Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Je veux créer une entreprise et devenir entrepreneur

Mis à jour le 07/09/2017

Ouvrir sa propre entreprise est un rêve que partagent plus de 2.4 millions de Français. Si l’aventure entrepreneuriale est séduisante, les étapes pour créer son entreprise avec succès sont nombreuses. De l’étude de marché à la formalisation du modèle économique, de la validation de la rentabilité du projet au choix du statut juridique ; lancer une société ou une entreprise individuelle ? De nombreuses questions vous attendent ! Quelles sont les étapes pour monter une affaire et réussir à la faire fructifier ?


L-Expert-Comptable.com s’occupe de vos démarches de création d'entreprise. C’est GRATUIT ! Je me lance

De l’idée au projet avec l’étude de marché

Réaliser une étude de marché va vous permettre de transformer votre idée de départ en véritable projet concret. Pour que votre entreprise soit viable, vous devrez valider l’existence d’une demande de clientèle, prête à acheter le produit ou le service que vous souhaitez vendre. Vous devrez également vérifier que la demande est suffisante et que le marché n’est pas saturé de concurrents qui proposent d’ores et déjà la même offre que vous. Plus les acteurs sont nombreux sur le marché, plus les entreprises tendent à casser les prix ou à se différencier par des moyens originaux. L’étude de marché sert donc à répondre à ces questions et à peaufiner votre idée pour la transformer en véritable offre de produits / services en adéquation avec la réalité. L’étude de marché vous conduira à mettre en place une stratégie de lancement de votre affaire en matière de prix, de mode de distribution, de communication.

Les prévisions financières pour formaliser le modèle économique

Une fois votre offre formalisée, vous devrez définir un modèle économique rentable, c’est-à-dire anticiper l’organisation de votre entreprise, les ressources mobilisées pour faire tourner votre affaire et les charges que cela représente. Vous devrez également connaître le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour ne pas perdre d’argent, c’est-à-dire atteindre votre seuil de rentabilité, puis le chiffre d’affaires permettant de rentabiliser l’entreprise et de vous rémunérer. Les prévisions financières comportent également le plan de financement, soit le tableau dans lequel vous listez les investissements nécessaires au démarrage de l’entreprise. À partir du plan de financement, vous connaîtrez le montant de vos besoins en investissement et les financeurs que vous devrez convaincre.

Les prévisions financières vous permettent donc de fixer un objectif de chiffre d’affaires. Cette donnée devra vous paraître réaliste et validée au vu des conclusions tirées de votre étude de marché. Elles vous permettent aussi de faire le point quant à vos ressources personnelles, à évaluer le montant à investir et à trouver les bons partenaires financiers.

Choisir le statut juridique et le régime fiscal optimal

De même, des simulations réalisées dans les prévisions financières vous aideront à choisir le statut juridique le plus approprié à votre situation ainsi que le régime fiscal et social optimal. Vous devrez par exemple arbitrer votre choix entre une entreprise individuelle, moins formaliste, mais moins protectrice en termes de patrimoine, ou une société. Vous devrez anticiper votre couverture sociale (Régime Social des Indépendants, Régime général de la Sécurité sociale) et le montant de charges sociales qui en découlent.

Le business plan pour formaliser le projet

Toutes ces données devront être consignées dans le business plan. Ce document est l’outil de dialogue avec vos financeurs, mais il vous aide également à prendre vos décisions puisqu’il récapitule chaque étape et chaque aspect de ce que sera votre entreprise.

Ouvrir sa propre entreprise nécessite un bilan personnel

Lancer une entreprise implique une absence de visibilité financière pendant un certain temps (comptez 18 à 24 mois d’absence de revenus tirés de votre nouvelle activité entrepreneuriale). Vous devrez donc anticiper des revenus complémentaires (revenus du conjoint, épargne…) et, si vous êtes demandeur d’emploi, vous tourner vers Pôle Emploi pour optimiser le maintien d’une partie de vos allocations de retour à l’emploi (ARE). De même, il est recommandé de connaître le cœur de métier de l’entreprise que vous lancez. Si ce n’est pas le cas, vous devrez vous former (stage, cours du soir au CNAM ou dans via votre mairie…) et vous renseigner sur les possibilités de prise en charge financière (via un DIF ou un CIF, via Pôle Emploi…).

L’accompagnement à la création d’entreprise

Il est recommandé de vous faire accompagner par un expert-comptable dans la formalisation de votre projet, particulièrement dans la réalisation des prévisions financières et des simulations fiscales et sociales. Grâce à ses compétences transverses en gestion et finance d’entreprise, l’expert-comptable pourra également vous accompagner dans la recherche de financements et vous aider à prendre vos décisions stratégiques.

30 pièges à éviter lors de sa création d'entreprise   Découvrez notre checklist de pièges à éviter pour créer son entreprise dans  les meilleures conditions.   TÉLÉCHARGER Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.