Les allocations familiales en 2014

Mis à jour le 04/07/2014

Le point sur les allocations familiales en 2014 pour les ménages.

En 2014, si une famille n'a qu'un enfant à charge né avant le 1er avril, elle percevra les possessions suivantes :

  • une prime à la naissance si la mère de l'enfant a bénéficié du premier examen prénatal et si les ressources du foyer ne dépassent pas 35 480 € si l'un des parents travaille (ou 46 888 € si le couple a deux revenus ou si l'enfant est élevé par un parent isolé. Si l'enfant est né après le 1er avril, le plafond prévu pour les couples avec deux revenus ou pour le parent isolé est réduit à 45 077 €. Cette prime s'élève à 923,08 €
  • une allocation de base s'élevant à 184,62 € par mois si les ressources des parents ne dépassent pas les plafonds indiqués ci-dessus
  • une allocation de soutien familial versée à toute personne qui élève seule un enfant ayant moins de 20 ans. Cette allocation s'élève à 95,52 € par mois si l'enfant est élevé par l'un de ses parents ou à 127,33 € si, ayant perdu ses deux parents, il est élevé par une tierce personne.

Les familles ayant au moins deux enfants bénéficient du régime commun des allocations familiales. Pour l'année 2014, les montants mensuels de ces allocations sont les suivants :

  • pour une famille de deux enfants ayant moins de 20 ans : 129,35 €
  • pour une famille de trois enfants ayant moins de 20 ans : 295,05 €
  • pour une famille de quatre enfants ayant moins de 20 ans : 460,77
  • pour une famille de cinq enfants : les allocations sont majorées de 165,72 € par mois à partir du cinquième enfant

En outre, lorsque le second enfant ou l'un des suivants atteint l'âge de 14 ans, les allocations familiales sont majorées de 64,67 € par mois.  Ainsi, si une famille à un enfant de 17 ans , un enfant de 15 ans, un enfant de 14 ans et un enfant de 12 ans, les allocations familiales auxquelles elle a droit s'élèvent en 2014 à un total mensuel de 590,11 €.  Par contre, si l'aîné de la famille à plus de 14 ans et si les autres enfants ont moins de 14 ans, la majoration mensuelle de 64,67 € n'est pas octroyée. 

D'autre part, les allocations familiales auxquelles chaque enfant donne droit cessent en principe d'être versées lorsqu'il atteint son 20e anniversaire. Toutefois, si la famille a perçu des allocations prévues pour trois enfants, si l'enfant de 20 ans reste dans le foyer du bénéficiaire des allocations et si ses revenus professionnels ne dépassent pas 885;81 €, la CAF peut continuer à verser 81,78 € par mois jusqu'au mois qui précède celui au cours duquel l'enfant atteint l'âge de 21 ans. 

Il convient enfin de rappeler qu'en ce qui concerne les étrangers qui n'ont pas la nationalité d'un État de l'Union européenne, les allocations familiales ne leur sont versées que s'ils sont titulaires et d'un titre de séjour régulier les autorisant à séjourner et à travailler en France. Par ailleurs, si la famille ne bénéficie pas encore des allocations familiales, car elle n'avait qu'un enfant, elle doit signaler la naissance de son second enfant à la caisse d'allocations familiales de son département et remplir un formulaire de demande d'allocations familiales. 

Donnez une note à cet article : 

Your rating: Aucun(e)

0

Pas encore de note.

Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici