La Capacité d'autofinancement, qu'est ce que c'est ?

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    Parmi les nombreux indicateurs de performance financiers et comptables, la CAF ou capacité d'autofinancement est particulièrement suivie de près, tant pas les entreprises que par leurs partenaires. Mais qu'est-ce que la CAF ? Qu'en est-il de son utilité ?

    Image
    La Capacité d'autofinancement, qu'est ce que c'est

    Notions principales de la CAF

    La capacité d'autofinancement d'une entreprise représente le flux de trésorerie dégagé par son activité et qui lui sera utile pour investir sur un certains nombres de postes stratégiques.

    Il s'agit de l'ensemble des ressources internes disponibles issues de la conduite de son métier qui lui serviront à faire face à ses divers besoins en financement. Et ce grâce au résultat bénéficiaire qu'elle aura réalisé.

    Afin de calculer la capacité d'autofinancement d'une entreprise, il convient de procéder de la sorte :

    CAF = produits encaissables - charges décaissables

    Les produits encaissables représentent l'ensemble des ventes et des prestations réalisées par l'entreprise.

    Une charge décaissable est une charge qui entraîne une sortie d'argent, et par là qui influe alors sur la trésorerie de l'entreprise. Parmi les charges dites décaissables on trouve:

    • les salaires et les charges sociales correspondantes
    • les différents postes d'achats

    Cet indicateur est ainsi suivi de près notamment par les banques et les partenaires financiers car il informe sur la capacité ou non que l'entreprise a de rembourser des emprunts par exemple.

    A quoi sert la CAF ?

    Grâce à sa capacité d'autofinancement, une entreprise est en mesure de couvrir tout ou partie de ses besoins divers en financement. Les principaux peuvent être :

    le versement des dividendes aux actionnaires

    • le remboursement des emprunts contractés auprès d'une banque ou d'un établissement financier
    • le remboursement des comptes courants d'associés
    • la mise en place d'investissements, par l'acquisitions de diverses immobilisations (locale, machine, parc d'ordinateurs, fonds de commerce...
    • le règlement des différentes dettes envers l'Etat, les caisses sociales ou encore les fournisseurs

    Les atouts d'une bonne capacité d'autofinancement

    Une entreprise qui dispose d'un bon niveau de CAF bénéficie d'avantages non négligeables.

    • Elle développe une indépendance vis-à-vis d'établissements bancaires et est moins sujette à la demande d'emprunt.
    • Elle détient une force de frappe importante en conservant des opportunités de financement.
    • Elle allège ses comptes de dettes et autres charges financières.

    Pour augmenter sa CAF, une entreprise doit alors jouer sur les charges décaissables et les produits encaissables.

    Elle dispose ainsi de plusieurs leviers comme la recherche de l'augmentation de ses marges commerciales, la recherche de diminution de coûts fixes ou une certaine augmentation de ses prix de vente ou du montant de ses prestations de services.

    Image
    max-serra

    Maxime SERRA

    Accompagne les entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Satisfaction et bienveillance, voici les maîtres-mots de Maxime afin d'accompagner au mieux ses clients et de répondre à leurs demandes !