Quelle ancienneté doit avoir mon salarié pour bénéficier d'un maintien de salaire ?

 
Le salarié doit justifier d'au moins 1 an d'ancienneté au jour de l'arrêt de travail en additionnant toutes les périodes de travail effectuées au sein de l'entreprise.
Attention : l'ancienneté requise peut être réduite par un accord collectif ou un usage.

Besoin d'un expert comptable ?
Nous le trouvons pour vous ! C'est rapide et gratuit !
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • test

En partenariat avec trouver-mon-comptable.com

D'autres sujets qui pourraient vous intéresser...
Articles similaires

Modèles de document gratuit

Calculateurs

Commentaires
@ Sarrah : Bonjour, le code du travail à son article D 1226-1 et D 1226-2, prévoit un maintien de salaire pour une ancienneté de 20 ans de 90 % de la rémunération brute pendant 60 jours et 66 % de cette même rémunération pendant 60 jours, soit une période totale de 120 jours. Ce maintien s’opère sous déduction des indemnités perçues de la CPAM. Il s'agit là du régime légale de base. Il faut ensuite vérifier ce que la convention collective prévoit. En ce qui concerne l'AG2R, il faut consulter ce qu'elle prend en charge : seulement le régime légale ou conventionnel ou alors le contrat peut prévoir des clauses plus favorables. Donc, votre ami peut interroger son employeur par oral ou écrit. Il peut aussi entreprendre une action devant le conseil des prud'hommes.
Bonjour j'ai un ami qui est en maladie depuis le 20 avril 2012 on lui à payé 90jrs de salaire puis rien alors que sa société paie ag2r en prévoyance, ces fiches de payes sont à zéro est-ce normal et quel recours peut-il faire? il a plus de 20ans d'ancienneté.
@ Lyn : Bonjour, les périodes d'essai sont des périodes de travail effectif. Par contre, les périodes de maladie ne le sont pas sauf dispositions plus favorables de votre convention collective. Quand au maintien de salaire, il faut vérifier le maintien auquel vous pouvez prétendre par votre convention collective. La convention collective peut prévoir des périodes de carence afin que des modulations de remboursement.
Bonjour, j'ai commençé à travailler le mai 2012 dans mon entreprise, au bout de 6 mois de travail effectif, il y' a la subrogation de salaire, comme je dois etre bientot en arret maladie, j'aurais deux questions à poser. La 1er que signifie 6 mois de travail effectif, est ce que cela prend en compte les 2 mois de periodes d'essais ainsi que les arrets maladies que j'ai pu déjà prendre ? La 2eme que signifie maintient de salaire, est ce que nous sommes payés la totalité de notre paye lorsqu'il s'agit d'une subrogation de salaire ? Merci
Bonjour Phil, je pense que votre employeur a raison. Dans la mesure où vous avez eu un temps d'arrêt entre les 2 contrats vous ne pouvez pas cumuler l'ancienneté du 1er contrat.
bonjour je suis en arrêt depuis Avril 2012 ma convention collective prévoit le maintien les 45 premiers jours par mon employeur puis la caisse de prévoyance ensuite. les 45 premiers jours mon employeur a refusé nous sommes en désaccord sur l'ancienneté j'ai travaillé pour lui de 1er septembre 2010 à 7 août 2011 je démissionne puis il me reprend le 5 septembre 2011. Je pensais qu'on devait cumuler les 2 contrats lui dit que non. Merci pour votre avis.
Vous pouvez demander un maintien de salaire à votre employeur. Cependant, il est en droit de le refuser, dans la mesure où vous ne respectez la condition liée à l'ancienneté minimale.
bonsoir, je suis en arret accident de travail depuis le 21 mai 2012 cependant je ne perçois que des indemnitées journalieres de la securité sociale en tant que maladie en attendant l'avis du médecin conseil. puis je demander a mon emplyeur un maintient de salaire sachant que j'aurai 1 an d'ancienneté le 11 juillet 2012 merci
FERMER X
Vous recherchez un expert comptable ? Nous vous le trouvons gratuitement
Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici