Cette classe est utilisée pour enregistrer les opérations de reprise, c’est-à-dire les annulations partielles ou totales d'amortissements, de dépréciations et de provisions précédemment comptabilisées en charges dans les comptes de la classe 6 ou dans d'autres classes appropriées.

L'objectif de la classe 78 est de refléter dans la comptabilité la récupération de valeur ou l'annulation de charges qui avaient été anticipées par prudence dans des exercices antérieurs.

Par exemple, si une entreprise avait créé une provision pour risques et charges en prévision de pertes potentielles sur des créances douteuses et que par la suite, la situation s'améliore ou le risque disparaît (par exemple, les créances sont finalement recouvrées), la provision peut être reprise.

Cette reprise sera enregistrée dans la classe 78.

L'utilité de la classe 78 est donc double :

  1. Amélioration de la précision des états financiers : Elle permet d'ajuster la valeur des actifs et des passifs pour qu'ils reflètent plus fidèlement la situation réelle de l'entreprise à la clôture de l'exercice.
  2. Impact sur le résultat financier : Les reprises sur amortissements, dépréciations et provisions sont des produits qui améliorent le résultat financier de l'entreprise. Elles montrent que l'entreprise a été capable de gérer ses risques de manière efficace ou que ses actifs ont conservé une valeur supérieure à celle anticipée.