L'objectif de la classe 68 est de permettre à l'entreprise de refléter plus fidèlement sa situation financière en prenant en compte non seulement les coûts et charges effectivement supportés durant l'exercice, mais aussi les diminutions de valeur des actifs et les risques de charges futures. Cette démarche s'inscrit dans le principe de prudence, qui est l'un des principes fondamentaux de la comptabilité française.

L'utilité de ces dotations est donc multiple :

  • Préservation de la capacité d'autofinancement : en reconnaissant les charges futures aujourd'hui, l'entreprise s'assure de pouvoir y faire face sans mettre en péril sa santé financière.
  • Image fidèle de la situation financière : cela permet aux dirigeants, aux actionnaires, aux créanciers et aux autres parties prenantes d'avoir une vision réaliste et prudente de la situation de l'entreprise.
  • Conformité légale et fiscale : suivre ces règles est aussi une obligation légale qui permet de déterminer le résultat fiscal de l'entreprise de manière conforme aux normes en vigueur.