Rémunération chômage

Mis à jour le 17/02/2014

Le chômage peut être caractérisé comme l’état d’inactivité d’une personne souhaitant travailler. La rémunération du chômage est calculée sur les anciens salaires, y compris les primes. Ce sont les salaires soumis aux contributions de Pôle emploi qui sont pris en compte.
Notes: 5 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)

La rémunération pris en compte

Pôle emploi prend en compte les rémunérations brutes, correspondant à la rémunération habituelle, y compris les primes qui sont soumises aux cotisations sociales.

Les indemnités liées à la perte d’emploi, comme les indemnités de licenciement et les indemnités compensatrices de congés payés, ne sont pas intégrées.

Les rémunérations liées à des heures de travail effectuées au delà de 260 heures par mois ne sont pas pris en compte.

Les conditions d’attribution d’une allocation chômage

Il y a plusieurs conditions à respecter afin de bénéficier d’une allocation d’assurance chômage : 

  • Ne pas avoir quitté volontairement son emploi. Un salarié qui quitte volontairement son dernier emploi n'a pas droit aux allocations. Sauf en cas de démissions légitime (suivre son conjoint) ;
  • Etre physiquement apte à exercer un emploi ;
  • Etre inscrit comme demandeur d'emploi ;
  • Etre à la recherche permanente et effective d'un emploi.

Le montant brut d’allocation chômage

Le montant journalier brut de l’allocation ARE est égal au montant le plus élevé entre :

  • 40,4 % de votre SJR + 11,57 € (depuis le 01/07/2012) ;
  • 57,4 % de votre SJR.

Ce montant ne peut être inférieur à 28,21 € (depuis le 01/07/2012), ni excéder 75 % de votre SJR.

Ces montants évoluent si vous sortez d'un temps partiel car la partie fixe de l'allocation (11,57 €) et l'allocation minimale (28,21 €) sont affectés d'un coefficient de réduction : coefficient de réduction temps partiel = (horaire temps partiel) / (horaire légal ou conventionnel).