Chefs d'entreprise / employeur

Derniers articles

  • Le réglement à l'amiable: la conciliation Ce modèle est rédigé de manière à  inciter votre client à vous faire part de ses éventuelles difficultés pour qu'un protocole de règlement amiable du litige puisse être mis en place.
  • Toute gérante de société qui s'apprête à mettre au monde un adorable petit être a droit aux mêmes prestations que toute autre femme enceinte. Elle bénéficie en particulier de la prise en charge de la totalité des frais médicaux liés à la grossesse et à la naissance. Mais en ce qui concerne les prestations en numéraire, le régime varie suivant que la gérante est majoritaire ou minoritaire.
  • Comment réaliser une formation professionnelle ? Le gouvernement s’est donné pour objectif de permettre à chacun de se former tout au long de sa vie professionnelle. Pour cela, il existe de nombreux dispositifs de financement de la formation professionnelle. Le coût de la formation est pris en charge, mais également les frais annexes et le versement d’une rémunération pendant cette période. Que vous vouliez accroitre vos compétences ou vous reconvertir, suivez le guide !
  • Une micro-entreprise, est, juridiquement une entreprise individuelle, c'est-à-dire qu'un micro-entrepreneur n'a ni associé ni actionnaire. La principale exception est le statut de conjoint collaborateur. Dans ce cas, il peut s'agir d'une micro-entreprise où plusieurs personnes travaillent ensemble. Les conjoints bénéficient de la gratuité de la couverture maladie et maternité des indépendants affiliés au Régime général. En cas de maternité ou d'adoption, il perçoit également une indemnité uniforme de repos de maternité et une indemnité de remplacement. En ce qui concerne l’assurance vieillesse, l’invalidité, le décès et des indemnités journalières, le conjoint collaborateur verse des cotisations sociales auprès : De l’URSSAF pour les personnes au registre du commerce et des sociétés ainsi qu'au répertoire national des métiers De la CIPAV pour un libéral.
  • La retraite des indépendants : que vais-je toucher pour ma retraite ? Une question que beaucoup de travailleurs non salariés se posent. Lorsqu'on crée une société, beaucoup de sujets nous viennent à l'esprit : Quel statut juridique choisir ? Comment optimiser mon bilan ? Toutefois, il ne faut pas oublier de se questionner sur la cotisation retraite. De quel régime social suis-je ? Quelles sont les options pour ma retraite ? Quel est le montant que je pourrai percevoir ? Dans cet article, vous allez avoir toutes les informations nécessaires pour comprendre le fonctionnement de la retraite pour les dirigeants non salariés et comment calculer votre retraite.
  • Les Travailleurs Non-Salariés (TNS) ont changé de régime passant du Régime Sociale des Indépendants (RSI), supprimé le 1er janvier 2018, à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). Ils sont désormais couverts au même niveau que les salariés par le régime de base de la Sécurité sociale. Les TNS n'ont cependant pas accès aux avantages d'une mutuelle d'entreprise qu’ont les salariés. Ils avaient la possibilité de souscrire, en lieu et place, une « mutuelle Madelin » dont les cotisations sont déductibles du revenu imposable. Cette loi va être remplacée par le PER.