Bilan Comptable 2019 : en retard ? Pas de panique, on s'occupe de tout,  et  100% en ligne !  J'EN PROFITE

6ème étape : Trouver les financements

Mis à jour le 11/04/2018

Pour trouver ses ressources financières, plusieurs possibilités sont envisageables et cumulables.

Le créateur ou repreneur doit avant tout penser à son apport personnel, c’est à dire à ce qu’il est prêt à investir dans son projet. L’apport personnel se fait en nature ou en numéraire.


Les financements extérieurs

Les principales aides à la création d’entreprise :

Exemples : ACCRE (exonération de charges sociales pendant 1 an), ARE (maintien des allocations chômages), ARCE (maintien des allocations chômages sous forme de capital).

  • Les aides financières sont versées par l’Etat ou une personne publique pour favoriser la création ou reprise d’entreprise.

Exemples : prêt d’honneur NACRE (prêt à taux 0), microcrédit de l’Adie (prêt de faible montant).

  • Les aides fiscales sont des réductions ou crédits d’impôt afin d’aider le créateur ou repreneur d’entreprise.

Exemple : réduction d'impôt sur le revenu pour les souscriptions au capital d’une société.

Attention, toutes les créations ou reprises d’entreprise ne sont pas éligibles à toutes les aides de financement. Il faut bien s’informer sur son projet.

  • La love money consiste à recevoir de l’argent de ses proches (famille, amis), en contrepartie, ils deviennent actionnaires de la future entreprise.
  • Le crowdfunding (financement participatif) prend 3 formes : donation sans contrepartie, donation en échange d’actions ou prêt d’argent.
  • Les business angels sont des personnes physiques qui investissent et apportent leur soutien à un projet qu’ils considèrent viable et avec un fort potentiel.
  • Les concours de création ou reprise d’entreprise pour recevoir des aides financières ou matérielles et rencontrer des partenaires.

Derniers conseils

  • Tester ses arguments de vente
  • Vérifier son éligibilité
  • Solliciter tous les moyens financiers à disposition