Préparer un entretien individuel d'évaluation

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire
    L’entretien individuel d’évaluation a vocation à mettre face à face, chaque année, le collaborateur et son manager. Un moment précieux, qui doit être préparé avec attention pour prendre toute sa pertinence.
    Image
    Préparer un entretien individuel d'évaluation

    Faire le bilan  

    Faire le bilan de l’année écoulée, c’est une des fonctions de l’entretien annuel qui réunit le manager et son collaborateur. Il s’agit de revenir sur l’activité, la manière dont elle a été traitée pour le collaborateur, les réussites mais aussi les échecs. Les consultants en la matière engagent souvent le manager à laisser le salarié dresser ce bilan. Il est  souvent difficile d’être objectif, et c’est en ayant connaissance des biais d’interprétation qu’on peut les contourner. Pour préparer ce bilan, et le rendre le plus représentatif possible, le salarié aura de son côté tout intérêt à s’extraire de son quotidien, et de se remémorer en amont, pourquoi pas à l’aide de son agenda ou d’une visite de sa boite mail, tous les événements qui ont ponctué l’année. 

    Fixer de nouveaux objectifs

    Après le passé, l’avenir : l’entretien annuel est le moment de définir les objectifs du collaborateur pour l’année à venir. Le manager aura eu tout intérêt à s’être vu lui-même fixer des objectifs, afin de pouvoir les décliner avec pertinence. Il devra également veiller à les expliquer au collaborateur, et à s’assurer de leur bonne compréhension. Bien souvent, le collaborateur est passif durant cette phase de l’entretien ; il lui faudra pourtant profiter de ce moment pour poser toutes les questions qui lui viendraient. S’assurer de saisir les objectifs dans toutes leurs dimensions et leurs implications, c’est se donner plus de moyens de les remplir. Au manager de s’assurer également de cette bonne compréhension.

    Communiquer autrement

    Si la clef de la réussite d’un entretien individuel d’évaluation est la communication, elle en est également l’objectif.  Un objectif qui paraît bien souvent inutile. Pourtant, il s’agit d’une communication différente de la communication informelle et quotidienne, plus riche, plus profonde. Le manager devra préparer un cadre pour favoriser l’échange, notamment en dégageant un créneau horaire flexible et en instaurant un climat de confiance avec son collaborateur. Celui-ci, pour profiter de l’opportunité de cet échange, pourra, en amont, réfléchir à ses désirs d’évolution, à son ressenti quotidien et à ses réels besoins. Il s’agit en fait d’exprimer une ressenti générale, et non pas liée au moment et au lieu. Enfin, pour être fructueuse, la communication doit être sincère : il est inutile d’éviter le conflit et d’être trop conciliants.

    Image
    guillaume-delemarle-expert-comptable

    Guillaume DELEMARLE

    Expert-comptable chez L-Expert-Comptable.com

    L'expert-comptable en Stan Smith arpente Linkedin et Youtube afin d'apporter son éclairage et son expérience pour répondre aux questions des freelances avec clarté et bonne humeur.