Comment faire un business plan facilement ? Suivez les étapes essentielles

Mis à jour le 27/08/2020

Un business plan solide est indispensable à l’obtention d’un financement auprès d’une banque ou d’un investisseur. D’une longueur moyenne de trente pages, il servira à prouver que votre projet est viable et permettra à vos partenaires financiers d’évaluer la faisabilité de votre projet. Mais que doit contenir ce document exactement, comment réunir les informations nécessaires et comment le structurer ?

 

Cet article vous apportera les réponses à ces questions en vous indiquant les étapes principales à suivre. Rassurez-vous, si votre projet est abouti et votre stratégie marketing, commerciale et financière définie, vous réaliserez votre business plan sans difficulté.


Pourquoi faire un Business Plan ?

Vous pouvez vous demander à quoi sert finalement de faire un business plan. Un travail non négligeable pour quelles perspectives ?

 

Le business plan est un document synthétique permettant de formaliser un projet et de déterminer les grandes orientations de sa future activité tant au niveau opérationnel que stratégique. Les actions qui seront conduites, les résultats espérés, les moyens engagés, la stratégie marketing, commerciale ainsi que le business model devront y figurer.

 

Réaliser un business plan présente deux principaux intérêts :

  • Il permet au créateur d’entreprise de structurer son projet et de se projeter dans un futur proche (une horizon de 3 à 5 ans). Celui-ci pourra gagner en confiance car le business plan demande un vrai travail de connaissance de son marché, une réflexion sur son positionnement, ou encore des projections financières précises qui lui serviront dans la gestion de son activité ;

  • Il permet de rassurer les investisseurs et banques et in fine d’obtenir des financements qui aideront le créateur à développer votre activité. Certaines banques exigent de voir le business plan du créateur afin de pouvoir évaluer le sérieux du projet et soupeser les risques financiers.

 

Où en êtes vous dans votre projet entrepreneurial ?

Avant de commencer à rédiger votre business plan, il est nécessaire de faire un état des lieux de vos avancées dans votre projet. Car le business plan sera en grande partie constitué d’études que vous aurez fait au préalable sur votre marché, vos atouts par rapport à vos concurrents, et sur la pérennité financière de votre business.

L’analyse de votre marché

L’analyse de votre marché vous permettra de collecter le maximum d’informations sur le secteur dans lequel vous souhaitez vous implanter. Il s’agira d’informations sur l’offre (vos potentiels concurrents), sur la demande (vos potentiels clients) et sur l’environnement de votre projet. Cette étude est nécessaire afin de vous assurez que votre projet est réalisable et potentiellement pérenne dans le temps. Elle pourra aussi réaffirmer vos atouts par rapport au marché existant.

 

Voici les étapes :

  • Définissez votre marché : quelles sont ses tendances, les produits ou services existants et les différents acteurs ?

  • Analysez la demande : quelle est son évolution, le comportement du client et du consommateur ? Visualisez si des besoins existants ne sont pas satisfaits afin de réaliser votre segmentation ;

  • Analysez l’offre : quelle est son évolution, ses caractéristiques ;

  • Analysez l’environnement de votre projet : quel est son environnement politique, économique, technologique, légal, etc.

L’étude des usages

L’étude des usages est une étape souvent omise par beaucoup d’entrepreneurs. C’est un travail d’investigation qui peut revêtir parfois l’apparence d’un exercice sociologique. Ce travail consiste à interroger un panel de potentiels clients ou consommateurs de votre service ou produit afin de comprendre leurs comportements et d’adapter l’ergonomie et le design d’expérience de votre service ou de votre produit.

 

Cette étude diffère selon votre business : l’approche sera très différente selon votre secteur d’activité / le produit ou service que vous vendez / la typologie de clients ou de consommateurs que vous souhaitez atteindre ou encore le canal de distribution que vous choisirez.

 

Faire une étude des usages est pertinent dans le cas où vous souhaitez proposer un service ou un produit innovant et disruptif. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez tout de même passer sur cette étape pour connaître mieux les habitudes et besoins de votre cible et d’adapter ainsi l’ergonomie et le design de votre solution.

Le prévisionnel financier

Avez vous déjà faire le point sur vos besoins de financement ? Généralement, cela se fait au moment de la réalisation du business plan. Vous avez déjà peut être établi un plan financier qui vous permet de vous projeter dans votre projet et d’évaluer votre viabilité financière à court terme. En effet, il permet - en récapitulant l’ensemble de vos besoins financiers et en les rapprochant de leur financement - de mettre en avant l’équilibre financier de votre projet et donc prouver sa viabilité. Ces besoins et sources de financements se traduiront par des flux d’encaissements et de décaissements :

 

Les besoins du plan de financement

Les ressources du plan de financement

Sommes de ce que vous allez décaisser :

  • immobilisations

  • remboursement d’emprunts

  • remboursements de comptes courants d’associés

  • distributions de dividendes

  • variation du besoin en fonds de roulement.

