Jours fériés : quels seront les ponts en 2018 ?

Mis à jour le 15/02/2018

Les ponts sonnent comme une douce mélodie aux oreilles de la plupart des salariés. Un peu moins à celles des dirigeants et des responsables de ressources humaines qui doivent parfois se dépêtrer d’un sacré casse-tête pour maintenir le rythme de production. En 2018, les possibilités sont nombreuses : 1er, 8 mai, 25 décembre et Saint-Sylvestre tombent des mardis permettant des ponts avec le lundi précédent. Jeudi de l'Ascension tombe le 10 mai, 2 jours après le 8 mai. Avec deux jours fériés la même semaine, les possibilités sont nombreuses, certaines entreprises seront même tentées d'offrir un pont géant sur toute la semaine.


Notes: 5 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)

La définition exacte du pont

Le pont est un moment de congé composé d’un ou deux jours ouvrables placés entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire. C’est la définition que nous lui connaissons tous, lorsqu’un jour férié arrive un jeudi et que le vendredi n’est pas travaillé par exemple. Mais un pont peut aussi être attribué aux salariés à la veille de la fermeture annuelle de l’entreprise.

Dans tous les cas, la loi n’impose aucun pont aux directions, mais elle encadre tout de même les conditions de leur déroulement s’ils doivent avoir lieu.

Qui décide du pont ?

Comme dit précédemment, la loi n’impose aucune obligation quant à la mise en place d’un pont entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire. L’attribution d’un pont aux salariés de l’entreprise est décidée par l’employeur, comme mesure exceptionnelle ou encore par usage si cela est la règle depuis plusieurs années. Ou encore par la convention collective de l’entreprise ou un accord de branche du secteur d’activité concerné.

Comment est rémunéré le pont ?

L’employeur ne peut pas imposer un pont qui priverait les salariés d’une journée de rémunération.

Le pont peut être octroyé gracieusement, payé au salarié sans demander aucune contrepartie. C’est un cadeau de l’employeur. Mais ce dernier peut aussi décider de faire récupérer les heures non travaillées ce jour là. Il peut procéder à cette récupération pendant les douze mois précédant ou suivant le jour de pont. Ces heures seront rémunérées au tarif normal.

Il est en revanche interdit à l’employeur de ponctionner une journée de congé payé aux salariés pour la mise en place d’un pont.

Le calendrier 2018

En connaissant les jours fériés, il est simple d’anticiper les éventuels ponts en 2018 :

  • Mardi gras, le 13 février, peut donner un pont le lundi 12.
  • Mardi 1er permet un pont avec le lundi 31 avril.
  • Mardi 8 mai et jeudi 10 mai de l'Ascension sont fériés la même semaine, permettant des ponts en les jointant au lundi, mercredi ou vendredi. Un pont de toute la semaine est une autre possibilité.
  • Mercredi 15 Août permet un grand pont en le jointant aux lundi-mardi ou aux jeudi-vendredi.
  • Jeudi 1er novembre peut faire un pont avec le vendredi 3.
  • Mardi 25 décembre et mardi 1er janvier 2019 offrent aussi des possibilités de pont avec le lundi précédent.

Jours fériés 2018 - 2020

En gras, les jours fériés permettant des ponts : 

Fête légale

Date

Lundi de Pâques

Lundi 2 avril 2018

Fête du Travail

Mardi 1er mai 2018

Victoire 1945

Mardi 8 mai 2018

Ascension

Jeudi 10 mai 2018

Lundi de Pentecôte

Lundi 21 mai 2018

Fête nationale

Samedi 14 juillet 2018

Assomption

Mercredi 15 août 2018

Toussaint

Jeudi 1er novembre 2018

Armistice 1918

Dimanche 11 novembre 2018

Noël

Mardi 25 décembre 2018

Jour de l'an

Mardi 1er janvier 2019

Lundi de Pâques

Lundi 22 avril 2019

Fête du Travail

Mercredi 1er mai 2019

Victoire 1945

Mercredi 8 mai 2019

Ascension

Jeudi 30 mai 2019

Lundi de Pentecôte

Lundi 10 juin 2019

Fête nationale

Dimanche 14 juillet 2019

Assomption

Jeudi 15 août 2019

Toussaint

Vendredi 1er novembre 2019

Armistice 1918

Lundi 11 novembre 2019

Noël

Mercredi 25 décembre 2019

Jour de l'an

Mercredi 1er janvier 2020