Gérer son travail au quotidien : les bonnes pratiques du travailleur indépendant

Mis à jour le 28/06/2018

Un travailleur indépendant (freelance) doit suivre un certain nombre de bonnes pratiques pour gérer son travail au quotidien et pérenniser son activité de travailleur indépendant. Le premier challenge consiste à gérer son temps et les délais clients, en créant des méthodes et en automatisant au maximum les tâches les plus répétitives, mais aussi en créant un environnement de travail strict pour ne pas déborder sur sa vie personnelle pendant les horaires de travail. Le travailleur indépendant doit aussi soigner sa réputation, car en tant que travailleur indépendant, il vend ses propres compétences et son nom. L’insertion d’un book, de références clients et l’ajout de commentaires positifs sur les réseaux sociaux doivent devenir des automatismes. Enfin, pour maîtriser sa trésorerie, le freelance doit mettre en place des tableaux de bord de suivi de gestion et tenir une comptabilité stricte.

Un freelance est un travailleur indépendant, c’est-à-dire un entrepreneur qui exerce seul son activité. Si vous-même êtes travailleur indépendant, vous gérez aussi bien votre cœur de métier que la prospection commerciale, le suivi de clientèle, la comptabilité, la gestion commerciale et administrative... Bref, en tant que freelance, vous êtes un chef d’entreprise à part entière.

Dans ce contexte, de bonnes pratiques sont à adopter pour gérer votre quotidien de travail, particulièrement :

  • pour l’organisation optimale de votre planning et la gestion des délais

  • pour la constitution et le suivi de clientèle

  • pour suivre vos obligations comptables, mais aussi gérer votre trésorerie

  • pour soigner votre réputation sur votre secteur d’activité

  • le tout pour réussir à équilibrer votre vie personnelle et votre carrière de travailleur indépendant

Travailler en indépendant : le challenge de la gestion du temps

L’organisation optimale de son planning et la gestion des délais sont les challenges quotidiens du travailleur indépendant. Si l’avantage de travailler en indépendant est d’être son propre patron ; l’obligation de décider par soi-même des priorités, des horaires et des méthodes de travail. Pour être efficace, il est donc important, pour un freelance de :

  • Constituer un environnement de travail strict. Si vous travaillez à domicile, vous risquez de vous faire happer par votre vie personnelle durant les horaires consacrés à votre activité, c’est pourquoi il est important d’évoluer dans un espace uniquement dédié au travail (bureau séparé, location d’un espace de coworking...)

  • Mettre en place un planning réaliste, en incluant des temps dédiés à la prospection et au réseautage, à la comptabilité et à l’administratif. Vous pouvez utiliser des applications de gestion du temps et des « to do list » sur Smartphone.

  • Automatiser un maximum de missions, mettre en place des méthodes pour gagner du temps sur les tâches répétitives (le basique étant la création de corps et de signatures de mail automatiques). De nombreuses applications disponibles en Saas (directement sur Internet) proposent de faire gagner du temps aux entrepreneurs, notamment pour une comptabilité, du marketing et une veille automatisés.

Se constituer une clientèle et un réseau solide


Le deuxième grand challenge du travailleur indépendant est la constitution d’une clientèle régulière. La prospection en direct est indispensable (phoning, mailing, porte-à-porte selon le secteur d’activité), mais le bouche-à-oreille et le réseau sont aussi efficaces. Le planning hebdomadaire doit inclure des temps dédiés, et au réseau, et au démarchage. Pour ce faire, veillez à :

  • créer des fichiers prospects et clients complets et les mettre à jour

  • intégrer un réseau d’entrepreneurs (généralement un réseau local) et vous y consacrer. En moyenne, un dirigeant d’entreprise réseaute une demi-journée par semaine au détriment d’autres tâches, notamment de l’exercice du cœur du métier (manque à gagner direct pour un effet positif au long terme)

  • construire des outils de communication séduisants pour attirer de nouveaux clients : cartes de visite de qualité, site Internet vitrine, pages professionnelles sur des réseaux sociaux appropriés...

  • construire un argumentaire commercial solide, formaliser ses avantages concurrentiels et connaître ses phrases types de négociation

  • pour le bouche-à-oreille, pensez à rencontrer des prescripteurs, c’est-à-dire des professionnels qui évoluent avec la même cible que vous, mais sur des activités complémentaires et non concurrentes.

Soigner sa réputation, car un travailleur indépendant s’engage en son nom

Travailler en freelance signifie travailler en son nom propre, c’est pourquoi la gestion de sa réputation est fondamentale pour conserver et gagner de nouveaux clients. Pour soigner votre réputation, veillez à :

  • intégrer des références à votre site Internet : book, travail rendu pour d’autres clients ; ces démarches nécessitant l’accord de vos partenaires

  • demander à vos meilleurs clients de rédiger des avis positifs sur vos réseaux sociaux

  • opérer une veille de réputation en intégrant régulièrement votre nom dans les moteurs de recherche. Vérifier que votre réputation n’est pas entachée (il est possible aujourd’hui de solliciter le déréférencement d’un article négatif à son sujet auprès de Google France, en vous rendant sur l’outil d’aide de Google.

Gérer sa trésorerie pour consolider son activité d'indépendant

Être freelance est souvent synonyme d’incertitude économique, notamment au démarrage de l’activité, lorsque les clients se font rares. Par ailleurs, la saisonnalité de son secteur peut aussi influencer le niveau de chiffre d’affaires mensuel. Pour pérenniser son activité malgré ces contraintes, il est donc important :

  • de provisionner des liquidités pour faire face aux dépenses incompressibles durant les mois creux.

  • de connaître ses charges mensuelles fixes ainsi que le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour les couvrir (seuil de rentabilité) puis se rémunérer

  • de créer des tableaux de bord de suivi et d’anticipation de trésorerie . Ce type de tableau permet de prendre les bonnes décisions de gestion et de piloter son entreprise au quotidien

  • n’oubliez pas de réaliser votre comptabilité en fonction des obligations liées au régime fiscal pour lequel vous avez opté

Nous vous recommandons de réaliser un prévisionnel financier avant de créer votre activité de freelance puis tout au long de votre carrière de travailleur indépendant pour pouvoir anticiper votre trésorerie. Les prévisions financières permettent également de simuler le paiement de l’impôt et des cotisations sociales, des dépenses conséquentes pour tout entrepreneur.