Fraude à la carte bancaire à l'étranger : quel recours ?

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    Bien qu'étant un des moyens les plus sûrs voire sécurisés pour effectuer ses achats à l'étranger, la carte bancaire peut souvent faire l'objet d'actions frauduleuses. Des recours existent cependant. Ce qu'il faut savoir.

    Image
    Fraude à la carte bancaire à l'étranger quel recours

    Quelles types de fraudes?

    Par fraude à la carte bancaire, on entend principalement trois types d'utilisations malveillantes : 

    • Une fraude à distance, sans même utiliser la carte de manière physique. Un distributeur falsifié peut par exemple enregistrer le numéro de la carte et le code confidentiel. 
    • En procédant à une contrefaçon de la carte. Certains matériels permettent de recopier le code confidentiel.
    • Un recopiant le numéro de carte et le cryptogramme.

    Les actions à mener en cas de fraude 

     

    Lors d'un voyage à l'étranger, la première action à mener est de faire immédiatement opposition. Pour cela, chaque banque dispose d'un numéro de téléphone spécial à composer depuis l'étranger.

    Un numéro commun à toutes les banques a par ailleurs été mis en place par le groupement d'intérêts économiques des cartes bancaires (numéro commun pour les cartes Visa et Mastercard) : il suffit alors de composer le 00 33 442 605 303. 

     

    Certaines banques prévoyant toutefois de plafonner les retraits ou les paiements à hauteur de 150€. Lors de l'appel, le numéro de carte à 16 chiffres devra être transmis ainsi que la date d'expiration.

    Il est à noter que la plupart des banques seront réticentes à mettre en place une indemnisation des sommes frauduleusement retirées si l'utilisateur de la carte bancaire attend quelques jours voire une semaine pour se manifester.

    Car si tel est le cas, le titulaire de la carte pourra voir sa responsabilité engagée pour "négligence".

    La deuxième des actions à mettre en place est de confirmer la demande d'opposition à sa banque via une lettre en recommandé avec accusé de réception. Pour être en tous points conforme avec la loi, ce courrier devra mentionner : 

    • le détail de toutes les sommes prélevées frauduleusement : date, montant...
    • la demande à la banque de recréditer le compte bancaire des montants débités ainsi que des frais d'opposition, des frais de renouvellement de la carte, des frais de dossiers, des agios éventuels.

    Enfin, la troisième action à mener sera d'aller déposer plainte pour utilisation frauduleuse ou vol de la carte bancaire aux autorités de police locales ou plus simplement à l'ambassade ou au consulat de France du pays concerné. Les fraudes à la carte bancaire bénéficient désormais d'un cadre juridique strict qui permet d'indemniser rapidement les victimes. Le délai pour faire opposition ayant même été rallongé à 13 mois hors de l'UE.

              

    Image
    laura-mougel-expert-comptable

    Laura MOUGEL

    Consultante en création de société et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Depuis 2014, Laura accompagne les créateurs dans la bonne humeur ! Grâce à son expérience, elle conseille au mieux ses clients qui en oublient même qu'on parle de compta