Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Les indemnités de frais de repas

Mis à jour le 03/11/2017

Vous payez l'ISF, vous êtes héritier de la Famille Rothschild, cet article ne s'adresse pas à vous, sauf peut-être pour vous rapprocher des préoccupations populaires... Chaque année lors de la déclaration de vos revenus, vous vous posez la même question pour tenter de gagner quelques euros d'impôts. Dois-je opter pour la déduction de mes frais réels ou pour la déduction forfaitaire ? La déduction des frais réels (frais de repas et frais kilométriques notamment) est parfois méconnue, voici l'éclaircissement qui va illuminer votre journée.


L-Expert-Comptable.com Confiez-nous votre compta pour 99€ ht / mois, tout compris ! Je me lance

Déduire ses frais de repas, ca ne mange pas de pain

En période de déclaration de revenus, le calcul des frais réels et donc des indemnités de frais de repas est souvent un casse-tête. Voici le barème actualisé pour l'année 2010 :

  • Indemnité de repas restaurant : limites d'exonération = 16,80€
  • Indemnité de repas hors des locaux de l'entreprise : limites d'exonération = 8,20€
  • Indemnité de repas sur le lieu de travail (panier repas) : limites d'exonération = 5,70€

Les frais de repas, voici le menu

Les frais de repas sont en principe des dépenses à caractère personnel et aucune déduction n'est admise, puisque le salarié a souvent la possibilité de déjeuner sur le lieu de travail (cantine, tickets-restaurant...) :
Si le salarié démontre qu'il ne peut pas prendre ses repas normalement (par exemple, des horaires particuliers...) et qu'il produit des justificatifs de ses dépenses, il pourra obtenir la déduction d'une somme correspondant à la dépense supplémentaire par rapport à la valeur des frais de repas pris au domicile.

Attention aux frais de repas que vous déclarez ! 

Certaines allocations et indemnités forfaitaires sont exonérées, sans justificatifs, si elles ne dépassent pas un montant plafond fixé annuellement. (cf : barème d'Indemnité ci-dessus)
Au-delà de ces plafonds, les frais de repas doivent être justifiés et les indemnités versées peuvent rester exonérées si les conditions sont remplies (justificatifs, etc.). Dans le cas contraire, la fraction excédentaire par rapport aux plafonds ci-dessus est rajoutée au revenu imposable.


Ne faîtes plus chou blanc, ne restez plus muet comme une carpe, et n'en faîtes plus tout un fromage, vous ne tomberez plus dans les pommes pour déclarer vos indemnités de frais de repas !

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (1 vote)