Vous cherchez un Expert-Comptable ?
Contactez-nous ! 0800 20 30 30
Appel gratuit d'un poste fixe

Charges variables et charges fixes

Mis à jour le 16/07/2015 - 4


Les charges variables et les charges fixes correspondent économiquement aux factures que vous recevez quotidiennement et qu’il faut évidemment régler. Il existe cependant une différence entre les charges variables et les charges fixes : les charges variables sont constatées si un chiffre d’affaires est généré, les charges fixes sont totalement détachées de l’activité. A titre d'exemple : le loyer, où la place de parking devront toujours être payés quelque soit votre volume de production ! Notez que les charges variables et fixes existent pour les trois types de charges contenues dans le compte de résultat : les charges d'exploitation, financières et exceptionnelles.

Charges variables et charges fixes : les charges variables

Définition des charges variables

Les charges variables sont fonction de l’activité de l’entreprise. Plus l’activité de l’entreprise est importante plus le montant des charges variables est grand. En effet, un snack devra acheter plus de pains pour faire ses sandwichs si le nombre de clients augmentent ! Il conviendra donc de déterminer le montant des charges variables consommées pour un produit ou un service afin de fixer son prixDans ce sens, la détermination des charges variables permettra de déterminer la marge réalisée à la vente par produit ou service. La marge générée permettra de financer les charges fixes.

Exemples de charges variables pour une entreprise

  • Achat de matières premières (eau, aliments, papier, acier...),

  • Sous-traitance,

  • Consommation d’énergie dans les entreprises industrielles (essence, éléctricité, gaz...).

Charges variables et charges fixes : les charges fixes

Définition des charges fixes

Les charges fixes ne sont pas fonction de l’activité de l’entreprise. Ces charges fixes sont vos frais que vous devez payer régulièrement (mensuellement en général). Les charges fixes sont souvent financées par votre marge sur charges variables. Si cela n’est pas le cas, les entreprises doivent chercher à se financer autrement (dette bancaire, apport des actionnaires…) ou réduire les coûts (licenciements, délocalisation…).
Pour un chef d’entreprise bien connaitre le niveau de ses charges variables et ses charges fixes est déterminant pour la mise en place de sa politique commerciale, de prix, de commercialisation et de distribution. Car pour chaque entrepreneur qui se respecte, le but c’est d’être rentable. Et l’un des déterminants de cette rentabilité est bel et bien la perception des charges variables et charges fixes supportées par la firme.

Exemples de charges fixes pour une entreprise

  • Le loyer commercial, 
  • L'assurance,
  • Les honoraires (rémunération de l'expert-comptable, de l'avocat...),
  • Les salaires.

Les charges sociales patronales : un exemple particulier de charges fixes 

Les charges sociales patronales constituent un exemple de charges fixes. En effet, les cotisations sociales sont à la fois versées par le salarié et par l'employeur, sous forme d'un taux appliqué à un montant de base. L'employeur étant contraint de payer un même montant chaque mois, et celà quelque soit la quantité produite (par l'entreprise ou le salarié), on peut donc déduire que les charges sociales patronales sont des charges fixes.   

Charges variables et charges fixes dans le compte de résultat : les charges d'exploitation 

Les charges variables et fixes sont des éléments permettant d'établir le compte de résultat de l'entreprise. Pour rappel, un compte de résultat un document relatant l'activité de l'entreprise. Il fait la liste des recettes et des charges engagées par l'entreprise durant une période données. En faisant la différence entre toutes les recettes (chiffre d'affaires, interêts de placement...etc) et les charges (d'exploitation, financières, exceptionnelles) on obtient le résultat comptable, c'est à dire le bénéfice de l'entreprise avant avant impôt. On l'appelle aussi : résultat courant avant impôt

 

Les charges variables et les charges fixes entrent en jeu lorsque l'on parle de charges d'exploitation. En effet, il existe en comptabilité trois types de charges :

  • les charges d'exploitation : toutes les charges engagées dans le cadre l'activité courante de l'entreprise (achat de matières premières, loyers, salaires...), 
  • les charges financières : les intêrets versés pour le remboursement d'un crédit par exemple,
  • les charges excpetionnelles : des frais d'avocats par exemple, ou encore les travaux de rénovation d'un local suite cas de sinistre. 

On parle principalement de charges variables et de charges fixes lorsque l'on étudie les charges liées à la production de l'entreprise, c'est à dire les charges d'exploitation. Elles ne concernent que les dépenses de l'entreprise engagées pour produire des biens et services. Par exemple les charges variables et les charges fixes pour un transporteur peuvent être : le carburant, l'entretien du véhicule, le nettoyage...etc. La différence entre le chiffre d'affaires et les charges d'exploitation donnent le résultat d'exploitation

 

Néanmoins, les autres types de charges citées ci-dessus incules elles aussi des charges variables et fixes. C'est le cas de l'impôt sur les sociétés (IS) qui est une charge fixe, puisqu'il correspond au versement de 33.1/3% du résultat comptable à l'Etat. C'est aussi le cas des charges sociales patronales qui sont des charges fixes puisqu'elles sont versées au même montant quelque soit la quantité produite. Enfin, le versment des intêrets liés au remboursment d'un emprunt bancaire constituent eux aussi des charges fixes (elles font partie des charges financières dans le compte de résultat et donnent lieu au résultat financier). 

 

 

Donnez une note à cet article : 
3.809525
Average: 3.8 (21 votes)
Your rating: Aucun(e)

Cet article a obtenu une moyenne de 3.809525/5 avec 21 avis.

Besoin d'un expert-comptable pour votre comptabilité ou votre création ?

en partenariat avec
  • Avez-vous des salariés ?
  • Téléphone à 10 chiffres

  • Report fields