Pourquoi l'échec est-il bénéfique en création d'entreprise ?

L'article en brefÉchouer offre une opportunité précieuse d'apprentissage. Les erreurs permettent de comprendre les failles de son projet, que ce soit en termes de produit, de service ou de marché. Cet apprentissage aide à éviter les mêmes erreurs à l'avenir, à réévaluer la pertinence du projet et à identifier les secteurs d'activité plus adaptés.

L'échec est également un moteur de progression et d'innovation. Il pousse l'entrepreneur à chercher de nouvelles perspectives et à adopter une approche différente de son travail. En affrontant des revers, on renforce ses compétences, son endurance et sa capacité à naviguer dans un environnement compétitif. L'échec permet de recentrer sur des valeurs essentielles, de mener un bilan critique de son entreprise et de maintenir un ego sain. Finalement, chaque échec est une étape cruciale sur le chemin de la réussite.
Temps de lecture : 1minDate de publication : 26/09/2014Dernière mise à jour : 16/05/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Emilie NAUDINAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Pourquoi l'échec est bénéfique

Raison n° 1 : l'échec permet d'apprendre

Echouer permet d'apprendre, apprendre à ne plus commettre les mêmes erreurs, apprendre que le projet d'entreprise n'était pas nécessairement abouti, que les produits ou les services n'étaient pas en adéquation avec le marché, ou simplement qu'il ne s'agissait pas du bon secteur d'activité.

Raison n° 2 : L'échec fait progresser

Connaître un sérieux revers dans une activité donne la possibilité de faire évoluer son projet dans le bon sens, en cherchant de nouveaux débouchés, une nouvelle manière d'aborder son travail. Bref, de progresser, d'avancer.

Raison n° 3 : l'échec recentre sur des valeurs positives

Echouer prouve une chose primordiale en création d'entreprise : cela démontre que l'entrepreneur a tenté, testé, essayé, risqué, misé... autant de valeurs positives essentielles pour parvenir à ses fins, et autant de valeurs indissociables de l'état d'esprit d'entreprendre.

Raison n°4 : ce qui ne tue pas rend plus fort

L'échec endurcit le chef d'entreprise, le rend plus fort face à un contexte toujours plus compétitif et féroce. Echouer est bénéfique car il suppose de produire un surcroît d'énergie pour parvenir à le surmonter. Il forge une expérience, un vécu.

Raison n°5 : L'échec dope l'innovation

Bon nombre de success stories de capitaines d'industrie et d'entrepreneurs d'envergure sont inexorablement passées par la case échec avant de connaître une belle réussite. Car c'est dans la difficulté que les meilleure idées et les concepts les plus forts sont souvent imaginés.

Raison n° 6 : Aide à faire un bilan et à piloter un projet

Se planter, échouer, fait émerger les forces et les faiblesses d'une entreprise. Cela aide grandement à piloter au mieux une entreprise, à savoir quels aspects de la politique commerciale est à travailler, à améliorer, à gommer, mais surtout quels sont les points forts qui subsistent. Et donc de quels atouts bénéficient l'entreprise sur son marché.

Raison n°7 : l'échec remet la notion d'égo à sa place

C'est surtout la crainte de l'échec qui handicape, la crainte du regard et du jugement des autres, le sentiment de honte de dire qu'on à échouer. Mais pourtant, sur ce point l'échec est salvateur. Car ces sentiments relèvent de la notion de l'égo, d'un égo surdimensionné. Et la notion d'égo n'a rien à voir avec le monde de l'entreprise, avec l'état d'esprit d'entreprendre, elle doit rester totalement à l'écart. Les échecs permettent ainsi de garder les pieds sur terre.
L'échec est ainsi loin d'être une fatalité, bien au contraire ! L'échec est en réalité un des chemins qui mène à la réussite.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.