Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Devenir contrôleur des impôts

Mis à jour le 22/12/2017

"Que vais-je bien pouvoir faire plus-tard ?"... En voilà une question que d'innombrables étudiants, plus ou moins avancés dans leur cursus scolaire ont été amenés à se poser !


 

Et puis, après quelques moments de réflexion et une pincée de "feeling", un constat s'impose : Vous aimez les chiffres, la rigueur et vous détestez par dessus tout les resquilleurs ! "Papa, Maman... j'ai trouvé !! Plus tard je serais... Contrôleur des impôts !!". Blague à part, aujourd'hui.

Devenir contrôleur des impôts : Pour quelles fonctions ?

Devenir contrôleur des impôts, ce n'est pas forcément à la portée de tout le monde. En effet, il semblerait qu'une certaine maturité d'esprit soit requise, lorsque l'on regarde d'un peu plus prêt les fonctions que le contrôleur des impôts sera amené à prendre en charge.

Le contrôleur des impôts est un fonctionnaire de catégorie B, qui devra assurer, selon son affectation, soit le suivi et la gestion des contribuables pour l'impôt sur le revenu et certaines taxes locales ; soit le suivi des entreprises industrielles commerciales ou de services ainsi que le suivi des professionnels exerçant en profession libérale.

Ainsi, le contrôleur des impôts sera responsable d'une équipe en charge de la fiscalité des particuliers, mais travaillera aussi main dans la main au contact de professionnels des finances publiques.

Par conséquent, devenir contrôleur des impôts, c'est exercer des fonctions de gestion dans tous les postes administratifs et comptables des services de la D.G.I. (Direction Générale des Impôts) et notamment :

  • Les centres des impôts (calcul et vérifications des impositions dues par les personnes physiques et morales) ;
  • Les centres des impôts fonciers : exécution des travaux administratifs du Cadastre et du Domaine de l'Etat ;
  • Les Recettes des impôts : encaissement d'une partie des recettes fiscales ;
  • Les conservations des hypothèques : analyse des opérations juridiques concernant les biens immobiliers et encaissement de droits relatifs à la formalité de la publicité foncière;
  • Les directions : gestion du personnel, des crédits, organisation, contrôle fiscal, contentieux, législation.

Devenir contrôleur des impôts : Les modalités

La description que nous venons d'effectuer du poste de contrôleur des impôts ne vous a pas rebutés ?! Très bien, la Direction Générale des Finances Publiques vous tend les bras !

Toutefois, au risque de calmer quelque peu vos ardeurs, il vous faut savoir, que pour pouvoir exercer la fonction rêvée de contrôleur des impôts, les personnes intéressées vont devoir se remettre la "tête dans les bouquins" afin de préparer comme il se doit le concours d'admission à l'école Nationale des impôts. Ce concours de contrôleur des impôts est particulièrement sélectif.

Les conditions d'accès à ce concours de contrôleur des impôts sont plutôt diverses :

  • Posséder le Baccalauréat ou un diplôme équivalent reconnu, Brevet de technicien, diplôme ou titre homologué niveau IV, etc.
  • En outre, beaucoup de candidats ayant déjà un BAC +2 se présentent à ce concours afin de devenir contrôleur des impôts. Ils possèdent de fait un réel avantage.

Il vous faudra préparer de façon assidu et méticuleuse (d'autres qualités pour devenir contrôleur des impôts) les matières suivantes : mathématique, comptabilité, droit, économie, etc.

Voilà, c'est fait ! Après de gros efforts de préparation, vous y êtes... vous allez bientôt devenir contrôleur des impôts ! Toutefois, auparavant, vous aurez intégrez l'école Nationale des impôts comme contrôleur des impôts stagiaire. Ce n'est qu'à l'issue d'une année de cours et de stages que l'affectation à votre poste vous sera attribuée, en fonction de votre classement aux épreuves finales.

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (4 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.5
Moyenne: 4.5 (4 votes)
Votre compta  pour 80€ / mois EN SAVOIR PLUS