Les équivalences : BTS, DUT et DCG

Mis à jour le 27/06/2018

Titulaires d'un BTS ou d'un DUT, comment rejoindre la filière de l'expertise comptable ? Vous êtes tentés d'intégrer une classe de DCG (Licence). Sachez qu'il existe une alternative : continuez sur une licence puis une maitrise universitaire, qui vous donneront des équivalences pour le DSCG. (Voir les équivalences DSCG).

Cet article ne prétend pas être exhaustif quant aux équivalences entre les différentes filières existantes. Il vous éclairera sur les formations de niveau 3 (bac + 2) menant à l'expertise-comptable.

DUT GEA : Diplôme Universitaire Technologique de Gestion des Entreprises et des Administrations

Ce diplôme, désormais préparé en 3 ans, aborde de manière poussée de nombreux aspects de gestion. Que ce soit en comptabilité, finance, contrôle de gestion, gestion financière ou fiscalité, ce diplôme prépare à des postes techniques mais à faible niveau hiérarchique. Voici un tableau des équivalences avec le DCG.

Le DGC du CNAM

Il est préparé en semi-continu, avec un examen final ayant tendance à être plus accessible que le DCG, mais aussi moins reconnu par les professionnels. Il donne toutefois accès, comme le DCG, au DSCG, sous certaines conditions (Plus de renseignements sur le DGC sur le site de l'INTEC).

BTS CGO: du concret

L'avantage du BTS : l'aspect technique.

Le BTS aborde la comptabilité, et la fiscalité de manière pratique, technique, concrète. Ecritures comptables, bilans, déclaration de TVA, calcul des acomptes d'IS, et imprimés fiscaux, du droit des affaires également au programme.
Le BTS donne une vraie connaissance pratique, et permet de trouver facilement un employeur par la suite.

Pour aller plus dans le détail, le BTS de CGO dispense une formation comptable qui s'étale sur deux années et intègre l'informatique, le droit du travail, la communication et l'organisation. Les points techniques sont abordés en dix processus traitant : 

  • La comptabilité générale,
  • Les salaires et ce qui s'y rattache (charges sociales/patronales, congés payés, indemnités, enregistrements...),
  • La déclaration de TVA, de l'impôt sur les sociétés et de l'impôt sur le revenu,
  • La finance : calcul de la participation, étude des subventions d'investissement, affectation du résultat, répartition du résultat, crédit bail et les intérêts courus,
  • La gestion des immobilisations et des investissements,
  • La gestion de la trésorerie,
  • La détermination et l'analyse des coûts de production,
  • La prévision budgétaire,
  • Le calcul et analyse des écarts de coûts et prix,
  • La création de schémas relationnels visant à organiser des données, étude d'internet, des réseaux, des systèmes d'informations.

Ce diplôme permet également d'étudier le droit du travail, l'économie d'entreprise (le fonctionnement, les stratégies...) et l'économie générale (les acteurs de la vie économique, la monnaie, l'évolution, les formes d'organisations, le développement et la croissance...).

Le DCG plus reconnu que le BTS ?

Si vous êtes titulaire d'un BTS CGO, le DCG vous permettra d'accéder au DSCG. Notez que le DCG vous ouvrira plus aisément la voie en cas de poursuite de vos études (possibilité de passer les UE en candidat libre).