Sommes de ce que vous allez encaisser :

  • prêts accordés par la banque

  • apports en compte courants

  • apports en capital

  • capacité d’autofinancement

Le mieux est de projeter son analyse sur un horizon de 4 ans. Une période prenant en compte le démarrage de l’activité jusqu’à la 3ème année d’activité.

Quelles sont les étapes principales du Business Plan ?

L’étape de la rédaction du business plan n’est pas la plus compliquée si vous avez bien préparé en amont votre étude de marché, votre étude des usages et fait votre prévisionnel financier. Ce dernier doit comprendre votre stratégie marketing, commerciale et financière afin de savoir si votre projet mérite ou pas d’être financé. Une approche simple et transparente sera appréciée de la part des investisseurs. Autre conseil : faites attention à vos sources et surtout, restez factuels !

 

Maintenant, l’essentiel est de structurer de le tout. Voici un plan facile et efficace que vous pouvez reprendre pour rédiger votre business plan :

  • I- La présentation de votre équipe et des créateurs d’entreprise

  • II- La description de votre offre

  • III- L’analyse de votre marché

  • IV- Votre positionnement par rapport à vos concurrents

  • V- Votre prévisionnel financier sur 3 à 5 ans

La présentation des créateurs et de l’équipe (si il y en a une)

Dans cette partie, vou devrez parler de l’équipe que vous allez constituer afin de mener votre projet à bien. Faire un business plan n’est pas seulement une démarche comptable : en étudiant votre dossier, votre banque ou potentiel investisseur va évaluer l’adéquation entre le profil des membres de votre équipe et votre projet. Il est donc nécessaire de démontrer le potentiel, le savoir-faire et l’expérience de votre équipe :

 

  • Quel est la formation, l’expérience et le métier de chaque membre de l’équipe ?

  • Quel sera leur rôle dans l’organisation (répartition des tâches)?

  • En quoi leurs compétences seront suffisamment significatives et complémentaires pour mener le projet à bien ?

 

Vous pouvez aussi dans cette partie parler de vos projets de recrutement dans un futur proche. Cela sera à relier avec votre étude financière.

La description de votre offre de service ou de produit

Dans cette partie, vous devrez détailler votre offre :

  • Définir votre produit ou service : caractéristiques techniques, design,...

  • Quelle est son utilité ? A quel besoin répond-il ?

  • Expliquer votre cible client : quel segment du marché visez vous ?

 

Dans cette partie, il est important de parler de l’offre de produit (caractéristiques techniques et factuelles) mais aussi l’offre de valeur de ce que vous souhaitez vendre. L’offre de valeur est ce qui permettra de faire comprendre à votre cible pourquoi elle devrait vous choisir plutôt que l’un de vos concurrents. C’est la raison d’être de votre produit ou service, c’est la promesse de valeur que vous allez délivrer et des bénéfices que vos clients en retireront.

L’analyse de votre marché

L’étude de marché est un travail que vous aurez fait en amont. Dans le business plan, il sera important de structurer votre analyse si vous ne l’avez pas déjà fait. Il pourra s’ordonner ainsi :

 

  • Introduction de votre analyse à travers l’étude de votre secteur, ses opportunités, ses tendances, etc.

  • Analyse de la demande dans laquelle vous pourrez y inclure des questionnaires qualitatifs et quantitatifs ;

  • Analyse de la concurrence à travers un benchmark détaillé ;

  • Analyse de l’environnement politique, économique, légal, social, technologique, économique et légal appelée PESTEL.

Le positionnement

C’est grâce à cette analyse du marché que vous pourrez justifier le positionnement de votre entreprise. Le positionnement correspond à la place que vous voudrez occuper sur le marché :

 

  • A quel prix vous souhaitez vendre votre produit ou service ?

  • En quoi votre offre se différencie de celle de vos concurrents ?

  • Quel est votre positionnement en terme de prix, technicité, clientèle, etc.

 

Car tout l’enjeu est là : vous démarquer de la concurrence en montrant l’apport supplémentaire de votre offre. A partir de ce positionnement, vous pouvez présenter votre stratégie marketing en présentant notamment votre “marketing mix” : le prix que vous donnerez à votre offre, les différents canaux utilisés pour la distribution, le lieu où vous souhaitez commercialiser votre offre ou encore la manière dont vous allez promouvoir votre offre à votre cible.

