Compliance officer : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 16/11/22
Sommaire

    Niveau d'études : bac+5
    Salaire en début de carrière : 2 500 € brut
    Environnement de travail : salarié, indépendant
    Métier(s) similaire(s) : responsable qualité, chargé de conformité, déontologue

    Le rôle du compliance officer

    Le compliance officer a pour mission de veiller au respect des règles en vigueur, ainsi qu'aux exigences qualitatives, en matière de production industrielle. Ses tâches sont multiples mais s'attachent toutes à contrôler un procédé de fabrication.

    Dans les industries sensibles, comme dans le domaine pharmaceutique ou le secteur agroalimentaire, il veille à ce que les préconisations émises en faveur de la santé des consommateurs soient bien respectées. Il contrôle aussi bien les produits, transformés ou non, qui composent la production finale de l'entreprise, que les méthodes appliquées pour y arriver.

    Dans l'automobile ou dans l'aéronautique, le compliance officer s'assure que les cahiers des charges techniques soient bien suivis, que les matériaux présentent une qualité suffisante pour répondre aux impératifs d'utilisation, ou encore que les chaînes de production soient suffisamment bien équipées.

    Il vérifie le respect des labels et des normes qui sont imposés, s'assure que les postes de travail sont bien adaptés et que les conditions d'emploi des opérateurs sont conformes au Code du travail.

    Déontologue de l'industrie, le compliance officer est le garant des bonnes pratiques et du respect de la législation en vigueur. Selon les cas, il joue aussi le rôle de pédagogue à l'attention des dirigeants et du personnel.

    Les missions du compliance officer

    Le compliance officer contrôle la production industrielle :

    • contrôle des chaînes de production

    • inspection des documents comptables (bons de commandes, bons de livraisons)

    • suivi des cahiers des charges des procédés de fabrication

    • émission de recommandations

    • comptes-rendus à la direction

    Les compétences pour devenir compliance officer

    Le compliance officer est impartial et objectif :

    • connaître les procédés industriels du secteur

    • maîtriser l'ensemble de la réglementation en vigueur du secteur, et se tenir à jour des nouvelles normes

    • être capable de réaliser un travail d'investigation avec diplomatie

    • parler anglais

    La formation pour devenir compliance officer

    Le compliance officer doit cumuler des compétences en gestion de production, en droit et en ingénierie. Il est titulaire d'un niveau minimum de bac+5 mais doit également se spécialiser dans le domaine qu'il convoite. Démarrer en tant qu'assistant ou junior permet au compliance officer d'acquérir des compétences pratiques :

    • Master spécialisé audit et conseil

    • Diplôme d'études supérieures techniques (assortie d'une spécialisation dans l'industrie ou la production)

    • Diplôme supérieur de technologie, mention industries chimiques et agroalimentaires

    Le salaire du compliance officer

    Le compliance officer débute sa carrière avec un salaire d'environ 2 500 € brut par mois. Après quelques années d'expérience, et une solide expertise dans son domaine, il peut prétendre à une rémunération comprise entre 4 500 et 5 500 €.

    S'il intervient en libéral, il applique des tarifs à la mission. Tarifs qui augmentent avec sa notoriété.

    Créer son cabinet d'audit et de conseil

    Le lieu de travail du compliance officer

    Le compliance officer passe une bonne partie de son temps sur les chaînes de production ou dans les usines afin de constater par lui-même la réalité du terrain. Il est aussi appelé à occuper son bureau, afin d'y rédiger ses rapports ou consulter les documents officiels de l'entreprise, ainsi que de faire part de synthèses à la direction.

    Employé par l'industrie, il peut être sollicité pour contrôler l'entreprise qu'il a intégrée, ou encore pour se rendre sur les sites des fournisseurs afin de vérifier les procédés de production mis en place et les matières utilisées.

    La carrière du compliance officer

    En évoluant dans son métier, le compliance officer prend en responsabilités et en autonomie. Les missions qui lui sont confiées sont alors davantage rémunératrices.

    Il peut décider de se lancer à son compte lorsqu'il possède suffisamment de contacts dans son carnet d'adresses, et de références dans son expérience professionnelle.

    Image
    corentin-gerard-expert-comptable

    Corentin GERARD

    Consultant en création de société et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Corentin vous propose un accompagnement à la création d'entreprise saupoudré de conseils avisés, le tout accompagné d'outils innnovants. Un vrai chef toujours dispo pour ses clients !