Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Conséquences de la grève pour les salariés grévistes

Mis à jour le 06/10/2011

Les conséquences de la grève portent sur l'emploi du salarié, et sur son salaire. Le contrat de travail est maintenu pendant toute la durée de la grève, il est uniquement suspendu. Cela veut dire que toutes les obligations des parties respectives sont également suspendues.

Pendant toute la durée de la grève il y a maintien de l'ancienneté et de la qualification professionnelle des salariés grévistes.

Remplacement des salariés en grève

Si la grève dure, l'employeur ne peut pas embaucher des nouveaux salariés en CDD en remplacement des grévistes, en revanche il pourrait embaucher du personnel de remplacement par le biais d'un CDI. Au-delà du contrat de travail, le salaire est lui aussi suspendu pendant la durée de la grève. Dans le secteur privé, la retenue sur salaire est strictement proportionnelle à la durée du temps de travail et donc du temps de grève. A noter que la retenue sur salaire pour fait de grève ne doit pas figurer sur le bulletin de paie. Bien que le salaire soit suspendu, le salarié gréviste conserve ses droits à la sécurité sociale, maladie...

De la même manière, il peut dans certaines conditions, bénéficier d'une indemnité, aide financière de la part du comité d'entreprise à titre de secours, puisque le CE agi alors dans le cadre de ses activités sociales. Cependant, à la suite d'une grève, l'employeur ne peut pas demander aux salariés de récupérer les heures de grève sauf s'il y a une majoration pour heure supplémentaire prévue dans le protocole de fin de grève, on parle alors de rattrapage.

La question des primes d'assiduité

Le salaire est le seul bien propre du salarié, autrement dit c'est un droit alimentaire. Pour éviter les grèves, les employeurs ont inventé les primes d'assiduité au travail. Les primes peuvent être versées aux salariés à condition que ce soit à l'ensemble des salariés, et non aux seuls non-grévistes, sinon il y a discrimination à l'égard des grévistes.