Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Réduire son impôt sur le revenu en 2014

Mis à jour le 20/03/2014

Concernant les revenus 2013 déclarés en 2014, il n’est pas possible de réduire son imposition car on ne peut prendre en compte que des éléments (charges et revenus) ayant trait à l’année précédente. Ainsi le présent article se penche sur les leviers pouvant être actionnés afin de réduire son imposition relative aux revenus perçus durant l’année 2014.


Réduire son impôt sur le revenu 2014 : les taux réduit

Même si la réforme de la fiscalité du patrimoine, opérée par la loi de finances pour 2013 , a largement réduit la portée des prélèvements forfaitaires libératoires, certains revenus peuvent encore échapper au barème progressif de l’impôt sur le revenu et être soumis à des taux spécifiques. 

Ainsi, les plus values immobilières sont toujours soumises au taux de 19% et les produits de l’assurance vie peuvent être soumis au taux de 7,5% si la durée du contrat excède 8 ans. 

Réduire son impôt sur le revenu 2014 : les abattements pour durée de détention

En matière de plus values, des abattements pour durée de détention diminuent la charge fiscale en réduisant la base d’imposition. 

Concernant les plus values immobilières, l'abattement est de 6% par an de la 5ème à la 21ème année et de 4% la 22ème année, soit une exonération totale au bout de 22 ans. 

Pour les plus values mobilières, un abattement de droit commun,constitué de deux taux (50% si les titres sont détenus entre 2 et 8 ans et 65% s’ils sont détenus plus de 8 ans) peut s'appliquer. 

Pour les sociétés respectant certains critères (en matière d’activité, de taille, d’ancienneté…), on applique un abattement renforcé de :

 50% si les titres sont conservés entre 1 et 4 ans,

 65% s'ils sont conservés de 4 à 8 ans,

 85% s'ils sont conservés plus de 8 ans.

Réduire son impôt sur le revenu 2014 : les revenus exonérés

De nombreux revenus sont expressément exonérés d’impôt sur le revenu (mais généralement pas de prélèvements sociaux)

Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • les revenus des PEA,
  • les indemnités de rupture du contrat de travail, 
  • les intérêts provenant de certains comptes (Livret A, PEL, CODEVI…)
  • les salaires des étudiants (jobs d’été…),
  • le déblocage de l’épargne salariale,
  • les bourses allouées selon des critères sociaux,
  • les allocations spéciales destinées à couvrir les frais d’emploi,
  • les rémunérations des salariés envoyés à l’étranger,
  • les prestations familiales.

Réduire son impôt sur le revenu 2014 : les charges déductibles

Il existe deux types de charges déductibles :

  • les charges déductibles des revenus catégoriels,
  • les charges déductibles du revenu global,

Les premières sont les plus nombreux. Ainsi, pour chaque catégorie de revenus (revenus fonciers, BIC, BNC, BA), le revenu imposable est déterminé en effectuant la différence entre les recettes et les charges déductibles (sauf en cas d’application d’un régime forfaitaire d’imposition ; dans ce cas, on applique un abattement sensé représenter la totalité des charges).

Les secondes sont très limitées (le législateur préférant les crédits et réductions d’impôt.

Sont déductibles du revenu global les charges suivantes :

  • les pensions alimentaires,
  • les versements sur des PERP ou des PERP,
  • certaines cotisations de sécurité sociale,
  • les frais d’accueil des personnes de plus de 75 ans. 

Réduire son impôt sur le revenu 2014 : les crédits et réductions d’impôt

 

Une réduction d’impôt vient réduire l’impôt du.

Il en existe de très nombreuses, parmi lesquelles :

  • le Scellier,
  • le Duflot
  • le Malraux,
  • le Censi Bouvard,
  • la réduction d’impôt pour les souscriptions au capital des PME,
  • la réduction d’impôt pour dons,
  • la réduction d’impôt pour les souscriptions au capital de SOFICA, de FIP ou de SOFIPECHE,

Un crédit d’impôt possède les mêmes effets que la réduction d’impôt et peut en outre être remboursé s’il excède l’impôt du.

Les avantages suivants font partie de cette catégorie :

  • le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile,
  • le crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants,
  • le crédit d’impôt pour les dépenses environnementales,
  • le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt afférents à l’habitation principale,
Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.