Le salaire horaire minimum

Mis à jour le 04/05/2018

En 2011, le salaire horaire minimum est de 9 euros. Il est fixé par le Ministère du Budget, et revalorisé au moins une fois chaque année au 1er janvier. Le SMIC, salaire minimum interprofessionnel de croissance, occupe toujours une place centrale dans les débats, tant sociaux que politiques.


Notes: 4 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (1 vote)

Salaire horaire minimum : un bref historique

Le SMIC est, en bref, le salaire en dessous duquel un employeur ne peut pas descendre. Il existe cependant des exceptions à cette règle, puisque par exemple un stagiaire, sous le régime d’une convention de stage, n’est pas ce qu’on appelle un « salarié », et ne peut donc prétendre au même salaire horaire minimum.
A l’origine, en 1950, fut instauré le SMIG, salaire minimum interprofessionnel garanti. C’est en 1970, suite à un décret du Premier Ministre Jacques Chaban-Delmas, que lui succède le SMIC. En effet le SMIG montrait ses limites en ne tenant compte que de l’évolution des prix, et pas du pouvoir d’achat.
En 2009, on compte environ 3,5 millions de personnes en France rémunérées à hauteur du seuil minimum qu’est le SMIC.

Salaire horaire minimum : comment est-il déterminé ?

Le salaire horaire minimum est déterminé en prenant en compte au minimum l’augmentation de l’indice des prix à la consommation, ainsi que la moitié de l’augmentation du salaire horaire de base ouvrier. Le salaire horaire minimum est par ailleurs automatiquement réévalué si le taux d’inflation est supérieur à 2%.
Aujourd’hui, en 2011, le salaire horaire minimum brut est de 9€, ce qui équivaut à un salaire horaire minimum net de 7,06€. 
Si l’on passe au niveau mensuel, sur une base de 35 heures hebdomadaires (soit environ 151,67 heures par mois), on obtient un SMIC mensuel brut de 1365€, soit 1070,76€ net.

Salaire horaire minimum : l’évolution des 10 dernières années

Ce graphe présente l’évolution du salaire horaire minimum entre 2001 et 2011, dont la hausse semble relativement constante.
salaire horaire minimum

Salaire horaire minimum et inflation

Le graphe suivant nous permet de comparer l’évolution du salaire horaire minimum à celle de l’indice des prix à la consommation (IPC), entre 2002 et 2010. On remarque que mis à part en 2010, la hausse du SMIC horaire est toujours supérieure en pourcentage à celle de l’indice des prix à la consommation. Cette observation est tout à fait logique, compte-tenu du fait que le SMIC horaire n’est pas seulement calculé en fonction de l’IPC, mais également en fonction du pouvoir d’achat.
On observe également que l’évolution de l’IPC et celle du SMIC suivent la même tendance globale : une hausse qui s’accentue entre 2002 et 2005, puis ralentit jusque 2007, s’accélère en 2008, avant de ralentir à nouveau ces deux dernières années.
 
salaire horaire minimum

Salaire horaire minimum : un acquis encore controversé

Aujourd’hui encore, le salaire horaire minimum reste assez controversé. Pour certains en effet, le SMIC pénalise les jeunes, car il peut constituer, notamment concernant les emplois à faible productivité, un coût trop élevé pour les employeurs, qui de ce fait embaucheraient moins qu’ils ne le feraient avec un salaire horaire moins élevé.
Un SMIC relativement élevé peut également constituer un frein à la promotion salariale, puisque nombre de salariés sont ainsi coincés au niveau du SMIC, sans espoir du voir leur salaire augmenter. Ce, d’autant plus que des allègements de charges patronales existent sur les bas salaires.  
New call-to-action
New call-to-action