Crédit d'impôt recherche - le CIR

Derniers articles
  • Le crédit d’impôt recherche (ou CIR) permet aux entreprises réalisant des opérations de recherche et de développement de bénéficier d’une aide parfois conséquente. Toutefois, cet avantage fiscal est souvent mal appréhendé par les contribuables, ne sachant pas toujours quelles dépenses sont éligibles et s’exposant ainsi à des redressements. Ces dépenses sont cependant limitativement par le législateur : amortissements, dépenses des personnels affectés à la recherche, les dépenses liées à la recherche externe, les dépenses liées aux brevets, les dépenses liées aux certificats d’obtention végétale, les dépenses de veille technologique ou certaines dépenses de normalisation. Cet article revient en détail sur ces différentes charges.

  • Le CIR 2014 (28/07/2016)

    Le CIR (ou crédit d’impôt recherche) constitue l’un des avantages fiscaux les plus importants dont peuvent bénéficier les entreprises.
    Celui-ci vise à promouvoir les dépenses de recherche et de développement et permet à certaines entreprises de réaliser des économies d’impôt très importantes.
    Voici les caractéristiques du crédit d’impôt en 2014.

  • Ce crédit n'est pas tout jeune puisqu'il date de 1983 mais souffre cruellement d'une bonne communication car il n'est finalement pas autant utilisé que cela.
    C'est pourquoi nous avons souhaité vous informer pour que vous ne passiez pas à côté de cette opportunité fiscale.Il s'agit d'une aide fiscale destinée à encourager les efforts des entreprises en matière de R&D. Elle consiste en une réduction d'impôt calculée en fonction des dépenses de R&D de l'entreprise.
    Il est ouvert à toute entreprise industrielle, commerciale ou agricole (quel que soit votre taille ou secteur d'activité) soumise à l'impôt sur le revenu (catégorie des bénéfices industriels et commerciaux) ou à l'impôt sur les sociétés, à condition d'être placée sous le régime du bénéficie réel (normal ou simplifié), de plein droit ou sur option.

  • Le crédit d’impôt recherche (ou CIR) constitue l’une des « niches fiscales » les plus coûteuses pour l’entreprise. En effet son champ d’application est assez large, son taux est élevé et les dépenses qui en constituent la base peuvent être très importantes. En outre, les modalités déclaratives (hors rescrit) sont finalement assez simples en comparaison des sommes souvent en jeu. C’est pour cette raison que de nombreuses entreprises cherchent à bénéficier de cette manne sans forcément réaliser des opérations entrant dans le champ d’application du CIR. Toutefois, l’administration a renforcé ces dernières années les contrôles en la matière, pour faire face aux abus constatés.

  • Le nouveau CIR en 2013 (18/12/2013)

    Chaque loi de finances apporte son lot de nouveautés et de modifications, venant ajouter sa pierre à la sur-sédimentation réglementaire en vigueur. A partir de là, il est parfois difficile pour le contribuable de s’y retrouver, entre les nouvelles dispositions et celles qui disparaissent.
    Le régime du crédit d’impôt recherche a subi de grands changements ces dernières années et pourrait être de nouveau modifié en 2013. Cet article fait le point sur les nouveautés en matière de CIR, avant le vote définitif du budget 2013.

  • Le Crédit d'Impôt Recherche (CIR) est une aide publique ayant pour but de favoriser l'innovation et d'augmenter la compétitivité des entreprises françaises. Certaines entreprises bénéficient ainsi d'un crédit d'impôt sur leurs dépenses de recherche et développement. Ce dispositif est très avantageux puisque le crédit d'impôt peut atteindre jusqu'à 50% des dépenses engagées.

  • Comment calculer le CIR (Crédit Impôt Recherche)? L-Expert-comptable.com vous aiguille et vous informe sur la manière de calculer le CIR.

  • De toutes les "niches fiscales", le crédit d'impôt recherche demeure la plus importante, tant par son coût pour l'Etat que pour les gains dont peuvent en retirer les contribuables.
    Cet article vous explique ses modalités d'application.

  • Les crédits et réductions d'impôt peuvent être très intéressants pour l'entreprise. Toutefois, leurs conditions d'application se révèlent souvent très étroites. Ainsi, avant de vouloir bénéficier d'un avantage fiscal, il convient de se poser les questions suivantes: à qui s'adresse t'il et sous quelles conditions.
    C'est l'objet du présent article pour le crédit d'impôt recherche.

  • Le crédit d'impôt recherche peut se révéler très intéressant pour les entreprises. Toutefois, une étude approfondie de ses modalités d'application peut se révéler très utile. Ainsi, il conviendra de connaître les dépenses éligibles.

Besoin d'un expert comptable ?
Nous le trouvons pour vous ! C'est rapide et gratuit !
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • test

En partenariat avec trouver-mon-comptable.com