Câbleur : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : CAP à bac+2

Salaire en début de carrière : 1 480 à 1 700 € brut

Environnement de travail : salarié

Métier(s) similaire(s) : câbleur-monteur, électricien industriel, électricien habilitations électriques

Le rôle du câbleur

Dans le milieu industriel, le câbleur est chargé de procéder aux liaisons électriques et électroniques des machines et outils de production.

Il reçoit un plan de câblage ou le détermine en fonction des équipements qu'il doit relier. Il étudie les schémas mais aussi les fiches techniques des machines. Il détermine la tension électrique qui doit être véhiculée, les câbles et raccords qu'il va utiliser selon la puissance désirée, et fait preuve d'une attention toute particulière sur les contraintes imposées par la législation dans son secteur.

Depuis son atelier, le câbleur prépare tout le matériel dont il va avoir besoin. Il crée des coffrets électriques, des armoires de centralisation, des boîtes de dérivation… Rien ne doit lui manquer car il faut qu'il puisse terminer son intervention dans les temps.

Sur site, ce technicien qualifié prend toutes les mesures nécessaires à la réalisation de ses tâches. Bien souvent, il détermine un périmètre de sécurité afin que les personnels environnants ne soient pas exposés aux risques électriques.

Le câbleur réalise les câblages en suivant un protocole précis. Son métier ne laisse pas de place à l'improvisation. Il transporte avec lui tous les instruments de mesure qui lui permettent de vérifier la viabilité de l'installation, ou de détecter une défaillance.

Les missions du câbleur

Le câbleur assure l'alimentation des équipements et la mise en réseau :

  • réalisation ou lecture d'un schéma de câblage

  • création de points de raccordement électrique ou électronique

  • installation des éléments de support du réseau

  • mise en place du câblage effectif

  • rédaction d'un compte rendu d'intervention

Les compétences pour devenir câbleur

Les schémas électriques n'ont aucun secret pour le câbleur :

  • savoir déchiffrer un schéma électrique

  • connaître les contraintes techniques de l'électricité

  • maîtriser les outils d'installation et de test

  • savoir découper, souder et travailler le métal

  • savoir lire l'anglais technique

La formation pour devenir câbleur

Du CAP au bac+2, plusieurs niveaux de formation permettent d'accéder au métier de câbleur. Les BTS et DUT préparent davantage le candidat aux interventions sur les matériels de dernières générations :

Selon son domaine de travail, le câbleur peut être amené à passer des habilitations et des certifications spécifiques. Celles-ci nécessitent d'être renouvelées régulièrement.

Le salaire du câbleur

La rémunération du câbleur en début de carrière oscille entre 1 480 € pour le titulaire d'un CAP ou d'un bac pro, à 1 700 € pour les candidats de niveau bac+2.

Le lieu de travail du câbleur

Le câbleur partage son temps entre son atelier au sein duquel il prépare son matériel et son outillage, et les sites sur lesquels il intervient.

Toutes les industries sollicitent les services de ce professionnel particulièrement recherché.

La carrière du câbleur

Pour le titulaire d'un BTS ou d'un DUT, aucun problème pour trouver un emploi de câbleur. Les offres sont nombreuses et les candidats manquent cruellement dans ce domaine. Ces niveaux de qualification lui permettent d'ailleurs de viser plus aisément un poste à responsabilités dans l'encadrement ou la formation.

Le CAP et le bac professionnel réservent en général des postes d'assistant dans un premier temps. Mais celui qui sait faire preuve de rigueur dans son métier peut également réaliser une belle carrière.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici