RTT 2018 : A combien de jours avez-vous droit ?

Mis à jour le 01/08/2018

Pour certains cadres et salariés autonomes soumis à ce type de convention, le forfait jours comporte une particularité : Puisqu’il est basé sur le nombre de jours travaillés annuellement et que le nombre de jours ouvrés varie d’une année à l’autre, vous cumulerez plus ou moins de RTT suivant l’année de calcul. En 2018 et avec un forfait de 218 jours, vous cumulez 10 jours de RTT.


Notes: 5 (10 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.7
Moyenne: 4.7 (10 votes)

Savoir quelle est la valeur de votre forfait 

Le nombre de jours travaillés peut être indiqué sur votre contrat. A défaut, c’est sur l’accord collectif d’entreprise ou d’établissement ou éventuellement sur la convention ou l’accord de branche que vous le trouverez. Elle est en principe inférieure ou égale à 218 jours et ne peut jamais dépasser le maximum légal de 235 jours. En l’absence d’accord, ce seuil de 235 jours constitue la limite haute.

Attention également à vos absences pour maladie qui ne sont pas récupérables contrairement aux salariés au forfait en heures.

Déterminer le nombre de jours ouvrés de l’année de calcul

Avant toute chose, il est important de bien saisir la nuance entre jours ouvrables et jours ouvrés. Les jours ouvrables sont constitués de tous les jours de la semaine à l’exception du jour de repos hebdomadaire (habituellement le dimanche) et des jours fériés légaux. On compte 6 jours ouvrables par semaine à condition qu’il n’y ait pas de jours fériés. La loi impose un minimum d’un jour de repos hebdomadaire, celui-ci n’est pas ouvrable. En revanche, le second l’est puisqu’il pourrait, en théorie, être travaillé même s’il ne l’est pas forcément.

Les jours ouvrés sont les jours normalement travaillés dans l’entreprise. Lorsque celle-ci est ouverte 5 jours par semaine, une semaine comptera 5 jours ouvrés. 2018 comporte 52 week-ends et un dimanche, on compte donc :

  • 365 jours dans l’année,
  • 52 week-ends soit 104 jours non ouvrés,
  • 8 jours fériés légaux hors samedi et dimanche (ce nombre peut varier selon les conventions)
  • 25 jours de congés 

L’année 2018 compte donc 228 jours travaillés (365 - 104 - 8 -25). Par conséquent, il suffit de faire la différence entre le nombre de jours ouvrés de l’année et votre forfait pour obtenir le nombre de jours de RTT. Si votre forfait est de 218 jours, vous cumulez 10 jours de RTT en 2018 (228 – 218).