Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Faire un business plan simple : les étapes à suivre

Mis à jour le 07/12/2017

Un business plan solide est indispensable à l’obtention d’un financement auprès d’une banque ou d’un investisseur. D’une longueur moyenne de trente pages, il servira à prouver que votre projet est viable et permettra à vos partenaires financiers de mieux vous connaître. Mais que doit contenir ce document exactement ?


1 – L’équipe

Faire un business plan n’est pas seulement une démarche comptable : en étudiant votre dossier, le partenaire  financier ne va pas seulement regarder les chiffres, mais aussi évaluer l’adéquation entre votre profil et votre projet. Que vous démarriez votre activité  seul, en couple, en famille ou avec des associés, il est donc nécessaire de démontrer et de détailler les forces, le savoir-faire et l’expérience de votre équipe. Montrez que vous êtes motivé, mais aussi que vous avez les pieds sur terre et la capacité de vous adapter aux attentes de la clientèle.

 

2 – L’offre

La deuxième partie du business plan présente les points forts de votre projet. C’est ici que vous devez détailler votre offre : à qui s’adresse vos produits ou services, quels sont leurs caractéristiques, quel est le prix de vente envisagé ? Et pour montrer que vous êtes déjà dans la peau d’un entrepreneur et que vous savez anticiper, pensez aussi à évoquer la façon dont vous souhaitez faire évoluer votre offre au fur et à mesure de la vie de votre entreprise.

 

3 – L’analyse du marché

Dans cette troisième partie, vous devez analyser votre futur marché. Vous devez identifier les risques et les opportunités qui s’y trouvent, analyser la concurrence et tenter de prévoir les évolutions du marché. Ici, il est utile de présenter des données chiffrées comme les prix pratiqués par les concurrents ou leurs parts de marchés, en vous appuyant sur votre étude de marché.

 

4 – Le positionnement

C’est grâce à cette analyse du marché que vous pourrez justifier du positionnement de votre entreprise. A partir de ce positionnement, vous pouvez exposer votre stratégie marketing et de communication en évoquant par exemple les supports publicitaires que vous souhaitez utiliser ou votre plan d’actions commerciales.

 

5 – Le prévisionnel

Cette dernière partie est le cœur de votre business plan. L’idéal est de présenter un prévisionnel sur trois ans et pas seulement sur la première année. Faites apparaître le détail des charges et des bénéfices pour expliquer votre chiffre d’affaires final. Vous devez montrer à votre banquier ou investisseur que vous avez une idée réaliste du résultat de votre entreprise.

 

Souvent oublié par les entrepreneurs, le plan de trésorerie est aussi essentiel à la réussite d’un projet et prouve le sérieux d’un dossier. L’idée est d’avoir une vraie visibilité sur les paiements et charges qui vont tomber à la fin de chaque mois. Le plan de trésorerie permet aussi de mieux gérer les fluctuations de votre chiffre d’affaires tout au long de l’année, ce qui est particulièrement utile pour les activités saisonnières (chocolateries, fleuristes, cartes cadeaux, ventes d’accessoires de plage ou de ski…).

 

D’une manière générale, le prévisionnel de votre entreprise doit être détaillé et honnête. Rien ne sert de gonfler les chiffres ou de négliger la concurrence potentielle ! Démarrer avec des objectifs irréalistes ne vous sera d’aucune utilité. Il vaut mieux se donner des objectifs de progression continue en prenant en compte les délais de paiement, le temps d’acquérir une certaine notoriété, les évolutions que vous avez prévues en termes d’offre, ou tout autre facteur qui fera évoluer votre chiffre d’affaires au cours des trois premières années d’exploitation. 

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (1 vote)