Bilan Comptable 2019 : en retard ? Pas de panique, on s'occupe de tout,  et  100% en ligne !  J'EN PROFITE

Quelles sont les aides à la création d’entreprise ? Entre subventions publiques et accompagnement à la création, on vous explique tout !

Mis à jour le 13/03/2020

Vous avez pour projet de monter votre entreprise ? La question du financement est cruciale pour le mener à bien, tout comme celle de l’accompagnement par des organismes spécialisés. Voici les différentes aides à la création auxquelles vous pouvez prétendre pour établir votre budget et vous lancer dans les meilleures conditions.


Employeur & Covid-19 : Les réponses à vos questions   * Report des charges fiscales   * Report des charges sociales   * Besoin de financement   * Échéances remboursement de crédit Lire l'article
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
Inscrivez-vous à notre prochain Webinar !  Quelles sont les étapes pour devenir Freelance ?  S'INSCRIRE !

Le marché de la création d’entreprise en France

Le chômage structurel et le désir d’indépendance poussent de plus en plus de personnes à se lancer dans la création d’entreprise. Selon l’observatoire de BPI France, ce sont ainsi 214 896 entreprises qui ont été créées en France au quatrième trimestre 2019, soit 20 % de plus par rapport à la même période en 2018 !

Le secteur de la création d’entreprise est très dynamique, soutenu notamment par l’instauration du régime de l’autoentrepreneur en 2019, devenu aujourd’hui micro-entrepreneur. Cette forme juridique rencontre un franc succès auprès des candidats à l’entrepreneuriat, grâce à son formalisme et son fonctionnement simplifiés.

Mais pour que votre rêve devienne réalité et que votre projet se pérennise, il faut que vous atteignez un financement suffisant et que vos compétences soient avérées. Heureusement, vous pouvez prétendre à bon nombre d’aides à la création d’entreprise dans ces deux domaines.

Les aides à la création d’entreprise

Organismes d’aides, aides financières et aides à l’accompagnement : on fait le point sur les leviers que vous pouvez actionner en tant que futur chef d’entreprise.

Quels sont les organismes d’aides à la création d’entreprise ?

  • Pôle Emploi

C’est le premier acteur à qui l’on pense lorsque l’on a besoin d’une aide pour créer son entreprise. Cet établissement public a pour vocation d’aider les chômeurs à retrouver un emploi salarié, mais également de soutenir ceux qui comme vous, préfèrent se lancer dans l’entrepreneuriat. Pôle Emploi vous propose donc des ressources utiles pour réaliser votre projet comme des ateliers, un accompagnement, mais également des aides financières à la création d’entreprise, que nous vous présentons un peu plus bas.

  • Les associations

Il existe aussi en France des associations qui peuvent vous accompagner dans vos démarches de création ou de reprise d’entreprise. Parmi les plus connues, on peut citer :

- L’Agence pour la Création d’Entreprise (ACPE) : cette association Loi 1901 vous propose des fiches d’information sur son site Internet, qui vous aideront à vous orienter dans vos démarches ;

- L’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) : cette association reconnue d’intérêt public accompagne principalement les futurs chefs d’entreprise qui n’ont pas accès au système bancaire classique, pour les aider à financer leur projet notamment avec des micro-crédits.

  • La BPI France : cette banque publique d’investissement soutient les entrepreneurs grâce à des prêts bancaires, des concours permettant d’obtenir des crédits pour l’innovation ou encore des subventions à travers l’État ou les régions ;

  • Les legaltech : il s’agit d’entreprises en ligne, spécialisées dans le droit, qui vous assistent pas à pas pour réaliser toutes les démarches liées à la création d’entreprise. Elles vous aident également, une fois votre projet concrétisé, à régir la vie de votre société. C’est le cas de l’Expert-Comptable.com !

  • Les experts-comptables et avocats : ces professionnels de la comptabilité et du droit vous donneront des conseils judicieux quant à la structure juridique à adopter, pour la stratégie de développement de votre entreprise, etc.

Quelles sont les aides financières à la création d’entreprise ?

  • Pôle Emploi et la création d’entreprise

Chômage et création d’entreprise ne sont pas antinomiques. Un chômeur peut en effet recevoir des aides si il souhaite lancer son affaire, qu’elles soient financières ou non.

  • L’ACRE

L’aide à la création ou à la reprise d’entreprise, de son petit nom ACRE, vous permet d’obtenir une exonération partielle de charges sociales en début d’activité. Pour y prétendre, vous devez :

- être demandeur d’emploi indemnisé, ou non indemnisé si vous êtes inscrit à Pôle Emploi depuis au moins 6 mois ;

- être bénéficiaire de l’ASS ou du RSA ;

- avoir entre 18 et moins de 26 ans, un critère d’âge qui est rehaussé à 30 ans pour les personnes handicapées.

En outre, vous devez créer ou reprendre une entreprise sur laquelle vous exercez effectivement un contrôle. Les règles changent notamment selon si vous détenez la société ou si vous la dirigez.

Pour demander l’ACRE, il vous faut remplir un formulaire soit au moment du dépôt du dossier de constitution de votre entreprise, soit dans les 45 jours suivant ce dépôt. Vous l’adresserez à l’Urssaf.

Si vos revenus sont inférieurs à 30 852 €, vous bénéficierez d’une exonération de charges sociales de 50 %. Cette exonération devient dégressive si vos revenus sont compris entre 30 852 € et 41 136 €.

