Optimiser son IFI (impôt sur la fortune immobilière)

Mis à jour le 23/04/21

Le 1er janvier 2018, l'impôt sur la fortune immobilière a remplacé l'ISF. Son assiette est beaucoup plus étroite car elle n'est composée que des seuls biens immobiliers (parts de SCI, immeubles, terrains...).

Les leviers d'optimisation fiscale sont moins nombreux car les biens imposables le sont également (moindre portée de l'exonération des biens professionnels et des pactes d'actionnaires...).

La réduction d'impôt pour les investissements au capital des PME, des FIP ou des FCPI est supprimée.

Il reste des moyens de réduire son IFI :

  • Les démembrements de propriété. Seul l'usufruitier est imposable à l'IFI,

  • La réduction d'impôt pour les dons,

  • L’affectation des immeubles à son activité professionnelle, afin qu'ils soient considérés comme des biens professionnels exonérés,

  • Les donations de biens immobiliers, afin qu'ils sortent de l'assiette taxable.

La pratique va sans doute créer de nouveaux leviers de défiscalisation avec le temps.