Vous cherchez un Expert-Comptable ?
Contactez-nous ! 0800 20 30 30
Appel gratuit d'un poste fixe

L'EBITDA

Publié le 12/12/2009


Depuis l’application des normes comptables internationales IAS IFRS, les groupes d’entreprises présentent leurs comptes consolidés en faisant ressortir la notion d’EBITDA. EBITDA signifie : Earning before interest, taxes, depreciation and amortization (résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement du goodwill). L-expert-comptable.com se propose d’analyser la notion d’EBITDA, en répondant à l’intérêt de cet indicateur et en décrivant son calcul.

L’EBITDA est il un agrégat normé du compte de résultat ?

Depuis l'année 2005, les comptes consolidés des entités cotées doivent obligatoirement être présentés dans le respect des normes comptables internationales IAS et IFRS. L’IAS 1 relative à la présentation des états financiers ne définit pas la notion d’EBITDA, bien que cet agrégat du compte de résultat soit usité par certains groupes industriels : Nestlé, Sodexo, etc...

Quel est l’intérêt de l’EBITDA ?

L’EBITDA correspond à l’excédent brut d’exploitation (EBE) issu des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Il mesure donc la création de richesse avant toute charge calculée. (Lire le dossier sur les SIG)

L’EBITDA est couramment utilisée par les analystes financiers car il facilite la comparaison d’entreprises. En effet, il ne tient pas compte des différences de  traitement comptables.

En pratique, comment calculer l’EBITDA ?

L’EBITDA peut être calculée de 2 façons : à partir du chiffre d’affaires ou à partir du résultat net.

Lire l'article "Qu'est-ce que le chiffre d'affaires?"

  • Dans le 1er cas, la formule de l’EBITDA est la suivante :
    Chiffre d’affaires
    -Achats
    - Autres charges externes
    - charges de personnel
  • Dans le 2nd cas, l’EBITDA est obtenu de la façon suivante :
    Résultat net
    +Charges d’intérêts
    +Charges d’impôts
    +Amortissements et provisions

Néanmoins, les provisions pour dépréciation des créances et des stocks devront être traduites dans l’EBITDA. En effet, elles correspondent à des pertes de marge.

L’EBITDA est il le meilleur indicateur de performance des entreprises ?

Comme tout indicateur, l’EBITDA doit être utilisé en fonction d’un objectif recherché. En règle générale, l’EBITDA peut être utilisé dans une première approche afin de se faire une analyse de la santé financière d’une entreprise. En effet, l’EBITDA mesure la création de richesse, il est donc difficile de prétendre qu’une entreprise est en excellent santé si elle n’est pas en mesure de créer de la richesse. 

Dans un second temps, le recours à d’autres indicateurs permet d’analyser l’entreprise de façon transversale. 

Mots clés :

Donnez une note à cet article : 
3.666665
Average: 3.7 (15 votes)
Your rating: Aucun(e)

Cet article a obtenu une moyenne de 3.666665/5 avec 15 avis.

0
Soyez le premier à laisser votre commentaire.

Votre commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires