Bilan Comptable 2019 : en retard ? Pas de panique, on s'occupe de tout,  et  100% en ligne !  J'EN PROFITE

10ème étape : Rédiger son business plan

Mis à jour le 11/04/2018

Le business plan est un document rédigé et vivement conseillé. Il formalise par écrit les directives et futures évolutions de l’entreprise qui va peut-être créé. Vous allez tout au long de son élaboration pouvoir réfléchir à toutes les questions éventuelles que nous avons soulevé dans ce livre blanc.


Nous vous proposons dans le tableau ci-dessous les deux modèles de plan pour rédiger un business plan. Bien sûr, vous pouvez vous approprier le plan et le présenter autrement. Il n’y a pas de règles précises, juste des conseils.

Business plan Français

Business plan Anglo-Saxon

Résumé du plan de développement : points-clés, accroche

Contexte du projet : comment est venue l’idée, qui est/sont le(s) fondateur(s), où en est le projet

Analyse du marché : nature et tendance, clientèle ciblée, concurrence

Produit et services offerts : description du produit-service, stade d'avancement du développement

Stratégie marketing et commerciale : mix-marketing, politique fournisseurs

Moyens et organisation : installations, équipe opérationnelle, équipements, forme juridique et répartition du capital

Dossier financier (avec projections découpées par années, voire par trimestres)

Synthèse (executive summary)

Besoin du client et opportunité d'affaire

Stratégie et étapes clefs

Plan marketing

Plan opérationnel

Management et personnes clefs

Projections financières

Besoins et plan de financement.

 

En bref, la rédaction du business plan regroupe 4 parties :

Executive summary ou présentation ou projet

L’executive summary rappelle en quelques phrases votre idée de projet. C’est la partie la plus importante, placée au début du business plan, elle doit donner envie de lire la suite. Elle reprend en détail les caractéristiques du futur produit ou service. Elle doit être soignée, synthétique et accrocher le lecteur.

Présentation du marché

C’est ici qu’il faut insérer toutes vos études sur le marché et la concurrence : documentaire, quantitative et qualitative. C’est aussi dans cette partie que vous présentez votre positionnement face à la demande, la concurrence et l’offre présente. Vous insérerez votre marketing mix.

Ces deux parties sont là pour prouver que vous savez vous positionner, que vous avez étudié le context économique. Vous rassurez et prouvez que vous avez votre chance de percer.

Choix du statut juridique et prévisions financières

Si jusque là vous avez tout fait seul, la consultation d’un expert-comptable ou autre professionnel spécialisé en création peut être judicieux. Votre statut juridique vous permettra au non de vous associer et influencera votre protection social, c’est un choix très important pour la suite de votre création.

Lors de cette partie vous allez plonger au coeur de votre future entreprise. C’est par cette partie que vous prouvez une faisabilité économique et une réussite future. Ce chapitre que va regarder les banques et autres investisseurs. Il convient d’y insérer tous les tableaux de vos prévisions financières.

Pour chaque partie, il peut être utile d’insérer un petit paragraphe de conclusion afin de synthétiser les idées principales.

Derniers conseils

  • En cas de lancement en équipe d’associés, rédigez le business plan ensemble, chacun doit apporter ses idées et comprendre la stratégie.

  • Adopter un style d’écriture, être clair et concret.

  • Variez les personnes qui relisent le business plan, avoir plusieurs visions est toujours intéressant.