Comment créer une entreprise sans argent ?

Mis à jour le 03/03/21

Vous débordez d’idées pour créer votre propre entreprise mais vous n’avez aucun sous en poche ? Nombreux sont les français qui rêvent de franchir le pas de la création d’entreprise, mais y renoncent à défaut de moyens financiers. Alors, peut-on créer son entreprise sans argent ? Entreprendre sans apport financier est difficile, mais pas impossible pour autant. Nous vous expliquons comment créer votre entreprise sans ressource.

Choisir une activité adéquate

Monter son entreprise sans argent ne convient pas à toutes les activités. Le projet ne doit nécessiter que très peu d’investissement financier et devenir rapidement rentable.

Ce peut être le cas d'une activité de services dans laquelle l'entrepreneur n'aura le plus souvent besoin que d'un ordinateur, d'un télécopieur, d'une imprimante, d'un scanner et d'une photocopieuse. Il est également possible de réduire ses frais de départ en travaillant chez soi. L’entrepreneur n’a pas à payer le loyer d'un local et bénéficie ainsi d'un abaissement sensible du seuil de rentabilité. En outre, s’il se lance par exemple dans les services à domicile, il n'aura pas besoin de constituer un stock de marchandises et il sera payé comptant en travaillant pour des particuliers.

Ainsi, pour créer sa propre entreprise sans ressource, il est préférable de :

  • Proposer des prestations de services à la personne ;

  • Lancer une activité commerciale effectuée au domicile des clients ;

  • Exercer une activité liée au web en freelance : stratégie marketing, rédaction web, développement web, graphiste… ;

  • Se lancer dans une activité de conseil, de formation ou tout autre activité intellectuelle en indépendant ;

  • Exercer une activité libérale depuis son domicile : psychologue, consultant…

Opter pour le statut juridique adapté

Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure de l’entreprenariat sans argent, la forme sociale de votre entreprise a son importance.

Le statut d’auto-entrepreneur

Le statut de la micro-entreprise est idéal pour démarrer votre entreprise. En effet, l'auto-entrepreneur n’a pas de capital social minimal à constituer. Et l’auto-entreprise n’implique pas non plus de frais lorsque vous démarrez votre activité : l’inscription de l’activité au RCS est totalement gratuite.

Par ailleurs, le régime simplifié de l'EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) est également adapté pour créer facilement sa propre entreprise.

Créer une entreprise à deux

Il existe d’autres formes sociales pour créer une entreprise comme la SARL (société par actions à responsabilité limitée) ou encore la SAS (société par actions simplifiées). Ces deux statuts impliquent généralement des frais compris entre 350 à 500 euros. Néanmoins, si vous envisagez d’entreprendre à deux, ces statuts peuvent être pertinents. En effet, vous pouvez mutualiser les coûts de création d’entreprise et réaliser ainsi des économies.

Sachez aussi que si vous exercez votre activité pendant au moins 3 ans et démontrez votre capacité à faire prospérer votre entreprise en ne vous endettant que modérément, vous aurez plus de chances d'attirer des investisseurs. En effet, ceux-ci seront mieux disposés vis-à-vis d'un entrepreneur qui a déjà prouvé son aptitude à rendre son entreprise bénéficiaire.

Soigner votre business plan

Le business plan est l’outil indispensable, la boussole, de l’entrepreneur, a fortiori sans apport. Son élaboration doit être le fruit d’une longue réflexion.

L’objectif du business plan est d’évaluer la rentabilité de votre entreprise. Il est un aperçu du modèle économique sur lequel se base votre projet. En outre, il est l’argumentaire destiné à convaincre les investisseurs et les banques de financer votre projet.

Ainsi, le business plan d’un entrepreneur doit contenir :

  • L’identité et la raison d’être de la société ;

  • Une étude de marché ;

  • La stratégie de développement et les objectifs de l’entreprise ;

  • Les besoins financiers nécessaires à la concrétisation du projet d’entreprise.

Trouver des financements

Sans apport financier préalable de la part de l’entrepreneur, il est vrai que les établissements bancaires sont peu enclins à accorder un prêt. Toutefois, l’emprunt n’est pas le seul moyen d’obtenir des fonds.

Le love money

Le love money est une pratique consistant pour votre famille ou vos amis à vous consentir un don ou prêt d’argent. En effet, s’ils trouvent votre projet crédible et en ont les moyens, l’investissement financier de vos proches est une source de financement à considérer.

De plus, l’obtention de ces fonds et les encouragements de vos proches peuvent aboutir à convaincre les établissements bancaires de vous consentir un prêt pour financer la création de votre entreprise.

Le crowdfunding

Il existe des plateformes de financement participatif sur lesquelles les entrepreneurs peuvent déposer leur projet de création d’entreprise. Le projet est présenté à des particuliers et des professionnels qui peuvent choisir d’y contribuer financièrement. Si le projet est solide et crédible, il n’est pas rare que la somme de départ demandée soit rapidement atteinte, voire dépassée.

