La limite de chiffre d’affaires est elle un frein à la progression de vos revenus ?

Mis à jour le 05/08/21

La limite de chiffre d’affaires peut être une contrainte pour l’auto entrepreneur, car cela va limiter la progression de ses revenus, l’embauche et ses investissements.

Les limites de chiffre d’affaires de l’auto entrepreneur

Pour bénéficier du régime fiscal et social de l’auto-entrepreneur, votre entreprise a des limites annuelles de chiffre d’affaires. Les seuils sont les suivants :

  • 80 000 € si votre activité est commerciale
  • 32 000 € pour les prestations de services ou les activités libérales (BNC)

Le revenu maximum de l’auto-entrepreneur

Par conséquent, dès lors que vous réalisez le chiffre d’affaires maximal et que vous n’avez aucune dépense, après paiement des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu, il vous reste au maximum :

 

En analysant ces chiffres, on peut constater que la marge de manœuvre est faible pour l’auto entrepreneur qui souhaite embaucher un salarié, seul un recours exceptionnel à un employé peut être toléré économiquement.

Bien entendu, pour les activités d’achat-vente, le reste à vivre dépendra du taux de marge réalisé sur les produits vendus. Plus la marge de l’auto-entrepreneur sera élevée, plus son net disponible sera important et plus le régime de l’auto entrepreneur pourrait être judicieux.

Pour les activités à faible marge ou nécessitant des dépenses de structure importantes telles un local commercial, une location de véhicule ou encore des assurances obligatoires, il est préférable d’opter pour un régime réel d’imposition qui permette de déduire ses frais de son  chiffre d’affaires.