Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Auto-entrepreneur et taxes

Mis à jour le 07/12/2017

Si le statut d’auto-entrepreneur se caractérise par sa simplicité de création et de gestion, qu’en est – il réellement ? Ce statut est – il vraiment allégé dans ses formalités et ses taxes ?


Auto-entrepreneur ? Créez gratuitement votre société, nos conseillers vous  guident pour faire de vous un super entrepreneur ! JE ME LANCE !
Le cabinet comptable idéal pour ceux qui passent en société  Faites l'expérience de la compta 100% en ligne ! Tout compris, sans engagement  et au meilleur prix.Je veux un devis !
VOUS SOUHAITEZ OBTENIR UN DEVIS PAR TÉLÉPHONE ? Contactez l'un de nos experts  de 9h à 19h, et obtenez un devis en quelques minutes ! 01 86 76 07 25
Inscrivez-vous à notre prochain Webinar !  Auto-entrepreneur : que faire si je dépasse les seuils ? S'INSCRIRE !

Auto - entrepreneur : les taxes exonérées

Par son statut, l'auto entrepreneur est exonéré d'un certain nombre de taxes.

Parmi les 3 principales, nous pouvons citer :

  • la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) : tant qu'il ne dépasse pas les plafonds de chiffre d'affaires, l'auto-entrepreneur est en franchise en base, c'est-à-dire qu'il ne collecte et ne déduit aucune TVA. Il n'aura donc pas à reverser cette taxe aux impôts,
  • la taxe sur les salaires. Même si cette taxe est normalement due par les employeurs qui ne sont pas soumis à TVA sur la totalité de leur chiffre d'affaires, les auto-entrepreneurs en sont exonérés,
  • la Cotisation Foncière des Entreprises (ancienne taxe professionnelle). L'exonération de la cotisation foncière des entreprises se fait sur 3 ans si l'auto-entrepreneur a opté pour le prélèvement libératoire de son impôt sur le revenu.

Auto - entrepreneur : les taxes dues

Le statut d'auto-entrepreneur se caractérise par sa simplicité. L'auto-entrepreneur paie très peu de taxe, il n'y en a que 2 principales, calculées sur son chiffre d'affaires :

  • La charge fiscale, ou impôt sur le revenu est calculé selon le chiffre d'affaires déclaré par l'auto-entrepreneur. Cette taxe est de 1% du chiffre d'affaires pour les activités commerciales à 2.2% pour les activités libérales,
  • Les contributions sociales, ou cotisations de travailleurs indépendants représentent une part plus importante du chiffre d'affaires. En effet, l'auto-entrepreneur ayant une activité commerciale devra reverser 12% de son chiffre d'affaires (18% ou 21% pour une activité de services).

Les taxes d'un auto-entrepreneur ne sont donc pas nombreuses, mais non négligeables.
Il est important pour l'auto-entrepreneur de savoir anticiper ses taxes pour ne pas se trouver en défaut de trésorerie et garder une activité rentable.

En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Nos webinars à ne pas manquer

JE TÉLÉCHARGE <>