Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Financer la création de son entreprise

Mis à jour le 21/01/2015

Une des clés de voute de la pérennité de votre projet est d’obtenir le juste financement de cette dernière. Afin de partir bien armé pour rencontrer vos futurs partenaires financiers, nous vous proposons de faire un tour sur les différentes sources de financement existantes.
L-Expert-Comptable.com s’occupe de vos démarches de création d'entreprise. C’est GRATUIT ! Je me lance

1. L’emprunt bancaire

Il s’agit de la source de financement la plus courante, pour des investissements à moyen et long terme. La durée du prêt est d’ailleurs, souvent déterminée sur la durée de vie du bien à financer.
Il faut savoir que les banques ne financent que rarement l’intégralité d’un projet professionnel. Elles attendent du futur chef d’entreprise, un investissement personnel, qui doit être compris généralement entre 20 et 30% du financement total nécessaire.

2. Le micro crédit

Le micro crédit était destiné au départ à aider les pays en voie de développement. Maintenant, elle est également accessible au pays en voie de sous-développement.
Le micro crédit peut, ainsi, permettre aux personnes, qui se retrouvent excluent du système bancaire, d’obtenir un financement, dont le montant est plafonné à 25 000€ en Europe.

3. Le leasing

Il s’agit de louer les biens nécessaires au démarrage de son projet, soit sous la forme d’un crédit-bail (c'est-à-dire avec une option de rachat du bien à la fin du contrat), ou soit sous la forme d’un leasing financier (c'est-à-dire sans option de rachat à la fin du contrat).
Par rapport aux prêts traditionnels, l’avantage du leasing est de garantir le loueur qui reste propriétaire des biens pendant toute la durée de la location.
L’inconvénient est que ce moyen de financement est souvent un peu plus couteux qu’un emprunt bancaire.

4. Les aides et subventions

Il est impossible de lister l’ensemble des aides dont peut bénéficier un créateur d’entreprise. Elles dépendent du lieu de l’investissement, du porteur du projet, de la nature des investissements et/ou du projet. Votre expert-comptable pourra vous aider à vous orienter vers les aides, et subventions, adaptées à votre projet.
Il faut également savoir que les sommes sont souvent attribuées après le démarrage du projet. Donc montez votre projet sans compter sur ces aides. Elles seront un plus bienvenue pour votre trésorerie par la suite.

5. Les autres partenaires

Vous avez peut-être, à proximité de vous, des partenaires financiers, prêts à vous aider, sans que vous le sachiez. Il s’agit de votre famille, ou de vos amis. Dans le monde financier, on appelle ce type d’aide, la « Love Money ». Mais attention à bien définir les conditions de ce soutien pécuniaire, pour que la « Love Money » ne se transforme pas en « Hate Money ».
On peut également évoquer d’autres partenaires, un peu moins proche, tels que les Capital-Risqueurs, ou encore les Business Angels. En général, ce type de financement n’est accessible qu’à très peu d’entreprises. En effet, ces investisseurs font une sélection très rigoureuse des entreprises qu’ils souhaitent aider. L’objectif, pour eux, est de souscrire à une prise de participation dans une société ayant un fort potentiel de croissance, et ainsi réaliser une plus-value à court, ou moyen, terme. Le créateur doit donc s’assurer d’une réussite rapide de son projet, sous peine de voir ses investisseurs partir rapidement.
Enfin, il existe une dernière source de financement, qui est votre propre épargne. Mais attention à bien équilibrer les risques avant de tout investir dans le lancement de votre projet.
Une dernière info en passant : avant de rencontrer de futurs partenaires financiers, assurez vous de bien connaître vos besoins à financer, et les raisons du choix du mode de financement. C’est alors que l’assistance d’un expert-comptable est forte précieuse. Il pourra vous faire gagner un temps précieux dans le montage de votre dossier, et vous orienter vers les bons partenaires. 
Le meilleur partenaire du chef d’entreprise reste son expert-comptable.
Bénéficier des aides de Pôle Emploi à la création d'entreprise  Accre, Arce et Aide au retour à l'emploi : quand et comment les demander quand  on devient entrepreneur.   TÉLÉCHARGER Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (2 votes)