Plus-values immobilières et fiscalité

Mis à jour le 23/04/21

La fiscalité des plus-values immobilières est très avantageuse. Il est très intéressant de se constituer un patrimoine immobilier que l'on pourra céder afin de percevoir des liquidités en quasi-franchise d'impôt.

La cession de sa résidence principale est totalement exonérée d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

La cession des autres biens immobiliers (terrain, résidence secondaire, parts de SCI ou de SCPI, bien donné à louer) est exonérée d'impôt sur le revenu après 22 ans de détention et de prélèvements sociaux après 30 ans, du fait de l'application d'un abattement pour durée de détention.