Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Le jour du contrôle fiscal

Mis à jour le 24/06/2011

Les erreurs à éviter

Cela ne servira à rien, bien au contraire d'être agressif avec le contrôleur, en évoquant des phrases idiotes et toutes faites du style : « vous n'avez rien d'autre à faire que de venir embêter les petites entreprises qui souffraient déjà avant la crise, alors aujourd'hui, nous avons bien d'autres choses à faire.... ».

Installer le contrôleur dans les pires conditions : bureau exigu au milieu des courants d'air ou à proximité des toilettes...

Dans le même ordre d'idée, l'inverse n'est pas mieux : réserver la meilleure table de la ville pour le déjeuner ne servira à rien, bien au contraire. Le jour du contrôle, le dirigeant ainsi que son épouse prendront soin de laisser au garage vos voitures de luxe, ou tout véhicule pour le moins voyant.

Les conseils pour recevoir le controleur

Le naturel, et c'est bien connu, est le meilleur des comportements : en étant simple, poli, courtois et en expliquant la vie de son entreprise, le chef d'entreprise répondra aux questions qui lui sont posées, en se contentant de répondre, sans partir dans trop de détails. Ces derniers peuvent en effet être d'excellents indicateurs pour le contrôleur et la suite de ses investigations.

Les questions du contrôleur fiscal

Ne pas perdre de vue que toutes les questions sont ciblées, orientées, et c'est là toute l'importance qu'il convient de donner au premier jour de contrôle qui se limitera à un entretien qui dépasse rarement les 2 heures.

La première visite est très importante et ce serait une erreur que de là négliger.

Après le contrôle fiscal

Le meilleur conseil est de laisser le contrôleur faire son travail. Lequel ne manquera au fur et à mesure de ses interventions, de vous signaler les éventuelles erreurs qui ont pu être commises, et d'attendre la clôture et ses conclusions.