Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Créer une entreprise en Ile-de-France

Mis à jour le 11/05/2020

Avec plus d’un quart des entreprises du pays regroupé en Ile-de-France, la région est particulièrement favorable à l’entrepreneuriat. 
 

La création d’une entreprise en France, et plus précisément en Ile-de-France, est un projet qui se prépare en plusieurs étapes.


Pourquoi choisir l’Ile-de-France pour créer son entreprise ?

Avec plus de 12 millions d'habitants, l’Ile-de-France est la région la plus peuplée du pays. Sa forte activité économique représente 30% du PIB national, et fait d’elle la première région économique de France, et l’une des premières d’Europe. Créer une entreprise en Ile-de-France, c’est assurer une implantation d’entreprise sur le plus grand marché français. 

 

La région regroupe près de 600 000 entreprises, dont de nombreuses PME et 45% de micro-entreprises. Selon l’Adie (l'Association pour le droit à l'initiative économique), les chiffres de l'entreprenariat dans la région ne cessent de croître, et de plus en plus d’entrepreneurs sont financés par l’association en Ile-de-France.

Dans quel secteur entreprendre en Ile-de-France ?

Si le secteur tertiaire prend une place très importante dans l'économie de la région (les services aux entreprises et services collectifs représentent plus de 85 % des emplois de la région), l’économie francilienne est très diversifiée, avec beaucoup d’entreprises dans le milieu de la recherche et du développement privé. L’immobilier est également un secteur prospère en Ile-de-France (en 2016, 19,6 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise). De même, l’industrie, l’aéronautique, l’automobile et l’énergie sont d’autres secteurs d’activité majeurs au sein de la région. 

 

Dans le domaine de l’entreprenariat, il existe de nombreux secteurs porteurs au sein de la région. C’est notamment le cas du secteur des nouvelles technologies, avec la FinTech, l’EdTech ou la MedTech qui se sont rapidement développées durant le confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, et la French Tech promet d’être l’un des piliers de l’économie française dans les années à venir. 

 

Le green business est également une piste pour les nouveaux entrepreneurs franciliens. Enfin, le secteur du tourisme se porte bien en Ile-de-France. Avec en moyenne 85 millions de touristes étrangers et 56,2 milliards d'euros de recettes annuelles, la France est en tête des endroits les plus visités au monde. La région parisienne, (et Paris en particulier) est la région la plus plébiscitée par les touristes et la première émettrice de tourisme en France.

Comment créer une entreprise en Ile-de-France ?


La première étape pour créer une entreprise en Ile-de-France va être la phase de recherches. Tout d’abord, il existe différents organismes et dispositifs pouvant vous venir en aide pour créer votre entreprise en Ile-de-France.


Les organismes d’accompagnement à la création d'entreprise en Ile-de-France

  •  Les espaces de coworking : des espaces de travail collaboratifs. Certains d‘entre eux vous proposent des services d’aide à la création d’entreprise, avec des professionnels pour vous aider dans vos choix. Ces espaces vont vous permettre de rencontrer des personnes dans le même cas que vous et des professionnels déjà lancés.
  • Des Meet-ups sont régulièrement organisés à Paris pour vous aider à créer votre entreprise.
  • Les cabinets comptables vous proposent énormément de conseils pour l’aide à la création d’entreprise.
  • Les incubateurs, accélérateurs et pépinières sont des lieux précieux pour tester, créer ou agrandir sa société. Principalement situés à Paris, ces lieux jouent un rôle primordial pour aider les start-ups de la région parisienne. Les réseaux d’incubateurs franciliens sont au nombre de cinq, regroupant chacun un ou plusieurs lieux d’accompagnement. Voici les différents réseaux d’incubateurs parisiens : 

Le Tremplin (réseau Paris & Co)

LINCC (réseau Paris & Co)

Village by CA (Crédit Agricole)

Rhizome (réseau Paris & Co)

Esport (réseau Paris & Co)

 

L’incubateur Station F se distingue par sa taille et sa manière de regrouper des centaines de startuppeurs dans un “campus” au cœur de Paris, pour booster leur création par des ateliers d’entraide et des programmes thématiques. Son accompagnement personnalisé au sein d’une communauté d’entrepreneurs offre un départ facilité pour votre projet de création d’entreprise. Plus grand campus de start-up au monde, Station F est un incontournable pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs d’Ile-de-France.

Les étapes de création d’une entreprise en Ile-de-France

La phase de recherche terminée, vous savez maintenant ce que vous souhaitez créer, et avez défini la forme juridique). Vous pouvez désormais passer à la création de votre société qui passe par plusieurs étapes :

Etablir les projets de statuts 

La première étape pour créer son entreprise est d’établir les projets de statuts. Ces derniers regroupent plusieurs informations élémentaires, notamment :

 

  • Les informations liées à la société : La dénomination sociale, adresse du siège social, forme juridique, montant du capital social et l’objet social, date de clôture, etc.
  • Les informations liées aux associés et dirigeants : Nom, prénom, état civil, apport en capital des associés, la direction de l’entreprise

Il faut savoir que la rédaction des statuts ne concerne que les sociétés. Les entreprises individuelles ne sont pas tenues d’établir des statuts.

