Visite médicale et médecine du travail

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    Tous les salariés d’une entreprise doivent régulièrement aller à la médecine du travail pour passer une visite médicale, quel que soit leur emploi au sein de leur entreprise. Le rôle du médecin du travail est exclusivement préventif. Il peut quand même contrôler l’aptitude du salarié à occuper tel ou tel poste ou encore prescrire un examen dans le but de dépister une maladie. Revue de différents types de visites médicales dont la visite médicale d’embauche, les visites médicales périodiques et la visite médicale de reprise.

    Image
    Visite médicale et médecine du travail

    Qu’est-ce que la médecine du travail ?

    La médecine du travail est un service dont peuvent profiter tous les salariés d’une entreprise. Ces derniers ont alors l’obligation de passer des visites médicales régulièrement. 

    Le rôle du médecin du travail est exclusivement préventif. Ainsi, il doit :

    • Assurer le suivi médical des salariés dont il a la charge
    • Chercher à améliorer les conditions de travail des salariés
    • Prévenir les accidents du travail et dépister les maladies professionnelles

    A savoir : Les visites médicales doivent être passées pendant les heures de travail sans que le salarié subisse une perte de salaire. 

    La visite médicale d’embauche

    Tout salarié doit se rendre à la médecine du travail pour passer une visite médicale avant son embauche ou au plus tard avant la fin de sa période d’essai. 

    La visite médicale d’embauche est indispensable puisqu’elle a pour but de détecter une éventuelle maladie dangereuse pour les autres salariés et de vérifier si la personne est véritablement apte à occuper le poste qui lui est proposé. 

    Suite à la visite médicale d’embauche, une fiche d’aptitude est remise à l’employeur et au salarié. 

    Les visites médicales périodiques

    Chaque salarié doit passer une visite médicale au moins une fois tous les 24 mois. Au cours de cette visite médicale, le médecin du travail doit suivre l’état de santé du salarié et contrôler son aptitude à occuper son poste. 

    Les visites médicales de reprise

    Un salarié doit passer une visite médicale de reprise dans les huit jours suivants la reprise du travail  après :

    • Une absence en raison d’une maladie professionnelle
    • Une absence de plus de trois semaines pour maladie ou accident non professionnel
    • Une absence de plus de huit jours du fait d’un accident du travail 
    • Plusieurs absences pour problèmes de santé
    • Un congé maternité

    Au cours de la visite médicale de reprise, le médecin du travail peut :

    • Déclarer le salarié apte à reprendre son travail : l’employeur ne peut pas s’opposer à cette décision
    • Déclarer le salarié inapte à reprendre son travail : l’employeur doit alors proposer au salarié un poste approprié à son état, celui-ci devant être semblable au précédent

     

    Image
    benjamin-bernard-expert-comptable

    Benjamin BERNARD

    Accompagnement des entrepreneurs en gestion d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Sa spécialisation, les déclarations comptables et ficales ! Sa rigueur et son humour vif en font un collaborateur d'exception