Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Vers des baisses d’impôt en 2016 ?

Mis à jour le 26/11/2015

Après des années de hausses, de nombreux contribuables se demandent si leurs impôts vont enfin baisser. Il est vrai que la France bat des records en matière de taux de prélèvements obligatoires et que cette tendance haussière semble sans fin. Devant les nombreuses doléances qui lui sont présentées, le gouvernement a promis des baisses d’impôt en 2016. Qu’en sera-t-il dans les faits ? Ces baisses bénéficieront elles aux entreprises et aux particuliers ?


La baisse de l’impôt sur le revenu

Le projet de loi de finances pour 2016 prévoit une baisse de l’impôt sur le revenu à destination des contribuables les moins fortunés. Concrètement, cette baisse prendrait la forme d’une révision du mécanisme de la décote.


Cette dernière permet de baisser de baisser le montant de l’impôt brut lorsque celui-ci n’excède pas un certain montant. En 2015 (sur les revenus 2014), elle était égale à la différence entre:

  • 1135 € et l’impôt brut pour les célibataires,
  • 1870 € et cet impôt pour les couples.

Par exemple, un couple dont l'impôt brut était égal à 1500 euros, pouvait bénéficier d’une décote de 1870 – 1500 = 370 euros qui ramenait son IR à 1500 – 370 = 1130 euros.

En 2016, si le dispositif est voté, la décote serait égale à la différence entre :

  • 1165 € et les ¾ de cet impôt pour les célibataires,
  • 1920 € et les ¾ du montant de l'impôt brut pour les couples


Ainsi un célibataire dont l'impôt brut est de 1000 euros, pourrait bénéficier d'une décote de 1165 € - 1000 x 3/4= 1165 – 750 = 425 euros. Le montant de l'impôt serait donc de 1000 – 425 = 575 euros.
Celà bénéficierait à 8 millions de foyers fiscaux.

Des baisses d’impôt pour les entreprises

Si on ne peut parler de baisse à proprement parlé, les seuils de 9 ou 10 salariés pour les prélèvements fiscaux passeraient à 11 salariés.  En outre, le recrutement de nouveaux salariés dans les entreprises de moins de 50 salariés, n'entraînerait pas la perte d'avantages ou l'assujettissement à de nouveaux prélèvements en cas de dépassement des seuils et ce pendant les 3 années suivantes.

Par ailleurs, la contribution sociale de solidarité des sociétés serait supprimée d'ici 2017 et un abattement supplémentaire serait prévu en 2016. 80 000 entreprises seraient ainsi exonérées dès l’année prochaine.
La contribution exceptionnelle sur l'IS serait supprimée en 2016.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.