Faut-il avoir un mentor pour réussir sa création d’entreprise ?

Mis à jour le 15/11/22
Sommaire

    Créer son entreprise nécessite d’être encadré. Le métier de chef d’entreprise ne se s’improvise pas. De plus, de l’idée à la gestion de votre projet, il y a un monde. Pour cela, il existe différentes techniques d’accompagnement des porteurs de projets comme des structures publiques ou privées… Vous pouvez également faire appel à un coach, mais cela inclut un certain budget. De plus en plus de personnes vont à la rencontre d’un mentor pour lancer leur société, mais faut-il avoir un mentor pour réussir sa création d’entreprise ? Nous vous expliquons tout !

    Le mentoring entrepreneur, qu’est-ce que c’est ?

    Le mentor d’entreprise est en général un dirigeant à la retraite ou en activité. Son expérience dans l’entrepreneuriat lui permet de soutenir le dirigeant dans les aspects techniques et humains de la création d’entreprise. Faire appel à un mentor entrepreneur permet d’optimiser ses chances de réussite.

    72 % des créateurs d’entreprises qui ont été accompagnés passent le cap difficile des trois années d’existence, contre un peu plus de 60 % pour les entrepreneurs qui ont créé seuls leur entreprise. Il est reconnu que les chefs d’entreprise qui sont conseillés durant les étapes de création réussissent mieux que les autres : préparation au métier de dirigeant, accès plus rapide à l’information, aide aux prises de décisions… Dans ce contexte, le mentor d’entreprise a le vent en poupe !

    Contrairement au conseiller en création d’entreprise qui est chargé d’orienter l’entrepreneur, le mentor se concentre sur l’humain. Il est à l’écoute des problématiques et des angoisses du créateur d’entreprise. Elles peuvent viser des aspects techniques de l’entrepreneuriat ou toucher une dimension plus psychologique. Le mentor est toujours bénévole. Aucun lien hiérarchique ne le lie à la personne qu’il accompagne. La relation est confidentielle et basée sur la confiance.

    Qu’elles ont les autres types d’accompagnement ?

    Le conseil en création d’entreprise

    Contrairement au mentorat, le conseil en création se concentre sur la future entreprise et non pas sur le créateur. Le conseiller n’émet pas d’avis sur la faisabilité ou non d’un tel projet, mais dispense des conseils sur les options fiscales ou le cadre juridique à privilégier selon vos ressources. Généralement, il se spécialise dans un secteur d’intervention (business plan…). Cette prestation est payante.

    Le coaching en création d’entreprise

    Il est entre le mentorat et le conseil. En effet, il se concentre tout autant sur le créateur que sa future entreprise. Cela commence par une motivation du porteur du projet en mettant ses qualités qui lui serviront en tant que chef d’entreprise. Puis, il accompagne le futur dirigeant dans toutes les étapes entrepreneuriales. Cette prestation est également payante.

    Les structures d’accompagnement

    Il existe de nombreux réseaux d’aide à la création d’entreprise. Pôle Emploi propose des formations. Vous trouverez également des groupements de créateurs, les missions locales pour les jeunes de 16 à 25 ans…

    Le gouvernement a mis en place depuis quelques années des quartiers Prioritaire de la Ville. Vous trouverez :

    • Le réseau des citésLab, apportant un appui aux habitants souhaitant crées leur entreprise ;

    • Entrepreneurs dans la ville, qui s’occupe de développer l’entreprenariat dans les banlieues et milieux ruraux.

    Pour les personnes exclues du système bancaire, l’Adie vous finance et vous accompagne.

     

    Faut-il un mentor pour réussir sa création d’entreprise ?

     

    Par son expérience en la matière, le mentor apporte beaucoup. Il connaît les angoisses propres aux entrepreneurs, les problèmes techniques et administratifs rencontrés. Il aide le créateur d’entreprise à prendre des décisions, à trouver des solutions, à acquérir en autonomie, à prendre du recul sur les différentes situations et être plus au fait de sa responsabilité en tant de dirigeants d’entreprise. Le mentor permet aussi au créateur de sortir de l’isolement.

    Il ne faut pas un mentor à tout prix pour réussir sa création d’entreprise, mais ses différents niveaux d’interventions permettent aux entrepreneurs qui font appel à lui d’optimiser leur création (gain de temps, de confiance) ainsi que la pérennité de leur activité (moins d’erreurs de gestion ou de stratégie, prise de recul…). Pouvoir faire appel à un mentor entrepreneur permet de mettre toutes les chances de son côté.

    Comment trouver un mentor d’entreprise ?

