Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Recourir à un expert-comptable

Mis à jour le 24/06/2011

 L'expert-comptable est-il obligatoire ?

Les entreprises n'ont pas l'obligation de recourir à un expert-comptable pour l'établissement des documents fiscaux. L'expert-comptable est un prestataire de services, qui peut être une solution plus économique dans certains cas que de développer en interne la compétence nécessaire. Par ailleurs, il peut vous apporter une plus-value en raison de sa connaissance accrue du monde de l'entreprise. Il saura orienter le chef d'entreprise, lui donner les clefs pour éviter les pièges, notamment lorsqu'il devra faire face à des choix comptables, fiscaux, sociaux ou juridiques.
Tout comme une entreprise n'a pas l'obligation de recourir à un informaticien, la vie peut sembler plus facile quelques fois quand on a recours à un spécialiste !

TPE/PME : l'expert-comptable s'adapte à toutes les entreprises

On peut se poser la question de savoir si tous les experts-comptables peuvent correspondre à son entreprise. Dès lors que ceux-ci ont la qualité d'expert-comptable, cela signifie qu'ils ont une compétence reconnue qui leur permet aussi bien d'intervenir auprès de la TPE que de la très grande entreprise.
Cependant, certains professionnels peuvent décider de se spécialiser, s'éloignant peut-être de certaines catégories d'entreprises.
Dans le cas où le professionnel serait sollicité pour une mission qui n'entrerait pas dans son champ de compétence, il a l'obligation soit de refuser la mission, soit de recourir à un confrère qui pourrait l'épauler.

 Comment choisir son expert-comptable ?

La complexité du choix d'un expert-comptable provient de la variété des missions que ce dernier peut réaliser, et de la liberté tarifaire sur le marché de la comptabilité. Pour pouvoir comparer différentes propositions, il faut s'assurer que les prestations réalisées soient identiques. C'est pourquoi, il est important de demander une proposition détaillée des différentes missions que proposera l'expert-comptable après en avoir discuté avec le chef d'entreprise.
Mais, il ne faut jamais oublier que pour une collaboration réussie entre un expert-comptable et un chef d'entreprise, une relation de confiance est indispensable. Et cette dernière n'a pas de prix!

Le changement d'expert-comptable 

Comme dans toute relation commerciale formalisée par un contrat (la lettre de mission), la rupture de cette relation doit respecter certaines conditions de la part du client. Si ses dernières peuvent être différentes d'un expert-comptable à l'autre, on retrouve généralement les mêmes règles :

  • Pour rompre en cours d'année, il est généralement prévu une indemnité de rupture qui peut correspondre à 25 % des honoraires prévus pour l'exercice en cours.
  • Pour ne pas renouveler la mission, on retrouve souvent l'obligation pour le client d'en informer son expert-comptable par lettre recommandée avec accusé de réception 3 mois au moins avant le 1er jour de l'exercice comptable suivant.

Exemple : une société clôturant au 31/12 souhaite changer d'expert-comptable pour la réalisation de son bilan 2010. Elle devra envoyer son courrier avant le 30/09/2009.

Il est important de savoir qu'un expert-comptable ne peut accepter la reprise d'un dossier sans en avoir informé le confrère actuellement en place.