La dépréciation est une réduction de la valeur comptable d'un actif. Elle reflète une diminution de la valeur estimée de cet actif sur le marché ou dans son utilisation par l'entreprise.

L'objectif de la classe 59 est de refléter dans les comptes de l'entreprise la perte de valeur des actifs financiers qu'elle détient.

Cela permet d'ajuster la valeur comptable de ces actifs à leur valeur réelle estimée, en tenant compte des risques de non-recouvrabilité ou de baisse de valeur sur le marché.

L'utilité de la dépréciation des comptes financiers est multiple :

  1. Fournir une image fidèle de la situation financière de l'entreprise : en ajustant la valeur des actifs financiers à leur juste valeur, les états financiers présentent une vue plus précise de la situation économique de l'entreprise.

  2. Prudence comptable : en anticipant les pertes potentielles sur les actifs financiers, l'entreprise applique le principe de prudence, qui consiste à ne pas surévaluer ses actifs et ses résultats.

  3. Aide à la prise de décision : en identifiant les actifs financiers qui perdent de leur valeur, l'entreprise peut prendre des décisions éclairées quant à la gestion de ces actifs, comme les conserver, les vendre ou ajuster sa stratégie d'investissement.

  4. Implications fiscales : dans certains cas, la dépréciation des actifs peut avoir des implications fiscales, comme la réduction de l'assiette imposable, offrant ainsi un avantage fiscal à l'entreprise.