    Les mentors en création d’entreprise sont la plupart du temps des serials entrepreneurs, des dirigeants en activité ou à la retraite, des investisseurs. Vous pouvez vous renseigner auprès des réseaux de business angels ou vous rendre aux rendez-vous d’entrepreneurs pour tenter de convaincre une personne aguerrie de vous apporter sa vision et ses conseils. Certains réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise proposent la mise en relation avec des mentors entrepreneurs. C’est le cas de l’ADIE (Association au Droit à l’Initiative Économique).

    Il existe également des réseaux spécialisés dans le mentoring. Vous pouvez tenter votre chance auprès de l’Institut du mentorat entrepreneurial,

    en Île-de-France. Cet institut a été créé par la chambre d’industrie et de commerce. Il a pour vocation de vous aider à trouver un mentor. Cependant, cet accompagnement est réservé aux entreprises innovantes, type PME, dont l’existence est supérieure à 2 ans, le chiffre d’affaires à 1 million et qui embauchent plus de 10 salariés.

     

    Vous pouvez également chercher dans votre entourage familial ou votre cercle d’amis. Ces personnes vous connaissent et la collaboration ne pourra que mieux se passer. Vous devrez préciser que ce travail doit être pris au sérieux. Il doit garder en tête les conséquences qu’implique son engagement à vos côtés. Ne choisissez pas non plus n’importe qui. Vous devez être certain que votre mentor a eu une belle carrière, pour ne pas se voir octroyer des conseils catastrophiques. On parle de mentor aguerri. Il doit posséder une expérience valorisante en tant qu’entrepreneur.

     

    Quels sont les avantages d’un mentor d’entreprise ?

    Comme tout accompagnement à la création d’entreprise, cette méthode possède ses avantages et ses inconvénients. Nous vous les détaillons ici.

    Les avantages

    Votre accompagnement sans frais

    Le premier avantage d’un mentor est que cet accompagnement est gratuit. Le mentor est un bénévole. Il agit de façon désintéressée. Faire appel à un coach en création vous coûtera une petite somme. Avec le mentorat, vous allégez le coût de création de votre entreprise.

    Les conseils d’une personne compétente

    Dans la création d’une entreprise, on a souvent des surprises. En effet, on surestime la viabilité du projet, on a du mal à trouver ses premiers clients, les démarches administratives sont éprouvantes. Votre mentor a été chef d’entreprise pendant de longues années. Il connaît bien le sujet et peut vous aider à surmonter votre stress, trouver des solutions à vos problèmes et vous enseigner les ficelles du métier.

    Une relation de confiance

    Le fait que cet accompagnement soit gratuit pose les bases d’une relation saine et équilibrée. En effet, étant désintéressée, il ne pourrait s’agit de conflit pécuniaire ! Tout d’abord, la notion de hiérarchie n’existe plus. Vous êtes d’égal à égal. Ne le percevez pas comme un chef d’entreprise supérieur à vous, mais réellement comme quelqu’un qui vous épaule ?

    Les inconvénients

    Un accompagnement centré sur le créateur

    Le premier inconvénient est que cet accompagnement met l’accent plus sur le créateur que la future entreprise en elle-même. Par exemple, vous pourrez avoir des réponses limitées concernant le choix du futur statut juridique de votre société.

    Limité par ses propres connaissances

    Sur un pied d'égalité , le mentor ne va pas transmettre, mais bien partager ses connaissances. Celle-ci peut donc être limitée. Le mentor, au travers de son aide, pourra donc se remettre en question. L'objectif est de trouver les réponses soi-même. De plus, il se peut que le marché ait grandement changé entre l'époque du mentor et celui du mentoré.

    Un risque d'appropriation

    Choisissez bien votre mentor. En effet, ce dernier dispose de contacts et de moyens financiers. Si votre projet se révèle être une vraie mine d'or, il existe un risque majeur : votre mentor peut s'approprier votre idée , surtout si vous ne l'avez pas protégée. Il est recommandé de trouver un mentor qui n'exerce pas dans le même secteur d'activité que vous. Signez ensemble une convention afin de définir un cadre juridique à cet échange et ainsi vous protéger.

     

    Il n'est pas nécessaire d'avoir un mentor pour réussir sa création d'entreprises. Cet accompagnement possède ses avantages et ses inconvénients. Cependant, il reste nécessaire de se faire aider lorsque l'on crée ou l'on reprend une entreprise, afin de mieux appréhender le marché et de faire face à toutes les situations. Chez l'Expert Comptable, nous accompagnons pas à pas dans toutes les démarches de création de votre société. N'hésitez pas à prendre contact.

     

     
    Image
    damien-philibert-expert-comptable

    Damien PHILBERT

    Accompagnateur de freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Membre de la team depuis 2012, Damien est un "ancien" ! Toujours de bonne humeur, il accompagne ses clients en conjuguant disponibilité et proximité. Sa spécialité ? Le conseil sur le choix du statuts juridiques