Créer son entreprise en tant qu'indépendant, faites-vous encadrer !

Mis à jour le 28/06/2018

Être son propre patron donne de la motivation ! Attention, il ne faut pas se lancer trop rapidement sans connaître les obligations que cela implique. Lors de la création, l’aspect juridique, fiscal et social est souvent difficile à comprendre et à prendre en compte. Paroles d'indépendant, voici les conseils pour que le lancement soit une réussite.


Notes: 5 (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (2 votes)

La création

Tout indépendant (freelance) devra être accompagné dans le choix de son statut juridique.

La rémunération sera-t-elle favorisée aux dividendes ?
Sa sensibilité sociale (prévoyance, retraite) primera-t-elle sur le montant net de sa rémunération ?

Créer son entreprise n’est pas un parcours facile. Beaucoup de questions aussi bien sur le choix du statut ou les formalités administratives à accomplir devront être abordées lors de cette étape et dont les réponses seront difficilement obtenues sans accompagnement.

Le travailleur indépendant n’a souvent jamais créé son entreprise. La communication avec les différents organismes (Greffe, Urssaf…) s’avère être le parcours du combattant sans connaissance en la matière. Pour y remédier et se libérer du temps, l’indépendant devra bénéficier des services d’un professionnel disponible et aguerri !

Le conseil au quotidien

L’entreprise est créée et vous pouvez enfin facturer ! Qui dit facturer dit rechercher de nouveaux clients. Les espaces de coworking permettent de se créer un réseau avec d’autres professionnels du domaine et donc de potentiels nouveaux clients.

La gestion au quotidien de la société reste un domaine technique et compliqué. Tout bon indépendant favorisera son temps à rechercher de nouvelles opportunités. Déléguer les tâches administratives auprès d’un cabinet d’expertise comptable est la meilleure solution pour optimiser son temps et s’accorder une sérénité supplémentaire.

La première année nécessitera beaucoup de conseils de la part de l’expert-comptable sur la gestion de sa rémunération ou encore les frais qu’il sera possible de déduire sur sa structure. Les experts-comptables proposant des plateformes d’échange d’informations permettent un gain de temps considérable et une communication simple et efficace.

Le bilan de fin d’année

Voici la période redoutée de tous : l’établissement des comptes annuels et l’analyse de vos performances de l’année. Pour un indépendant, cela ne doit pas seulement se traduire par l’explication d’un bilan austère et incompréhensible. Opter pour un cabinet d’expertise comptable vous proposant un arbitrage concernant votre rémunération et les potentiels dividendes est indispensable. Il est fondamental de connaître la fiscalité de ses revenus et leur impact sur votre couverture sociale en fonction du statut qui a été choisi au départ.

Créer son entreprise n’est pas une décision facile à prendre. Le travailleur indépendant devra être accompagné sur les questions juridiques, fiscales et sociales de sa structure. L’indépendant souhaitant se lancer devra s’entourer de professionnels qui lui permettront de démarrer au mieux et de bénéficier de conseils au quotidien. La réussite n’est pas cloisonnée à la recherche de nouveaux clients mais également par la bonne gestion de ses obligations fiscales et sociales. Cette expérience sera un succès si l’indépendant s’encadre des bons professionnels qui lui permettront de se décharger de ces obligations et de bénéficier des conseils utiles au quotidien.

 

Nicolas