Les aides à la création d’entreprise

Pour soutenir les créateurs d’entreprise, l’État propose des aides comme l’ACRE. Cette aide se destine aux demandeurs d’emplois indemnisés ou non, ou encore aux jeunes de 18 à 25 ans qui souhaitent créer leur propre entreprise. L’entrepreneur bénéficie d’une allocation et d’une exonération partielle des charges sociales.

En outre, l’État a mis en place les dispositifs BPI (Banque Publique d’Investissement) France. Cet organisme met à la disposition des entrepreneurs des garanties et solutions permettant de convaincre les banques de financer leur projet telles que :

  • La garantie de création ;

  • La garantie bancaire du renforcement de la trésorerie ;

  • La bourse French Tech ;

  • La prime d’aménagement du territoire (PAT).

L’État a également développé des aides fiscales pour encourager les créateurs d’entreprise. Ces dispositifs exonèrent l’entrepreneur du paiement d’impôts ou de cotisations sociales :

  • L’exonération d’impôts sur les bénéfices en zone AFR (Zones d’Aides à Finalité Régionale) ;

  • L’exonération d’impôts sur les bénéfices en zone ZFU (Zones Franches Urbaines) ;

  • L’exonération d’impôts sur les bénéfices et cotisations sociales en zones BER (Bassin d’Emploi à Redynamiser) ;

  • L’exonération d’impôts sur les bénéfices, de CVAE, de cotisations sociales patronales et de CFE en zone ZRR (Zone de Revitalisation Rurale).

Par ailleurs, l'entrepreneur peut rechercher un accompagnement en contactant la chambre de commerce de son département. Elle peut notamment le mettre en rapport avec des business angels. Il s'agit d'anciens cadres d'entreprises qui peuvent apporter non seulement des fonds, mais aussi des conseils et des contacts utiles.

Il est également possible de recourir aux services d'un incubateur. Il prendra une participation dans le capital de la société en échange d'une fourniture de services ou de l’ouverture du capital à un fonds de capital investissement qui est souvent mandaté par une société de gestion.

Enfin, le créateur peut recourir aux services d'un organisme spécialisé des porteurs de projets et des investisseurs. Cependant, pour obtenir une réponse favorable des banques, il devra collecter suffisamment de fonds propres pour financer au moins un tiers de ses besoins.

Créer une entreprise avec un budget limité grâce des outils gratuits

Se former gratuitement

Pour démarrer sa propre entreprise, suivre une formation peut s’avérer nécessaire, selon les qualifications de l’entrepreneur. Les formations sont également pertinentes pour les entrepreneurs qualifiés qui souhaitent diversifier leur offre. En tout état de cause, si vous êtes inscrit à Pôle Emploi et bénéficiez d’une indemnisation, vous pouvez profiter d’une aide au financement pour certaines formations. Surtout, Internet regorge de plateformes gratuites sur lesquelles vous pouvez accéder à des formations gratuites sous formes de tutoriels, de vidéos interactives ou encore de webinars.

Créer son site internet gratuitement

Certaines plateformes permettent de créer un site en quelques minutes et gratuitement. D’une manière générale, la personnalisation du site est limitée. Néanmoins, dans un premier temps, c’est l’idéal pour démarrer son entreprise, a fortiori sans argent. Sans avoir à débourser le moindre euro, l’entrepreneur dispose ainsi d’un site vitrine pour présenter sa société, gage de crédibilité et de confiance pour les clients.

Utiliser des canaux marketing gratuits

Dans l’entreprenariat, l’aspect marketing ne doit pas être négligé. Pour autant, comment développer une stratégie marketing et la mettre en œuvre sans moyens financiers ? Tout d’abord, utiliser la puissance des réseaux sociaux pour gagner en visibilité peut s’avérer pertinent. En effet, Facebook, LinkedIn, Instagram ou encore Twitter sont autant de plateformes sur lesquelles l’entrepreneur peut mettre en avant ses compétences et ses services ou créations. De plus, pour les entrepreneurs qui développent une activité locale, Google My Business est un réseau intéressant. Il permet aux clients de retrouver facilement l’entreprise sur les moteurs de recherche.

Ensuite, l’affiliation est également un canal intéressant pour faire connaître son entreprise sans ressource. Cette pratique consiste pour l’entrepreneur à contacter des professionnels influents pour leur proposer d’écrire un article ses services ou bien de parler de son entreprise dans ses newsletters. Le professionnel sera rémunéré à la vente. Autrement dit, l’entrepreneur ne débourse rien dans l’immédiat. Il ne rémunérera le professionnel que lorsqu’il vendra.

Ainsi, créer son entreprise sans argent n’est pas impossible à condition d’être bien informé et bien accompagné dans son projet. Notre cabinet comptable en ligne L-Expert-comptable.com vous accompagne dans votre création d'entreprise. Nous nous chargeons de l’ensemble des démarches administratives liées à celle-ci. Tout se fait en ligne et gratuitement. N’hésitez pas à prendre contact avec nous ! Notre équipe sera ravie de répondre à vos questions et de vous conseiller.


A propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir plus