Le prévisionnel

Le prévisionnel financier vient clore votre business plan. Il comporte :

  • le compte de résultat prévisionnel : il contiendra l’ensemble de vos charges et produits prévisionnels, et aboutit à la détermination du résultat pour exercice comptable ;

  • le bilan prévisionnel : il contiendra l’ensemble des actifs et passifs prévisionnels, il propose une photographie du patrimoine de l’entreprise à la date de clôture de chaque période des prévisions ;

  • le plan de financement (vu dans la partie précédente) : il permet de chiffrer le projet et de construire le plan de ressources financières ;

  • le budget de trésorerie : il permet de mettre en lumière les décalages entre les encaissements et les décaissements sur la période prévisionnelle définie en déterminant le solde de trésorerie suivant la fréquence souhaitée ;

  • les indicateurs financiers : fournissent des renseignements importants au porteur de projet et aux investisseurs. Il en existe un multitude mais il est conseillé de calculer : sa capacité d’autofinancement (montant des ressources générées en interne par l’entreprise pour assurer son financement), ses besoins en fond de roulement (montant des besoins financiers à court terme liés à son activité opérationnelle), sa marge commerciale, son seuil de rentabilité (montant minimal de chiffre d’affaires à atteindre pour couvrir toutes les charges et à partir duquel l’entreprise réalise des bénéfices) ainsi que ses ratios de rentabilités et d’endettement.

 

Le prévisionnel de votre entreprise doit être détaillé et transparent. N’essayez pas de grossir vos ratios de rentabilité, les investisseurs ne seront pas dupes et cela vous desservira. Démarrer plutôt avec des objectifs réalistes qui témoigneront de la solidité de votre réflexion et prévoyez pour chaque année des marges de progressions.

Qui peut vous aider à faire votre business plan ?

Il existe en France plusieurs types d’acteurs qui pourront vous accompagner dans la réalisation de votre business plan. Ils pourront vous donner des conseils mais ils ne pourront pas le faire à votre place. C’est une tâche que vous seul pourrez accomplir.

Le réseau Initiative France

Le réseau Initiative France est le premier réseau associatif de financement des créateurs / repreneurs d'entreprise. Il dispose de 215 associations réparties dans toute la France, destinées à accompagner et financer les créateurs d'entreprise français. Outre des prêts à taux zéro et d’éventuelles subventions (l’un et l’autre proposés sur dossier après une soutenance devant un comité d’experts), le réseau Initiative France peut vous proposer un accompagnement des anciens dirigeants d’entreprise (souvent retraités) qui sauront vous guider sur la partie marketing/commerciale et financière de votre business plan.

Les chambres consulaires

Les CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat) ont pour rôle d’aider au développement économique du bassin dans lequel elles sont implantées. Pour ce faire, plusieurs actions sont mises en œuvre, dont certaines qui visent justement à aider les créateurs d’entreprises à réaliser leur business plan.

 

Toutes les CCI et CMA proposent une formation payante, à la réalisation de business plan. Avec elles, vous pourrez apprendre comment construire votre business plan, comment réaliser son plan financier ou son plan de trésorerie, etc.

Les chambres consulaires disposent aussi de conseillers spécialisés dans la création ou la reprise d’entreprise. Ces derniers pourront vérifier votre business plan et vous donner des axes d’amélioration si nécessaire.

Un expert-comptable

Un expert-comptable pourra vous accompagner dans la réalisation de votre dossier financier :

  • Vous pourrez profiter de son expérience et de ses connaissances financières ;

  • Il pourra vous aider à évaluer vos besoins financiers et ainsi sécuriser votre plan prévisionnel ;

  • Il vous aidera à chiffrer et présenter correctement votre plan financier grâce à ses logiciels comptables.

 

La prestation comptable a bien sûr un coût qui dépend de l’expert-comptable auquel vous ferez appel.

Et après le business plan ?

Sachez qu’une fois votre business plan et votre étude de marché terminés, l’expert-comptable.com se propose de vous accompagner gratuitement dans la création de votre entreprise . Un de nos conseillers pourra s’occuper de la rédaction de vos statuts, réaliser votre dossier juridique et vous aider à obtenir votre Kbis. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter , nous serions heureux de comprendre vos besoins et de vous accompagner dans l’aventure.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (1 vote)
JE TÉLÉCHARGE <>
JE TÉLÉCHARGE  <>