La vie d'indépendant : profil, métiers, habitudes, pensées

Mis à jour le 28/06/2018

La plateforme Malt de recherche d’emplois pour les indépendants a établi une étude complète du métier. Nous vous partageons les infos les plus importantes sur ces indépendants : profil, habitudes, domaines, etc. Cette étude vous donnera peut être l’envie de vous lancer en tant que freelance ! Si vous êtes déjà indépendant, vous découvrirez quelques chiffres sur votre métier.


Notes: 5 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)

Qui sont les freelances ?

Tout le monde peut devenir freelance… enfin ceux qui veulent entreprendre et ne pas avoir d’obligations salariales… En bref, un freelance c’est un indépendant qui exerce dans son domaine d’expertise. Que vous soyez community manager, développeur ou encore coach sportif, vous pouvez vous mettre à votre compte, vous serez votre propre patron. Attention, des professions réglementées nécessitent certains diplômes ou agrégations : les médecins, les avocats, etc.

Les travailleurs indépendants, ce sont :

  • 40% de femmes et 60% d’hommes

  • Des indépendants agés d’environ 35 ans (Vous n’êtes pas dans cette tranche d’âge ? Changez la donne en créant votre entreprise ;))

  • 34% qui vivent en Ile de France

Quels sont les métiers populaires des indépendants ?

Les métiers des indépendants se diversifient. Ils travaillent principalement dans les métiers créatifs (27%), développeurs IT (26%), marketing et communication (24%), chef de projets et consultant (12%).

Beaucoup de freelances ne s'arrêtent pas à un métier spécifique, ils diversifient leurs activités en fonction de leurs compétences. C’est ce qu’on appelle les slasheurs : les indépendants multi-casquettes. Par exemple, un freelance en community management peut aussi être chef de projet webmarketing.

Pourquoi devenir freelance ?

Etre freelance, c’est être libre : plus de hiérarchie, des horaires flexibles, un salaire fixé par soi-même, le choix des projets, le choix des clients (quand l’entreprise tourne bien).

Les freelances se lancent dans l’aventure pour ces raisons :

  • Besoin d’indépendance (88%)

  • Envie de tester l’entrepreneuriat (44%)

  • Une opportunité client (34%)

  • Gagner plus d’argent (31%)

A savoir 99% sont devenus freelances par choix et non par obligation.

Quelles sont les habitudes des freelances ?

Un travailleur indépendant peut décider que son business soit son activité principale, il peut aussi s’en occuper à temps partiel et être salarié à côté ou développer un projet personnel. D’après Malt, 70% des freelances ont choisi le travail à temps plein, 22% ont décidé d’être salarié en complément et 8% se concentrent aussi sur un projet personnel.

Quand on se lance dans l’aventure freelance, il ne faut pas avoir peur de compter ses heures. Pour 53% des freelances, adieu les 35h, bienvenue les plus de 40h par semaine.

Un avantage à ne pas négliger, le choix du lieu de travail , en moyenne les freelances travaillent 3.5 jours chez eux. Le reste de la semaine se fait directement chez le client, dans des espaces de coworking ou encore dans des cafés.

Quel est l’humeur des travailleurs indépendants ?

La majorité des freelances (97%) se sentent oubliés en ce qui concerne le débat politique et économique. Les sujets sur la protection sociale, l’accès aux prêts bancaires et le déplafonnement de l’auto-entreprise, les préoccupent.

Mais restons joyeux, 75% sont fiers d’être freelances et 74% se sentent plus épanouis que dans le salariat !

Pour plus d’infos, faites un tour sur l’étude Freelances de Malt.

Et si vous avez envie de créer votre entreprise pour vous lancer dans l’aventure freelance, créez votre entreprise en ligne avec L-Expert-comptable.com.

 

Anaïs