  • L’ARCE

L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise, l’ARCE, vous permet de recevoir sous forme de capital une fraction de vos droits chômages. Pour y avoir droit, vous devez :

- être bénéficiaire d’une allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), qu’elle ait commencé à vous être versée ou non ;

- avoir obtenu l’ACRE.

Votre demande d’ARCE doit être faite auprès de Pôle Emploi, qui vous demandera un justificatif de création d’entreprise, comme un extrait Kbis. Si elle est acceptée, vous recevrez 45 % du montant de vos ARE, moins une déduction de 3%. Cette aide à la création d’entreprise vous sera versée en 2 fois.

  • Les subventions publiques pour la création d’entreprise

Les subventions sont des aides à la création d’entreprise qui vous sont accordées par les collectivités locales et l’État, peu importe que vous montiez une société commerciale ou que vous optiez pour la micro-entreprise. Elles peuvent prendre plusieurs formes :

- Une subvention sectorielle : elle vous concerne si vous vous lancez dans la presse écrite, l’édition de livres ou encore le spectacle vivant ;

- Des allégements fiscaux et sociaux : il s’agit par exemple du Crédit d’Impôt Recherche, qui vient en déduction de votre résultat imposable. Entrent aussi dans cette catégorie l’exonération pour la jeune entreprise innovante (JEI) ou les exonérations pour implantation en ZUP ;

- Une subvention financière, accordée en fonction de votre dossier par votre commune, département ou région.

  • Créer son entreprise grâce au crowfunding

Autre piste à explorer lorsque l’on cherche comment créer une entreprise, le financement participatif, ou crowfunding, pour opérer des levées de fonds auprès du grand public. Plusieurs options :

- Vous accordez des biens ou des services aux gens qui vous soutiennent financièrement en vous faisant un don ;

- Vous faites entrer temporairement des personnes dans le capital social de votre entreprise (crowfunding equity) ;

- Vous vous faites prêter de l’argent par monsieur et madame Tout-le-Monde (crowleasing) : attention, cette solution coûte cher en intérêts !

Comment recevoir un accompagnement à la création d’entreprise ?

L’aide à la création d’entreprise n’est pas seulement financière. Elle peut également prendre la forme d’un accompagnement éclairé, qui vous permet de vous lancer sous les meilleurs auspices.

  • Le parcours Nacre

Le nouvel accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise (Nacre) est une aide à la création d’entreprise proposée par Pôle Emploi. Il met en place un contrat entre un organisme conventionné et vous-même, pour vous permettre de monter votre projet. Vous devez remplir certaines conditions :

- Être bénéficiaire de l’ARE, de l’ASP, du RSA ou être inscrit en tant que demandeur d’emploi depuis plus de 6 mois ;

- Avoir entre 18 et 25 ans, ou 29 si vous êtes handicapé.

D’autres situations personnelles et professionnelles peuvent également vous ouvrir droit au Nacre.

Vous devez faire votre demande par lettre recommandée avec avis de réception auprès d’un organisme compétent. Si elle est acceptée, vous serez accompagné au montage, à la structuration financière, au démarrage et au développement de votre entreprise.

  • Le contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape)

Il s’agit d’un contrat qui vous lie avec une association ou une entreprise, qui met à votre disposition un accompagnement financier ou matériel à la création d’entreprise. En échange, vous devez vous engager à suivre un programme de formation. Tout le monde y est éligible, à l’exception des salariés à temps plein.

  • La formation à la création d'entreprise

Il existe de nombreuses formations à la création d’entreprise, dispensées par des organismes privés ou publics, comme la CCI France, la BPI France, etc. Leur objectif est de vous faire acquérir les compétences nécessaires à la création d’entreprise, et de vous faire rencontrer d’autres futurs entrepreneurs. Sous condition, vous pouvez la financer avec vos droits à la formation.

  • Les coworking spaces

Les coworking spaces constituent enfin un lieu de choix pour échanger sur votre projet de création d’entreprise et rencontrer des personnes se trouvant dans la même situation que vous. Certains vous proposent du matériel pour travailler sereinement (connexion Internet, ordinateurs, etc.), d’autres une offre plus complète de soutien, avec des ateliers ou des évènements avec des professionnels. Vous pouvez vous inscrire dans un coworking space spécialisé dans le même secteur d’activités que vous, pour favoriser les échanges avec des investisseurs intervenant dans ce même secteur.

 

Et pour la suite ?

Vous savez désormais l’essentiel sur les aides à la création d’entreprise. Une fois que vous aurez trouvé vos sources de financement, acquis les compétences nécessaires pour lancer votre activité et réalisé votre business plan, nos équipes pourront vous aider pour la suite ! Si vous le souhaitez, l’expert-comptable.com pourra vous accompagner gratuitement dans la création de votre entreprise d’un point de vue juridique, administratif et comptable. Nous vous aidons par exemple à choisir votre statut juridique !

Bénéficier des aides de Pôle Emploi à la création d'entreprise  Accre, Arce et Aide au retour à l'emploi : quand et comment les demander quand  on devient entrepreneur.   TÉLÉCHARGER Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Employeur & Covid-19   * report des charges fiscales   * report des charges sociales   * besoin de financement   * échéances remboursement de crédit  zoom sur les mesures prises LIRE L'ARTICLE