Comment gérer le télétravail en freelance ?

Mis à jour le 06/05/21

Si les chiffres de l’entrepreneuriat en tant qu’indépendant ne cessent d’augmenter c’est parce qu’exercer son métier en freelance à de nombreux avantages ; augmentation de salaire, possibilité de travailler de n’importe où (tant que c’est à proximité d’une borne wifi), flexibilité dans le planning, etc… Mais travailler en totale autonomie demande une certaine rigueur dans l’organisation pour conserver une vie sociale, être à l’écoute de ses clients et proposer un travail qualitatif. Reprenons ensemble les grandes règles pour se gérer, planifier ses journées ou se faire accompagner dans la création et/ou le développement d’une activité de freelance.

Instaurez l’équilibre vie pro/vie perso au démarrage de votre activité

Que vous soyez dirigeant depuis plusieurs années ou que vous démarriez tout juste votre activité de freelance, vous vous êtes lancé dans l’aventure entrepreneuriale parce que vous aimez ce que vous faites, que votre métier vous ressemble et que vous n’avez pas l’impression de travailler. Seul maître à bord, les bénéfices vont directement sur votre compte et vous avez plus de libertés. C’est là que le cadre de votre autogestion prend tout son sens. En vivant de votre passion vous pourriez exercer jours et nuits. Seulement voilà, pour conserver un certain équilibre et garder un regard objectif, vous devez prendre de la distance ; consacrer du temps à votre vie sociale et familiale, dédier de l’énergie aux activités culturelles, sportives ou manuelles, bref, lever le nez de votre activité.

Tous ces moments sont de la nourriture pour l’esprit. Lorsque vous favorisez le lien social ou alimentez votre curiosité de nouvelles découvertes, vous vous accordez l’espace qui vous permet de prendre de la hauteur. Et si vous aimez particulièrement vous nourrir de sujets en rapport avec votre métier, alors c’est l’occasion de vous former. Rendez vous – ou visionnez – des conférences pour entendre des entrepreneurs dont le discours vous fait écho. Assistez à des sessions de formations pour vous spécialiser, développer votre expertise métier ou gagner en compétences. Acceptez certains afterworks pour échanger sur des thématiques communes. Etc… Et ravitaillez ainsi régulièrement votre réflexion de nouvelles visions.

Créez un environnement propice au télétravail

Si 68 % des indépendants travaillent en home-office et pas directement chez le client c’est parce que le télétravail assure un certain confort ; vous gagnez chaque jour le temps des trajets, vous jouissez d’une plus grande capacité de concentration, etc. Tout cela bien sûr, pour peu que l’ambiance de travail soit appropriée.

Aménagez un espace bureau, à la maison

Travailler de chez soi et gérer son temps demande de se fixer des limites pour trouver l’équilibre. Matérialiser ce cadre par une pièce consacrée à votre activité de freelance permet de séparer physiquement votre lieu de travail de votre lieu de vie. Mais qui dit bureau à la maison, dit aussi personnalisation. Quelque soit votre profession et que vous soyez salarié ou auto-entrepreneur, un environnement de travail propice à une bonne réflexion s’illustre également par un lieu dans lequel vous vous sentez bien ; adaptez votre surface de travail à votre activité, choisissez une chaise de bureau digne de ce nom, laissez entrer la lumière et ajoutez des livres, tableaux et autres plantes qui vous apaisent et vous inspirent !

Equipez-vous du matériel adapté

Pour que le télétravail soit pour vous une organisation efficace, vous devez investir dans un équipement approprié. En premier lieu vient un bon ordinateur portable ; en effet, outil numéro un des télétravailleurs, votre PC doit être puissant et adapté à votre métier (de l’animation 3D requiert beaucoup plus de mémoire vive et de cartes graphiques que de la rédaction web).

Plusieurs autres indispensables sont à prévoir ; un deuxième écran, une lampe de bureau, une imprimante, un casque avec micro… auxquels vous ajouter vos spécificités métier ; une tablette graphique, un troisième écran, du matériel vidéo, etc.

Créez des temps de concentration

Entre dans le top 10 des avantages du home-office : la suppression des éléments perturbateurs des bureaux. Le télétravail offre le confort aux travailleurs indépendants de s’envelopper d’une bulle pour rester focus sur les tâches importantes. D’après la matrice d’Eisenhower , les tâches importantes sont stratégiques et ont un impact sur vos objectifs, elles demandent donc du temps et de la réflexion. Profitez de vos conditions de travail, mettez votre téléphone en mode avion, coupez les notifications de votre PC et fermez la porte de votre bureau pour gérer les priorités et rester concentré sur votre tâche.

