il est impératif de passer par l'Ecole nationale des greffiers (ENG) qui se trouve à Dijon. L'entrée dans cette école est soumise au passage d'un concours ouvert aux titulaires d'un niveau bac+2 au minimum (de préférence en droit). Dans la réalité, la plupart des candidats possèdent un bac+3 :

Environ 10 % des candidats réussissent le concours. Les heureux élus s'engagent dans une formation rémunérée (1 500 € net) d'une durée de 18 mois. L'apprentissage se compose de cours théoriques et de stages pratiques dans différents greffes et tribunaux.

Après avoir été titularisé, le greffier s'engage à accomplir au moins quatre années d'exercice au service de l'Etat.

Le salaire du greffier

En tant que cadre B de la fonction publique, le greffier débute sa carrière avec un salaire de 1 500 € net, et évolue au fil de sa carrière jusqu'à 2 500 € par mois. Diverses primes ou indemnités peuvent venir s'ajouter à cette rémunération selon la juridiction dans laquelle exerce le greffier.

Le lieu de travail du greffier

La France compte plus de 9 000 greffiers répartis dans les juridictions administratives et judiciaires. Ils officient dans des tribunaux ou des maisons de la justice et du droit, et partagent parfois le même bureau que les magistrats.

En audience, le greffier porte la robe noire et siège derrière un pupitre à proximité des juges.

La carrière du greffier

A la sortie de l'ENG, le greffier doit occuper sa fonction pendant une durée d'au moins quatre années. A l'issue de cette période, et s'il est titulaire d'un niveau bac+3, il peut passer le concours de greffier en chef (concours de catégorie A de la fonction publique).

Il peut aussi évoluer vers des fonctions de magistrat en passant le concours d'entrée à l'Ecole nationale de la magistrature (ENG) et ainsi se lancer dans une nouvelle période de formation.