Pourquoi faire appel à un Business Angel ?

Mis à jour le 15/10/21

Un Business Angel est un entrepreneur qui souhaite investir une partie de son capital dans une entreprise innovante à fort potentiel de croissance. Mais pourquoi contacter un Business Angel plutôt que de contracter un emprunt ? Car en plus d’apporter des fonds, il va conseiller et soutenir les porteurs de projet. Son objectif est de vous aider à développer votre entreprise.

Sommaire

À quoi sert un Business Angel ?

Où est la place du Business Angel dans la création de l’entreprise ?

Créer son entreprise est admirable car la tâche est loin d'être aisée, entre définir son projet, rédiger un business-plan, financer son projet et élaborer des prévisionnels ce n’est pas toujours facile.

La place des Business Angels se situe lors de l'amorçage du projet, durant cette phase on retrouve généralement le love money , c’est-à-dire l’argent qui est apporté par des méthodes de financements participatifs : les porteurs de projet, la famille, les amis voir des subventions, aides financières, ... Cette levée de fonds permet non seulement d’attirer des capitaux, mais aussi des investisseurs providentiels : les Business Angels. Le moment de la création d’entreprise est celui où les Business Angels interviennent le plus souvent.

Qui sont les Business Angels ?

Les Business Angels sont des chefs d’entreprises, cadres supérieurs qui sont à un stade avancé de leurs carrières. Ce sont des personnes issues du monde de l’entreprise qui investissent dans le capital d’un projet d’entreprise à fort potentiel de croissance. Leur objectif principal est d’investir dans une entreprise ou start up avec le souhait de contribuer à l’écosystème local. La plupart d’entre eux sont soumis à l' ISF (Impôt Sur la Fortune), les projets d’expertises et donc les placements qu’ils vont faire en tant que Business Angels vont venir en déduction de leur imposition. Mais ils ont un objectif commun c’est de favoriser l'investissement dans les PME (Petites et Moyennes Entreprise) afin de les développer.

Comment sont représentés les Business Angels ?

Les Business Angels sont généralement représentés sous forme de club ou association, ce qui crée un réseau d’investisseurs. Sur ces trois dernières années, les Business Angels ont investi en moyenne 60 millions d’euros dans les entreprises françaises. En 2019, les Business Angels ont réussi par un effet de levier à multiplier par 3,8 le montant global investi, soit un total de 190 millions d’euros. De plus, dans ces clubs les Business Angels se spécialisent c’est-à-dire, il y a des investisseurs régionaux et des investisseurs spécialisés dans certain domaine, ils peuvent répondre à toutes les attentes. Ils visent les jeunes pousses, et surtout ils s’engagent avec des startups en amorçage. Leur but est de rester entre 5 et 7 ans dans la société et avoir le meilleur retour sur investissement possible.

Qu’attendre du Business Angel ?

Les Business Angels apportent alors tout leur soutien aux entrepreneurs qui se lancent dans un projet innovant, ce sont plus que de simples actionnaires; car ils s’investissent au-delà de ce que ferait un simple leveur de fonds. Ils apportent un soutien financier mais aussi un soutien moral.

Au niveau du financement, il y a une véritable complémentarité dans la chaîne de financement. Lorsque les Business Angels interviennent ils mettent 100 et il y a 300 de capitaux qui arrivent, ce fond de financement va donner du crédit au dossier dans le sens ou des acteurs comme BPIfrance vont intervenir mais aussi d'autres fonds privés afin de compléter l'investissement des Business Angels. L'investissement des business angels dans votre projet va servir de caution, et redonner du crédit à votre projet. Les Business Angels sont une solution de financement.

En plus du financement, le Business Angels apportent deux types de services complémentaires : son expertise et ses connaissances. Il vous conseillera dans les phases de lancement ou les stratégies à adopter afin que votre entreprise enregistre une plus-value. De plus, le Business Angel a un réseau relationnel, qui pourra vous aider si vous avez besoin d'autres compétences comme des juristes et fiscalistes. Les Business Angels ont un effet de levier pour les entreprises à fort potentiel de croissance.

Quand faire appel à un Business Angel ?


Lors de la création de l’entreprise, si votre apport personnel n’est pas suffisant pour contracter un emprunt, et que vous avez besoin de fonds, vous pouvez vous tourner vers un prêt d’honneur avec un taux zéro, ou du financement participatif à l’image des plateformes de crowdfunding (wiseed). Cependant, ces deux organismes ne vous accompagneront pas comme le fait le Business Angels.

On peut faire appel aux business angels lors de la phase d'amorçage de votre entreprise mais aussi plus tard, si vous souhaitez faire une augmentation de capital par exemple. Généralement, l’intervention se fait au moment où l'entreprise a une preuve de concept à montrer, la phase de recherche et développement vient de se terminer, c’est donc réellement lorsqu'il faut industrialiser le produit ou le service que le Business Angel intervient. C’est dans cette phase d'amorçage que le Business Angels est le plus sollicité car le plus utile.

