La hausse de prélèvements sociaux en 2014

Mis à jour le 15/10/21

L’orientation budgétaire choisie par le gouvernement est déterminante en temps de crise, tant pour la santé financière du pays que pour celle de ses entreprises. Les grandes lignes de 2014 ont d’ores et déjà été annoncées.

Sommaire

Ne pas toucher aux ménages

Conformément aux promesses présidentielles, et dans une perspective politique aussi fermée que celle qu’un gouvernement de gauche peut suivre en temps de crise, la paix faite aux ménages a de nouveau été confirmée. Il n’y aura pas d’augmentation d’impôt sur le revenu en 2014 pour les ménages. Leur seule participation à l’effort collectif se fera par le biais de l’augmentation de la TVA.

Les entreprises se sentent acculées

Cette relative bonne nouvelle pour les ménages est pourtant très largement écartée par une annonce concomitante : l’augmentation des prélèvements sociaux. Cette perspective a été dévoilée au même moment, et fait largement peser sur les épaules des entreprises, et plus particulièrement des TPE et des PME, le poids du redressement des finances. Une augmentation de 0,2 % des prélèvements sociaux, les faisant passer au taux historique de 46,5 % du PIB est ainsi prévue. 

Poursuivre la réduction des déficits

La hausse des prélèvements sociaux est une réponse au souci des prévisions budgétaires des dernières années : réduire le déficit public. Cette fois, il devrait être possible de recouvrer une somme approchant des six milliards d’euros. Il s’agit d’une participation assez importante à l’objectif de réduction du déficit pour 2014 , qui est fixé à vingt milliards. Les autres pistes envisagées seraient une réduction du coût des niches fiscales sociales, un durcissement de la lutte contre la fraude fiscale, et une nouvelle fiscalité écologique.

Image
fanny-toussaint-expert-comptable

Fanny TOUSSAINT

Accompagnement des freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

Fanny aide les entrepreneurs au quotidien depuis 5 ans, toujours de bonne humeur, elle aime l'humour mais traite toujours les dossiers de nos clients avec beaucoup de sérieux !