Facilitez le lien professionnel

Quand vous devenez votre propre patron il vous faut développer votre réseau professionnel pour vous enrichir des autres et bien entendu, trouver des clients. Si vous télétravaillez, c’est à vous d’aller chercher les connexions et de faciliter la création de lien. Pour ce faire, n’hésitez pas à investir les bureaux de vos clients au démarrage ou à la livraison d’un projet, installez-vous dans un café si vous avez une journée moins chargée, poussez la porte des coworkings pour aller chercher de l’effervescence. En plus de favoriser les échanges vous lutter contre l’isolement, qui touche encore 36 % des télétravailleurs , et contre la sédentarité. Travaillez parfois hors de la maison, c’est bon pour votre business et votre santé !

Trouvez votre rituel d’entrepreneur et planifiez vos journées

Exercer votre métier en indépendant vous laisse libre d’accorder vos activités en fonction de votre rythme. Vous êtes moins fatigué et gagnez en efficacité. Cependant, malgré votre autonomie certaine, il est parfois nécessaire de se créer une routine et de se caler sur le rythme des autres pour simplifier la communication.

Lorsque vous étiez salarié votre routine s’était mise en place assez naturellement ; un petit déjeuner avant la douche, le temps de trajet pour arriver au bureau, un café, le check des mails et c’est parti ! Le télétravail favorisant l’atmosphère dominicale, trouvez vos rituels quotidien et hebdomadaire permettra de vous imposer un rythme non négligeable.

Si vous pouvez choisir votre cadence de travail ce n’est peut-être pas le cas de vos clients. La quasi-totalité des entreprises françaises ayant des horaires de bureau fixes, veillez à vous rendre disponible plusieurs fois par semaine pour échanger avec vos prospects et vos clients sur les mêmes plages horaires qu’eux. Ça vous permettra de répondre à leurs questions, de gérer leurs retours ou envoyer vos devis. Aussi, pour faciliter votre organisation, pensez à regrouper vos réunions et vos calls et gardez du temps pour la préparation de ces rendez-vous stratégiques.

Faites des pauses. Pour trouver de l’inspiration, alimenter ses réflexions et gagner en productivité, quoi de plus efficace que de prendre de la hauteur ? Ne restez pas toute la journée la tête dans le guidon, et marquez des temps de pause.

Planning hebdomadaire d’un freelance

Pour vous aider à vous organiser voici comment la semaine d’un freelance en télétravail pourrait être planifiée, elle est rythmée par :

- Les temps opérationnels (formations, rendez-vous physiques ou téléphoniques) en jaune ;

- Les tâches stratégiques ou moment focus (préparation de rendez-vous) en bleu ;

- Le traitement des urgences en orange, qu’il est nécessaire de noter dans votre agenda pour qu’il n’empiète pas sur le reste au risque de vous faire perdre du temps ;

- Les pauses et moment à vous en mauve, pour penser à soi et relever la tête du guidon.

Au premier coup d’œil dans votre agenda, un bon code couleur vous donnera une vision d’ensemble de votre semaine.

Entourez-vous de partenaires

Se faire accompagner, gérer soi-même ou déléguer la totalité des tâches administratives, un aspect trop peu interrogé avant le démarrage des activités freelance. Pour récapituler, télétravailler quand on est en freelance demande rigueur et organisation pour vivre de sa passion sans qu’elle empiète sur la vie privée. Mais alors, qu’en est-il de la gestion administrative, de la comptabilité , des aspects juridiques, etc. ?

La réponse intuitive serait que le statut auto-entrepreneur se crée simplement , n'a pas une gestion administrative et comptable lourdes et donc, que vous pouvez vous en charger seul. En effet, le gain financier perçu est certain puisque vous ne vous faites accompagner par aucun notaire ou cabinet comptable. Et pourtant, un métier d'expert dans un domaine qui vous est propre, vous le savez mieux que personne: chaque mission est traitée plus rapidement et de façon plus qualitative sous la forme d'un professionnel du secteur . Si facturer un client ou créer un devis ne vous prendra que quelques minutes, rédiger vos statuts juridiques vous-même ou établir votre bilan annuel est une autre paire de manches.

Renseignez-vous sur les différents experts existants , vous devez vous entourer de partenaires dont l'expertise se situe sur le statut de la micro-entreprise par exemple. Forger et développer votre réseau pour être bien accompagné et déléguer les tâches les plus complexes pour vous.

 
A propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir plus