Déposer le capital social

Une fois les projets de statuts établis, c’est le moment de déposer le capital social dans un compte bloqué à la banque ou chez un notaire. Ces fonds doivent être déposés sur un compte bloqué (notaire ou banque) et un certificat du dépositaire des fonds vous sera remis.

Lorsqu’il y a apport en nature, il faut procéder à une évaluation. Il se peut qu’un commissaire aux apports soit nécessaire. A noter que les entreprises individuelles n’ont pas de capital social.

Préparer le dossier juridique et administratif

Ensuite vient la phase de préparation du dossier de création d’entreprise :

 

- Les statuts définitifs sont à signer par tous les associés

- Il faut nommer le ou les dirigeants de la société et donner mandat à une personne pour réaliser les formalités de création : c’est ce qu’on appelle les pouvoirs.

- La nomination d’un journal d’annonces légales va se faire à ce moment ainsi que la publication d’un avis de constitution de société ou de création d’activité (pour les entreprises individuelles)

- Si vous avez fait appel à un commissaire aux apports, il faut récupérer un exemplaire de son rapport

- Enfin il faudra réunir toutes les pièces nécessaires à la création de votre entreprise

Récupérer son Kbis

 Le dossier est ensuite transmis au centre de formalité des entreprises de la CCI de Paris Ile-de-France pour que les différents organismes (tel que les impôts et l’URSSAF) vous enregistrent.

Quand le dossier est complet, un extrait d’immatriculation (appelé aussi kbis) vous est transmis.

Dernières étapes 

Une fois toutes ces démarches effectuées, votre projet est prêt. Il ne vous reste plus qu’à :

 

  • finaliser l’ouverture de votre compte bancaire professionnel auprès de votre banque afin de débloquer le capital social (si vous êtes en société) ;
  • réaliser vos premiers devis et factures clients, contactez vos différents partenaires ;
  • souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle, si besoin

Les aides financières pour la création d’entreprise en Ile-de-France


Les aides publiques à la création d’entreprise 

 

L’ACRE : (anciennement ACCRE, depuis le 01/01/2019) cette aide permet une réduction des cotisations sociales au démarrage de l’activité. Les charges s’élèvent ainsi à 11 % la première année, puis à 22 % les années suivantes.

Les prêts NACRE : il s’agit d’un prêt octroyé aux entrepreneurs pour les aider dans le lancement de leur activité.

 Le dispositif BPI France.

Les dispositifs fiscaux et sociaux pour la création d’entreprise dans certaines zones : Aide familiale rurale (AFR), Bassins d’emplois à redynamiser (BER), Zone de restructuration de la défense (ZRD), Zone de revitalisation rurale (ZRR).

Les dispositifs d’aide à l’embauche.

 

Les subventions départementales 

 

Ensuite, au niveau de votre statut de futur entrepreneur, vous pouvez prétendre à des subventions départementales. Ces subventions vont être attribuées en fonction de votre domaine d’activité, de la taille de votre future entreprise ou bien de la forme de cette dernière. Voici les différentes aides possibles en Ile-de-France :

 

Le PM’up et TP’up : ce sont des aides financières pour les très petites, ou les petites et moyennes entreprises. Cette subvention peut aller jusqu’à 250 000 € pour financer un plan de développement sur 3 ans.

Le prêt de croissance TPE : Ce financement va vous permettre de financer le plan de financement des investissements matériels et immatériels ainsi que l’augmentation du besoin en fonds de roulement. Le montant du prêt est compris entre 10 000 € et 50 000 € sur 5 ans.

Le fonds régional de garantie : Cette aide va permettre de faciliter l’octroi de prêts bancaires. Il permet de co-garantir les prêts bancaires jusqu’à 70 %.

Innov’up : Cette aide s’adresse aux projets d’innovation de produits, procédés, services et sociales. Il y a plusieurs catégories pour cette subvention : faisabilité, développement, expérimentation, etc. Le montant de l’aide varie en fonction du type d’aide demandé. Vous pouvez vous renseigner auprès de la région Ile-de-France ou vous rendre directement sur leur site internet.

 

À savoir : la région Ile-de-France a pris des mesures d’aide aux entreprises pour soutenir la relance de l’économie pendant la crise sanitaire du Covid-19. Un dispositif d’aide a été mis en place à quatre niveaux : 

  • Une aide de prévention, avec un outil de financement à moyen terme pour les entreprises touchées par la crise actuelle en Ile-de-France.
  • Une aide de financement de l’accompagnement pour réaliser les démarches juridiques liées à la conjoncture pour les entreprises.
  • Un plan de sauvegarde pour gérer en priorité les entreprises de l’industrie et des services à l’industrie de la région.
  • Une aide au financement pour la reprise d’entreprise en difficulté pour les PME et PMI.

 

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.