Le Business Angel ne sera jamais actionnaire majoritaire dans votre entreprise. Il s'engage certes à partager les risques en investissant sur vous, mais il vous demandera de trouver au préalable d'autres sources de financement lors des levées de fonds : les banques, le « love money » (c'est-à-dire l'argent apporté par vos proches), le vôtre.

Finalement, le Business Angel est avantageux lors de la levée de fonds car si vos besoins sont trop faible pour attirer les gros investisseurs comme les entreprises de capital risque...Un Business Angel pourra compléter votre levée de fonds (5000€ à 200 000€ d’apport de fonds) pour vous permettre de concrétiser votre projet de création d’entreprise.

Pourquoi un Business Angel investirait chez vous ?

La question de recherche de financement lors de la création d’entreprise est un point crucial. Afin de susciter l'intérêt des business Angels vous devez montrer que votre projet est innovant et surtout à fort potentiel de croissance. Les Business Angels veulent investir dans des secteurs à fort potentiel, dès lors qu’ils mettent en place la première levée de fonds le but est d’accélérer le développement de l’entreprise afin de récupérer à la sortie une plus-value considérable. Ils n'hésitent pas à investir dans un projet innovant, notamment dans le secteur de la technologie, et surtout la Frenchtech.

Le Business Angel est une personne physique qui fonctionne au coup de cœur, si vous avez un projet innovant alors il investira dans votre entreprise. Un Business Angel souhaite la même chose que vous : faire prendre de la valeur à votre entreprise, qu’elle optimise sa croissance pour dégager de fortes plus-values actionnariales. Il a un objectif à long terme puisqu'il se rémunère sur la plus value. Généralement il cherchera à revendre ses parts lorsque l'entreprise aura dégagé une plus value suffisante, généralement au bout de 5 ans, signifiant le résultat positif de sa participation au développement du projet.

Pouvez-vous faire confiance à un Business Angel ?

Oui, car lors de votre adhésion à un réseau de Business Angels, les Business Angels signent une charte de confidentialité. De plus, votre entreprise va ouvrir son capital social, afin que le Business Angels devienne un actionnaire, cependant il reste minoritaire.

Vous aurez donc une relation de confiance avec votre Business Angel, à l’image de celle d’un cofondateur, permettant un dialogue constructif et donc la réussite de votre entreprise en dépendent.

Le Business Angel est plus qu'un investisseur, car il vous accompagne.Cependant, ce n'est pas sans risque de faire entrer un Business Angel dans votre entreprise. Il faut être prêt à faire des concessions, surtout que le Business Angel veut obtenir le meilleur retour sur investissement possible.

Comment se déroule la levée de fonds avec les Business Angels ?


Le processus de levée de fonds comprend plusieurs étapes.


Dans un premier temps, c’est la phase préparatoire, on identifie nos besoins et on contacte les différents réseaux de Business Angels.


Le sourcing : une étape clé de la levée de fonds


Ensuite arrive la phase de “sourcing” c’est le moment où les porteurs de projets envoient leur dossier, celle-ci est délicate car les Business Angels reçoivent un flux de projets important. Il faut que votre dossier soit parfait, le secteur d’activité doit être précis, il faut identifier les aides financières et subventions auxquelles vous êtes éligible et mesurer les fonds pour démarrer votre projet.


Cette phase de présélection dure environ 3 à 4 semaines. Une fois que votre dossier a été présélectionné, vous allez être invité à passer à l’oral devant le réseau de Business Angels. Pour cela il faut préparer un Pitch ainsi que des slides, puis s'ensuit un tour de table, ou le comité de sélection va vous interroger, ils veulent voir si le projet est arrivé à maturité, avant de lancer la première levée de fonds.


Les dernières étapes d’une levée de fonds


Puis arrive la phase d'instruction, c'est un moment crucial dans la levée de fonds, car le réseau de Business Angels va analyser votre projet.


Enfin, c’est la dernière phase du processus et non des moindres, la négociation c’est durant cette période que le business Angels et les porteurs de projets vont discuter de la valorisation de l’entreprise, c'est-à-dire combien de pourcentages ils vont avoir dans l’entreprise. Puis vous allez aborder les clauses juridiques du pacte d’associés, et le pacte d’actionnaire. Une fois que vous avez validé toutes les étapes du processus, c’est la phase de financement les Business Angels vont lever les fonds, cette levée de fonds varie entre 100 000€ et 1 000 000€.



Image
Solene-lalevee-expert-comptable

Solène LALEVÉE

Consultante en création d'entreprise et comptabilité chez L’expert-comptable.com

Solène aide les freelances à s'élever dans leurs projets professionels et à les concrétiser. Bienveillance et disponibilité sont des termes souvent évoqués lorsqu'elle est citée.

Articles similaires